Une partie de campagne avec Steve'N'Seagulls

Crazy Bluegrass | Après avoir fait trembler la toile en 2014 avec leurs reprises complètement déjantées, les Finlandais de Steve'N'Seagulls débarquent en France pour une tournée qui devrait redonner le sourire aux plus boudeurs. Salopettes et bottes en caoutchouc seront de rigueur à la Source.

Gabriel Cnudde | Mardi 8 novembre 2016

Photo : Jaakko Manninen


Pas besoin de lire Maupassant pour vivre une agréable partie de campagne. Il suffit d'écouter les reprises complètement déjantées des paysans de Steve'N'Seagulls. Depuis plus de deux ans, ces cinq musiciens qui portent la salopette comme personne mettent à l'honneur leurs deux passions : le hard rock et les paysages de leur belle campagne finlandaise. Sensation de la toile en 2014, Irwin Remmel, Pukki Kaalinen, Puikkonen, Hermann et Wild Till Hiltunen reprennent AC/DC, Iron Maiden, Guns'N'Roses et d'autres dans un style qui leur est propre.

Avec un banjo fou, une mandoline sautillante, un accordéon et une contrebasse loufoque, Steve et ses mouettes transforment les sons les plus violents du hard rock en une parodie bluegrass inimitable. Comme si un quatuor de la Nouvelle-Orléans un peu foutraque avait croisé la route d'Angus Young et Axl Rose un soir sous un porche enfumé.

Grâce à leur second degré et leur amour fou des bottes en caoutchouc et des couvre-chefs ridicules, les Finlandais remettent l'humour au cœur de la musique. C'est un de ces groupes dont la rencontre à Grenoble vous fouette d'un désir subit, et vous laisse jusqu'à la nuit une folle envie de danser et un soulèvement des sens.

Steve'N'Seagulls + Zozophonic Orchestra
À la Source (Fontaine) jeudi 10 novembre à 20h30


Steve 'N' Seagulls + Zozophonic Orchestra

Crazy blues grass
38 avenue Lénine Fontaine
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Steve'n'Seagulls : hard cover

Concert | Le groupe finlandais qui reprend les plus grands tubes du rock bruitiste en version bluegrass sera dimanche 10 février à l'Ilyade de Seyssinet-Pariset. Et vous ?

Stéphane Duchêne | Mardi 5 février 2019

Steve'n'Seagulls : hard cover

D'aucuns disent que pour qui n'est pas rallyman, amateur de lac ou allergique au soleil, la Finlande est un pays déprimant. Faux. D'abord n'oublions pas que c'est le pays du Père Noël qui n'est pas le dernier des zozos. Mieux : la Finlande abrite l'une des plus belles et des plus farfelues étrangetés musicales de la fin de l'anthropocène. Déjà, il y a ce nom, Steve'n'Seagulls, hommage à l'inénarrable distributeur de tartes à grande vitesse ; ensuite ces looks à mi-chemin entre Davy Crockett et L'Amour est dans le pré jusqu'aux genoux ; et puis ce concept : reprendre les grands tubes du rock (en général à tendance dure, mais l'ouverture est de mise) comme si l'on bivouaquait au pied d'une roulotte au milieu des Appalaches, instrumentation entièrement bluegrass de rigueur –banjo, mandoline, tout le bazar. Inutile de dire que le choc thermique (un truc de Finlandais, ça) est aussi grand que drôle – leur Antisocial est un régal quand leur November rain foutrait presque les poils. Sur le dernier album Grainsville, on retrouve ainsi du Lenny Kravitz aussi bien que

Continuer à lire