Pharrell Williams cet été à Jazz à Vienne

Benjamin Mialot | Mardi 23 décembre 2014

Après Stevie Wonder l'an passé, Jazz à Vienne reconduira en 2015 sa doublement bien nommée "Extra Night" en accueillant dans le Théâtre antique l'auteur du tube interplanéntaire Happy (et, pour ce qui nous concerne, l'un des trois cerveaux de N.E.R.D.).

À la différence de la légende soul, c'est toutefois en amont du festival que se produira Pharrell : mardi 23 juin, soit trois jours avant le début officiel des réjouissances (qui se poursuivront jusqu'au 11 juillet).

Les places seront en vente à partir du mardi 6 janvier (pour des prix allant de 65 à 79€). Pensez à doubler le nœud à votre mouchoir : il n'y aura certainement pas pour tout le monde.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Le coup du chapeau de Pharrell Williams

MUSIQUES | Producteur branché devenu star mondiale au gré d'une ascension exponentielle, Pharrell Williams est aujourd'hui le nouveau roi de la pop. Et en plus, il a un chapeau à poser sur un éventuel melon.

Stéphane Duchêne | Mercredi 17 juin 2015

Le coup du chapeau de Pharrell Williams

« L'homme est un animal à chapeau mou qui attend l'autobus 27 au coin de la rue de la Glacière » écrivait Alexandre Vialatte qui n'avait sans doute pas tort sur toute la ligne – en tout cas pas sur la ligne 27. Mais la maxime de l'inoubliable chroniqueur du journal La Montagne, il faut bien le reconnaître, ne s'applique guère au cas de Pharrell Williams, accueilli comme un pharaon en concert spécial pré-Jazz à Vienne. Le natif de Virginia Beach a beau arborer comme un symbole de la marque qu'il est devenu la mère de tous les chapeaux mous – ce fameux galure Vivienne Westwood "Petit Prince-style" et hors de prix qui a tant fait parler – il n'a pas attendu longtemps l'autobus du succès, ni même que celui-ci l'emmène sur une autoroute de la gloire tapissée de dollars. L'ascension fut progressive mais a semblé aller en s'accélérant de manière exponentielle : des productions R'n'B recherchées (à tous les sens du terme) du duo Neptunes au succès intergalactique de l'album GIRL stratosphérisé par le tube Happy, mascotte musicale de Moi, Moche et Méchant 2

Continuer à lire

Jazz à Vienne 2015 : la programmation

MUSIQUES | La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiches de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre. Stéphane Duchêne

Stéphane Duchêne | Mardi 24 mars 2015

Jazz à Vienne 2015 : la programmation

Après un premier vrai-faux départ sous forme d'Extra Night avec Pharrell Williams, c'est en mode pas moins happy que va débuter cette année Jazz à Vienne le 26 juin avec un week-end aux accents carnavalesques de la Nouvelle Orléans : de la légendaire figure locale Allen Toussaint au Dirty Dozen Brass Band et à la fascinante et prometteuse Leyla McCalla. En passant, on serait tenté de dire "bien sûr", par Dee Dee Bridgewater qui, après avoir gratifié Vienne de tout le spectre esthétique de la black music, revient en compagnie du New Orleans Jazz Orchestra. Et puisqu'on en est à parler des habitués du festival – ceux dont on a l'impression qu'ils sont là même quand ils ne le sont pas, comme Jean-Jacques Milteau, Éric Bibb, Didier Lockwood ou Éric Truffaz – on ne peut faire l'économie d'un Marcus Miller qui, en compagnie de l'ONL, dirigé pour l'occasion par Damon Gupton, retourne aux sources musicales et géographiques du jazz – un projet au départ discographique baptisé Afrodeezia et première in

Continuer à lire