Une affaire de cordes

Concert | Le duo lyonnais L'Étrangleuse avait surpris le public lors du dernier Tympan dans l'oeil. Il fait son retour à Grenoble à l'occasion d'un concert rock au Coq-Tail.

Martin de Kerimel | Mardi 7 janvier 2020

Photo : DR


Les plus anciens (ou les plus bretons) d'entre nous se souviennent sans doute d'Alan Stivell. Le musicien celte vient d'avoir 76 ans et reste l'un des artistes emblématiques du Morbihan, la terre d'origine de ses ancêtres paternels. En revanche, celui qu'on surnomme parfois le druide a peut-être trouvé quelqu'un pour lui succéder comme référence de la harpe : Mélanie Virot, la partie féminine du groupe lyonnais L'étrangleuse, en concert au Coq-Tail, rue de Turenne, jeudi 9 janvier. Avec son binôme, le guitariste Maël Salètes, voilà une décennie déjà que l'artiste invente une musique à nulle autre pareille, où se mélangent des sonorités douces et brutes issues d'instruments qu'on croyait incompatibles.

Elle venait plutôt du classique, lui du rock indé : en anglais ou en français, leurs voix planantes font le reste et nous embarquent dans un trip dont on revient difficilement. Sans influence réelle, ils intriguent et séduisent à la fois. À Grenoble, les deux auteurs-compositeurs-interprètes se sont fait remarquer positivement, en participant à la dernière édition du festival Le Tympan dans l'œil. L'occasion d'une prestation unique autour de Dark Star, le très étonnant premier film de John Carpenter.

L'Étrangleuse
Au Coq-Tail (Grenoble) jeudi 9 janvier, à 20h30


L'Étrangleuse


Bar Le Coq-Tail 44 rue de Turenne Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter