Scuba : de la bass music à la techno

MUSIQUES | Le DJ britannique sera vendredi à la Belle électrique aux côtés de Bambounou et Answer Code Request.

Damien Grimbert | Mardi 31 mai 2016

Épuisement créatif ? Velléités carriéristes ? Quête de respectabilité ? Ou simple envie de changer d'air ? Quelles qu'en soient les raisons, force est de constater qu'une bonne partie des artistes britanniques issus de la scène post dubstep de la fin des années 2000 se sont rapatriés depuis quelques années au sein des sphères house et techno. Après Kowton, Randomer et Joy Orbison, tous passés à la Belle électrique depuis le début de l'année, c'est au tour d'un autre vétéran du genre, Scuba, de venir nous rendre visite.

Auteur d'une discographie pléthorique, marquée notamment par quatre albums solo entre 2008 et 2015 et une véritable pléiade d'EPs, Paul Rose de son vrai nom est surtout connu pour avoir enfanté, dès 2003, le label Hotflush Recordings, rapidement devenu la terre d'accueil de quelques-uns des artistes les plus audacieux de la constellation bass music – Sepalcure, Mount Kimbie, Joy Orbison, Untold…

À ses côtés pour partager le line-up, il faudra également compter sur Bambounou, jeune prodige de la techno parisienne auteur de deux albums remarqués sur le label de Modeselektor 50Weapons, et enfin sur Answer Code Request, pur produit de la scène berlinoise venu présenter son nouveau live.

Scuba, Answer Code Request (live) et Bambounou
À la Belle électrique vendredi 3 juin à 23h


Scuba + Answer Code Resquest + Bambounou + WTR

Techno
La Belle Électrique 12 esplanade Andry-Farcy Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Les trois soirées de la fin juin

Soirées | Rendez-vous vendredi 29 juin au Drak-Art et le lendemain à la Belle électrique ou, de nouveau, au Drak-Art.

Damien Grimbert | Mardi 26 juin 2018

Les trois soirées de la fin juin

29.06.18 > Drak-Art Top Shottas Vol. 1 Quoi de mieux qu’une soirée dont la couleur musicale évoluerait par palier régulier tout au fil de la nuit ? On commencerait par exemple à danser sur les derniers riddims dancehall jamaïcains, avant de basculer sur une session de house music pur jus, pour ensuite plonger dans un long tunnel technoïde qui aboutirait enfin à un grand final sous le signe de la bass music… Bonne nouvelle : ce concept audacieux voit aujourd’hui le jour sous l’intitulé Top Shottas, avec aux platines quelques-uns des meilleurs experts grenoblois de chaque discipline. 30.06.18 > Belle électrique Scuba + Polar Inertia + Erika Et encore un come-back à l’actif de la Belle électrique, dont la programmation électronique en 2018 semble définitivement se résumer à faire rejouer inlassablement des têtes d’affiche déjà invitées auparavant. En l’occurrence cette fois le DJ/producteur britannique Scuba, chef de file de la mouvance post-dubstep de la fin

Continuer à lire