Grenoble : la bibliothèque Alliance a fait peau neuve

ACTUS | Et rouvre au public mardi 10 avril à 14h. On l’a visitée en amont.

Aurélien Martinez | Vendredi 6 avril 2018

Lumineuse, aérée et, à ce que l'on a pu percevoir lors de la visite réservée à la presse, très agréable : la bibliothèque de quartier Alliance (sud grenoblois, sur la rue de Stalingrad), qui rouvrira mardi 10 avril, a subi un profond lifting. Des travaux certes pour la rendre plus belle (avec notamment un espace presse donnant sur le parc attenant, et une terrasse à venir à l'étage), mais qui illustrent surtout les évolutions de l'idée même de bibliothèque, bâtiment devenu autant un espace de lecture qu'un lieu « de rencontre, d'échange, de créativité et de convivialité mis à la disposition de tous » (extrait du dossier de presse). Alliance accueillera ainsi à l'année diverses animations comme des lectures, des spectacles ou encore des conférences dans un espace parfaitement modulable – les meubles contenant les livres sont sur roulettes et beaucoup moins hauts et chargés que les anciens rayonnages austères, ce qui est flagrant dans l'espace jeune public du rez-de-chaussée.

Alliance rouvre donc, après avoir failli fermer définitivement comme annoncé en juin 2016 dans le fameux "plan de sauvegarde des services publics locaux" – qui a également acté la fermeture de Prémol et Hauquelin. Sauf qu'une fronde a eu lieu entretemps, contraignant la municipalité à revoir sa copie. Et ainsi à rouvrir Alliance, sous une forme différente, pour 150 000 euros de travaux et 70 000 d'aménagement.

Côté pratique, on sera sur 18 heures d'ouverture par semaine pour tous les publics (mardi après-midi et mercredi et samedi toute la journée), avec en plus des temps réservés aux groupes (jeudi et vendredi). Sachant que pour cette semaine d'inauguration du 10 au 14 avril, la bibliothèque sera exceptionnellement accessible les après-midis mardi, jeudi et vendredi et toute la journée mercredi et samedi.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

La Ville de Grenoble va fermer trois bibliothèques

ACTUS | Jeudi 9 juin, Éric Piolle et plusieurs de ses élus ont annoncé publiquement les contours de leur plan dit de « sauvegarde des services publics locaux ». Son but ? Faire des économies, dans tous les domaines.

Jean-Baptiste Auduc | Vendredi 10 juin 2016

La Ville de Grenoble va fermer trois bibliothèques

L’heure est grave. Une bonne partie des élus de la Ville de Grenoble est réunie au douzième étage de la mairie. Corinne Bernard, adjointe aux cultures, a les traits tirés lorsqu’elle annonce les conséquences sur sa délégation du « plan de sauvegarde des services publics locaux ». Certes, les baisses de subventions aux associations culturelles, c’est fini assure l’élue. Mais pas les baisses de financements, tous secteurs confondus – action sociale, petite enfance, accueil des usagers, culture… Objectif : économiser 14 millions d’euros sur les deux prochaines années. Un « plan de refondation » dévoilé à la presse ce jeudi 9 juin qui n’épargne donc pas la culture, domaine qui va faire les frais de cette « frugalité » volontaire. Une des décisions les plus marquantes : le réseau de bibliothèques va être affecté. Trois d’entre elles (sur les quatorze), « les plus petites », vont fermer –

Continuer à lire