Boulevard de l'accord

François Cau | Lundi 12 septembre 2011

Cascadeur, c'est un personnage. Un artiste qui se veut le plus discret possible, répond de façon sibylline aux interviews, apparaît en public caché sous un casque de moto parfois doublé d'un masque de catcheur, déploie sur scène un arsenal de jouets enfantins et de projections surdimensionnées. Puis derrière le décorum, il y a la musique, fragiles comptines pop-folk où la voix diaphane du grand enfant s'accompagne de chœurs profanes et d'arrangements élégamment pianotés. Si sur son album The Human Octopus, de prestigieuses ombres rôdent avec un peu trop d'insistance, le projet semble néanmoins prendre son sens et sa singularité sur scène. A surveiller de près lors de son prochain passage meylanais, donc. Cascadeur + Rover + Greenshape
Vendredi 18 novembre à 20h, à la Maison de la Musique (Meylan)

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter