The Dizzy Brains, du rock malgache en mégaphone

MUSIQUES | Grande surprise des Trans Musicales de Rennes l'année passée, The Dizzy Brains continue à se révéler au monde. À découvrir jeudi à la Source.

Gabriel Cnudde | Lundi 17 octobre 2016

Photo : Rijasolo


On parle souvent du rap comme de la musique revendicatrice majeure en oubliant que le rock est lui aussi un formidable outil d'expression. Élevés au son des Kinks et des Vines, les quatre Malgaches de The Dizzy Brains sont là pour remettre guitares et batteries au centre des débats.

Comme beaucoup de grandes histoires du rock, la leur commence avec deux frères, Eddy et Mahefa Andrianarisoa. Avec Poun et Mirana à leurs côtés, ils chantent la misère de Tananarive (la capitale malgache), la corruption qui gangrène le système politique de leur pays et l'amour inhérent à leur vie de jeunes adultes.

Pour soutenir la maturité de leurs textes, les quatre amis font résonner un puissant rock garage à la sauce Stooges et Ramones auquel se mêle une débauche d'énergie naïve et communicative qu'on pouvait retrouver sur le premier album d'Arctic Monkeys.

Même pas musiciens il y a cinq ans, tous font aujourd'hui corps avec leur instrument et, visiblement, bluffent le public de chaque salle dans laquelle ils se produisent. Et si les Dizzy Brains jouent fort et parfois même jusqu'à saturation, c'est sans doute pour faire exploser la censure qu'ils subissent à Madagascar, où le rock est encore aujourd'hui par essence une mouvance underground.

The Dizzy Brains + The Chainsaw Blues Cowboys
À la Source (Fontaine) jeudi 20 octobre à 20h30


The Dizzy Brains + The Chainsaw Blues Cowboys


38 avenue Lénine Fontaine
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter