Bébés flingueurs

Aurélien Martinez | Vendredi 6 juillet 2012

Photo : Serge Leblon


Loin de la pop un peu baroque de son premier album, Revolver a enfoncé le clou des attentes placées en lui avec le single très "phoenixien" Wind Song, qui résonne encore dans pas mal de tête et sur tous les téléscripteurs. Cela a permis au trio, avec son bien nommé deuxième album Let Go, de s'installer en bonne place dans le paysage de la pop française anglophone. Rien de plus logique quand on songe que loin d'être des baby-rockers tombés sur la guitare de pépé lors d'un vide-grenier, ces trois parisiens, fous des Beatles et de Purcell, sont de purs produits du conservatoire classique. Ce qui aide un peu quand il s'agit de composer des chansons qui font la blague sans en être une, de blague.

SD

Revolver, le dimanche à 17h

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter