À nos amours

Aurélien Martinez | Lundi 25 février 2013

Photo : Pascale Cholette


Besoin d'amour ? C'est normal, mais ne cherchez plus, The feeling of love sera le vendredi 1er mars à 20h30 à La Bobine. C'est bel et bien un sentiment profond d'amour du rock'n roll que va nous transmettre ce trio déjanté. The feeling of love : quoi de plus normal qu'un nom de scène qui sonne américain, pour de la musique qui sent les États-Unis des années The Doors. Pourtant, le bon vieil oncle Sam ne peut revendiquer la paternité du groupe. G. Marietta, Seb Normal et A.H Kraken sont bien de chez nous. Originaire de Metz, les trois frenchy passent aisément de la petite mélodie à la voix lointaine à un son porté par une batterie agréablement furieuse. Disolve me, leur troisième album, est sorti sur le label Born Bad Records. Transe psychédélique, guitare malmenée et clavier au son synthétique des plus efficaces, le groupe nous transporte dans son univers que l'on imagine hyper coloré et acidulé. L'amour s'offre à nous, saisissons-le. 

Martin Bartoletti


The feeling of love + Owen temple quartet

Space garage
La Bobine 42 boulevard Clemenceau Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Marietta, antidote à la tiédeur

Musique | Zoom (très enthousiaste) sur celui qui partagera l'affiche de la Belle électrique jeudi 23 mars avec Superpoze.

Damien Grimbert | Mardi 21 mars 2017

Marietta, antidote à la tiédeur

Depuis maintenant une bonne dizaine d’années, a émergé en France toute une nouvelle vague de "sensations électro-pop-rock du moment", souvent très soutenues médiatiquement mais dont l’habillage arty/indépendant a parfois de plus en plus de mal à camoufler une fadeur absolument terrifiante. Soit, pour reprendre les termes de l’excellent critique musical Etienne Menu, « toutes ces choses hyper-standardisées qu'on voudrait faire passer pour de la musique pointue, alors qu'elles sont de l'indie FM calibré pour servir de musique de pub ou de jingle ». D’où la profonde sensation de soulagement et de bonheur ressentie à l’écoute de Basement Dreams Are The Bedroom Cream, premier album solo de Guillaume Marietta, chanteur du groupe français de rock psyché The Feeling Of Love. Recueil de chansons pop/folk lo-fi intimistes bricolées à l’abri des regards, Basement Dreams… ressuscite ainsi une certaine atmosphère psychédélique tout droit venue des 70’s, sans jamais tomber dans le piège de la citation à outrance pour autant. Lignes mélodiques à tomber par terre, arrangements d’une finesse infinie, chant sensible mais pas maniéré

Continuer à lire