Thomas de Pourquery : starman

Concert | « Un groupe de rock déguisé en jazz » : c'est ainsi que le saxophoniste Thomas de Pourquery qualifie Supersonic, qui l'accompagnera sur la scène de la MC2 samedi 3 mars. On vous les présente.

Stéphane Duchêne | Mardi 27 février 2018

Photo : Edward Perraud


Habitué des collaborations dans les domaines du rock, de la pop et du rap aux côtés de Jeanne Added, Frànçois & the Atlas Mountains, Mick Jones, Metronomy ou encore Oxmo Puccino (puisque quitte à avoir besoin d'un saxophoniste, autant prendre le meilleur), et occupant des temps qu'on n'imagine jamais mort avec le duo électro-pop-soul VKNG, Thomas de Pourquery semble se rêver avant toute chose en rock star. Et pose souvent comme telle. C'est sans doute pour cette raison qu'il décrit son groupe Supersonic, créé en 2011, comme « un groupe de rock déguisé en jazz ».

D'ailleurs, l'un des membres éminents de cette formation, le pianiste, claviériste et saxophoniste Laurent Bardainne, est, entre autres, l'une des têtes pensantes de l'un des meilleurs groupes rock de France, Poni Hoax. Reste que la matière jazz de l'ensemble reste importante, fut-elle éparpillée façon puzzle. Elle avait d'ailleurs beaucoup fait parler les amateurs au moment de Plays Sun Ra, hommage, comme son nom l'indique, au maître cosmo-déglingué Sun Ra, remportant notamment une Victoire du jazz.

Visiblement, Supersonic et son pilote ne sont guère redescendus de ce space-jazz-opéra au moment de lui donner un successeur avec Sons of Love, pareillement étoilé de rêveries musicales et assailli d'attaques de saxophones volants. Autre manière pour Pourquery d'être une rock star : jouer les comètes.

Thomas de Pourquery & Supersonic
À la MC2 samedi 3 mars à 19h30


Thomas de Pourquery & Supersonic


MC2 4 rue Paul Claudel Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Les Détours de Babel 2019 en 14 concerts

Festival | C’est parti pour la neuvième édition des Détours de Babel, festival estampillé « musiques du monde, jazz, musiques nouvelles ». Soit l’occasion, pendant plus de trois semaines (du 15 mars au 7 avril), de découvrir des artistes de tous horizons et des musiques non formatées. Histoire de se repérer dans le vaste et passionnant programme, on vous livre une sélection de nos attentes à écouter à Grenoble, dans l'agglo et même, parfois, au-delà.

La rédaction | Mardi 12 mars 2019

Les Détours de Babel 2019 en 14 concerts

Traversées – Constantinople et Ablaye Cissoko Il y aura une belle teinte mandingue cette année aux Détours de Babel, pas mal de kora, et quelques Cissoko. À commencer, par ordre chronologique, par Ablaye, qui vient ici flirter avec la musique des cours persanes aux côtés notamment de Kiya Tabassian, chantre irano-canadien de la musique traditionnelle et savante venue de Perse, et grand spécialiste du sétâr, lointain cousin persan de la kora. Ablaye se produira également en solo vendredi 15 mars aux Salons de musique de la Maison de l’international. Samedi 16 mars à 19h à la salle des fêtes de Commelle et dimanche 17 mars dans le cadre du Brunch #1 du quartier Très-Cloîtres Trois lettres de Sarajevo – Goran Bregović Dans ce Sarajevo d'avant la guerre où a grandi Goran Bregović, les cultures et les religions cohabitaient avec bonheur. C'est cette Jérusalem des Balkans, ce paradis perdu du vivre-ensemble que les national

Continuer à lire

Les 20 concerts de l'hiver et du printemps à Grenoble

Panorama de rentrée culturelle | Avec de la pop d'ici et d'ailleurs, de la chanson en VF ou encore des grosses têtes d'affiche.

La rédaction | Mardi 9 janvier 2018

Les 20 concerts de l'hiver et du printemps à Grenoble

Mendelson 2017, année électorale, Mendelson publie Sciences Politiques, une œuvre au noir sociétale (comme souvent avec la formation de Pascal Bouaziz) dont chaque morceau plaque sur une reprise de classiques de Bruce Springsteen, Marvin Gaye, The Jam, Leonard Cohen, Lou Reed, The Stooges & co un texte en français à la terrible résonance sociétale (Les Peuples, Le Soulèvement, La Guerre) et à la poésie toute mendelsonienne. Un projet à part auquel le live devrait donner une saveur particulière, et qui sera précédé sur scène, en première partie, par l’excellent trio grenoblois Pelouse dont on a souvent vanté les mérites dans ces colonnes. À la Source vendredi 19 janvier Oiseaux-Tempête & Mondkopf La Grèce (Oiseaux-Tempête), la Turquie en révolte (Ütopiya?), le Liban (AL-'AN)... Partout où ils se posen

Continuer à lire