Un début d'année jazz et intimiste

Martin de Kerimel | Mardi 7 janvier 2020

Photo : DR


Le Jazz Club de Grenoble est de retour : après avoir fait relâche le 2 janvier, il retrouve son rythme habituel d'un apéro-concert tous les jeudis à la salle Stendhal de la MJC Allobroges, rue Hauquelin. Le 9, à 19h30, c'est un quatuor franco-allemand qui sera le premier invité de la nouvelle année, avec Jens Loh à la contrebasse, Eckhard Stromer à la batterie, William Lecomte au piano et Laura Kipp derrière le micro. « Nous les attrapons au vol lors d'une tournée, révèle Salvatore Origlio, président du Jazz Club. La musique qu'ils interprèteront s'annonce assez intimiste, mais aussi d'une grande qualité du point de vue orchestrations et harmonisations. »

Chaque groupe invité est rigoureusement sélectionné : l'association reçoit plus de 50 candidatures par jour ! Semaine après semaine, cela lui permet de construire une programmation éclectique, pour le plus grand plaisir de ses 250 adhérents. Une cinquantaine de concerts est ainsi proposée chaque année : à ceux du jeudi s'ajoutent ceux de Jazz en Lisière (organisés hors de Grenoble), ainsi que ceux du festival annuel du Jazz Club. La 16e édition de cet événement aura lieu du 2 au 17 octobre 2020. Patience : nous en reparlerons probablement le moment venu.

Jens Loh feat. Laura Kipp
À la MJC Allobrogres (salle Stendhal) jeudi 9 janvier, à 19h30


Jens Loh feat Laura Kipp

Jens Loh, contrebasse, compositions, Laura Kipp, voix, Eckhard Stromer, batterie, William Lecomte, piano
Salle Stendhal 5 rue Hauquelin Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Quand Grenoble se jazzifie toujours plus avec le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

Festival | Rendez-vous du vendredi 4 au samedi 19 octobre pour le constater.

Stéphane Duchêne | Mardi 1 octobre 2019

Quand Grenoble se jazzifie toujours plus avec le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival

Si le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival est un événement, c'est parce que l'événement organisé à l'initiative du Jazz Club de Grenoble est le seul consacré à cette discipline dans l'agglomération. Il est donc on ne peut plus logique qu'à l'image de ce nom à rallonge, le GAMJF étende un peu plus à chaque édition son aire d'activité : Fontaine, Gières, Saint-Égrève, Varces, La Tronche... En tout ce sont pas moins de onze communes de l'agglomération (presque le double de l'an dernier) qui accueilleront la programmation de cette 15e édition et ses différents temps – les traditionnels Midi/Deux, master class, expositions, conférence... On y croisera cette année des figures telles que Raphaël Lemonnier (avec la Trova Project, une exploration de la chanson cubaine), l'étoile montante Agathe Iracema, l'électro-soul de Nojazz (photo), Yaël Rasooly et Ilya Magalnyk pour une plongée dans la musique de la première moitié du XXe siècle, l'explosif Amazing Keysto

Continuer à lire

Les femmes font swinger le Grenoble Jazz Festival

MUSIQUES | Seul festival de jazz proposé à Grenoble, le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival s'efforce chaque année de faire coexister dans sa programmation des grands noms avec des artistes locaux. Cette année, du vendredi 14 au samedi 22 octobre, les femmes sont à l'honneur.

Gabriel Cnudde | Mardi 11 octobre 2016

Les femmes font swinger le Grenoble Jazz Festival

Il ne s'appelle plus le festival de Jazz d'automne mais le Grenoble Alpes Métropole Jazz Festival. Fort heureusement, rien n'a changé si ce n'est le nom. Pour la douzième édition de ce grand événement, le Jazz club de Grenoble a souhaité continuer à suivre sa ligne directrice : mélanger grands noms internationaux et artiste émergents locaux. En tête d'affiche, on retrouve avec plaisir l'immense Stacey Kent qui ira piocher dans ses 18 albums pour animer la soirée d'ouverture au Théâtre municipal de Grenoble. Un choix logique puisque cette douzième édition veut donner la part belle aux femmes dans le jazz. Une conférence à ce sujet sera d'ailleurs organisée par Christine Marion le 19 octobre. Jean-Philippe Bruttmann, guitariste flamenco qu'on ne présente plus, viendra lui aussi donner de ses doigts pour le public grenoblois. Rick Margitza, dont le saxophone a notamment accompagné les titres d'un certain Miles Davis, sera également de la partie. À côté de ces grands noms du jazz, des locaux du swing joueront : des élèves du conservatoire mais aussi Watts, le projet retenu par les organisa

Continuer à lire

Salvatore Origlio : « Le jazz s'adresse à tout le monde »

MUSIQUES | Ce vendredi 16 octobre a débuté le Festival de jazz d'automne, qui se déroule à Grenoble et dans plusieurs autres villes de l'agglomération. Pour l'occasion, rencontre avec Salvatore Origlio, président de l'association Jazz club de Grenoble à l'origine de la manifestation.

Charline Corubolo | Jeudi 15 octobre 2015

Salvatore Origlio : « Le jazz s'adresse à tout le monde »

Pour sa 11e édition, le Festival de jazz d'automne organisé par l'association Jazz club de Grenoble a décidé de voir les choses en grand. Le premier coup de note a eu lieu ce vendredi 16 octobre à la Vence scène de Saint-Égrève, tandis que le final sera sonné le samedi 24 octobre au Théâtre de Grenoble, avec entre temps des passages à Fontaine et à Sassenage. Une balade jazzy « pour mieux promouvoir cette musique dans la région car depuis que le Festival de jazz de Grenoble s'est arrêté il y 4 ans, on voit peu de tels événements dans le coin. Avec cette 11e édition, on souhaite vraiment installer le jazz à Grenoble, en national et voire même à l'international » explique Salvatore Origlio (photo), président de l'association organisatrice. Un manque de visibilité dû selon lui à l'image que les gens se font de ce style musical. « L'opinion publique pense que c'est réservé aux privilégiés ou encore qu'il s'agit d'une musique dépassée. Ce n'est pas du tout le cas, le jazz s'adresse à tout le monde. D'ailleurs, les musiciens sont extrêmement accessibles et, surtout, on veut montrer au publ

Continuer à lire