10 km : c'est court mais c'est bon

ESCAPADES | Contraints dans nos sorties par ce rayon de 10 km, il nous faut faire preuve d'imagination pour varier les plaisirs de balade. Explorations urbaines à vélo, randonnées pédestres originales, balades à VTT, flânerie artistique dans les parcs... Avec un peu de créativité, il y a finalement du potentiel pour y trouver son compte sans se lasser.

Jérémy Tronc | Vendredi 30 avril 2021

Photo : (c) Jérémy Tronc


La cascade de Saint-Martin-d'Hères

Cette chute d'eau belle et spectaculaire s'écoule à quelques pas de Saint-Martin-d'Hères village. Le chemin qui la longe est une voie d'accès originale vers la colline du Murier, qui permet de se passer de voiture.

Rejoignez la place de la Liberté à Saint-Martin, en bus (ligne 12 ou C7) ou à vélo. Des arceaux proches de l'église permettent d'accrocher son biclou de manière sécurisée. De la place, traversez la rue en direction de la colline et pénétrez dans la rue en légère montée. Dans le premier virage à droite, le chemin démarre au lieu-dit Chaberte (indiqué sur un poteau en bois) à gauche d'un haut mur en pierre. La cascade est vite visible. Franchissez le pont et continuez de grimper jusqu'à la route goudronnée que vous suivez jusqu'aux Collodes. De là, les options sont nombreuses : poursuivre sur la route jusqu'au Murier et son parc ouvert au public le week-end (table de pique-nique, jeux pour enfants), ou bifurquer vers le sud à la première intersection, direction Le Bigot puis Romage, ou Poisat pour une balade plus courte.

Infos pratiques : 6, 3 km / D+ 300 m

Suggestion d'itinéraire :


Du parc Karl Marx à la Tour Sans Venin

Encore une randonnée, assez longue, dont le départ ne nécessite pas de trajet en voiture. On rejoint par un itinéraire varié et bucolique une des sept merveilles du Dauphiné, dotée d'une vue spectaculaire sur l'agglomération, et une chapelle plus discrète, méconnue des Grenoblois.

Le parc Karl Marx de Fontaine est facilement accessible en transport en commun (Tram A ou C) ou à vélo via des itinéraires cyclables. Dans le parc, repérez des jeux pour enfants dont un mini mur d'escalade. Le chemin grimpe dans la colline à proximité de ce mur, derrière un muret en pierre.

Le chemin débouche sur une route qu'il faudra suivre sur 500 mètres avant de tourner à gauche direction Pré Faure. Le secteur est bien balisé. Suivez le balisage pour le Désert Jean-Jacques-Rousseau (endroit assez admirable dans l'agglomération, enserré entre de hautes falaises). En sortant du "Désert", vous débouchez sur une aire de pique-nique avec barbecues aménagés.

Suivez ensuite le balisage vers la Tour-Sans-Venin, dernier vestige de l'ancien château de Pariset, ancienne possession des Dauphins du Viennois. De nombreuses légendes tentent d'expliquer le nom de cette tour, bien qu'aucune ne soit vérifiable. Juste à côté se trouve la chapelle romane Notre-Dame de Parizet, assez méconnue des Grenoblois.

L'association Pierres, Terres et Gens de Parizet se charge de la restaurer et de la faire connaître par des visites mensuelles commentées. Après avoir profité de l'incroyable panorama, redescendez par le même chemin ou autorisez-vous une variante par le désert de l'écureuil, où l'on aperçoit souvent des grimpeurs sur les falaises du site d'escalade du Petit désert.

Infos pratiques : 11 km / D+ 520 m


15 kilomètres à vélo au fil de l'Isère

Vous ne quitterez presque pas l'Isère des yeux pendant ces 15 kilomètres de vélo sur les voies vertes, les quais et les pistes cyclables de l'agglomération. Ce n'est pas une raison pour oublier de jeter un œil sur les jolis paysages qui vous entourent et les éléments architecturaux notables.

Partez de l'endroit qui vous arrange le mieux (voir plan IGN et tracé en bleu ci-dessous), le principe de cette randonnée à vélo étant de réaliser une boucle en suivant au plus près l'Isère. En partant de la Porte de France, rive droite de l'Isère, empruntez la voie verte qui commence par une légère descente puis longe la rivière au plus près.

Vous passerez notamment à côté de ce que nos collègues de Spot ont surnommé le quai des arts : un lieu où se rassemblent des graffeurs grenoblois, entre la rivière et la N481. Les longs murs à l'abri des intempéries constituent la meilleure des surfaces pour laisser s'exprimer sa créativité.

Arrivés au pont d'Oxford (avec ses longs câbles en diagonale), franchissez-le pour revenir dans la direction opposée en emprutant la voie verte puis les quais jusqu'au pont de la Porte de France (passez dessous) puis de nouveau les quais quand ils sont ouverts aux cyclistes et aux piétons le week-end.

Au pont de Chartreuse, poursuivez sur le quai Jongking où l'on apprécie de jolies maisons bourgeoises avec leurs jardins. On tourne progressivement vers le sud en passant à proximité du cimetière Saint-Roch qui lui aussi mérite une visite.

En suivant le lit de l'Isère, on se dirige ensuite vers le nord jusqu'au pont des Taillés qu'il faudra franchir avant de revenir par l'autre côté de la berge via un large chemin en gravier. Passez à proximité du cimetière des Sablons puis de l'Hôpital couple-enfant de La Tronche, et poursuivez sur les quais Yermoloff, Charpenay, Allobroges, Jouvin et Perrière. Là, les récentes installations de la ville attirent en masse les habitants qui, lorsque c'est possible, se prélassent sur les transats en bois au bord de l'Isère. Ce n'est pas une raison pour vous détendre vous aussi sur ce quai très fréquenté par les piétons, les vélos et les trottinettes. Le seul endroit assez fréquenté de la balade.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter