La peau bleue

François Cau | Lundi 11 octobre 2010

Photo : Ilan Ginzburg


Après Émotions chimiques (2008) et Élans plastiques (2009), le chorégraphe grenoblois Jean-Pierre Bonomo revient avec sa nouvelle création : La Peau Bleue (jusqu'au samedi 16 à la Salle noire du Théâtre de Création, à 19h30 et 21h). Un spectacle qui se veut atypique tant dans son dispositif que dans ce qu'il raconte. Au milieu de la Salle noire, une petite scène surélevée. Estrade pour bête de foire, podium de discothèque – voire de peep show –, le chorégraphe laisse aux spectateurs le soin d'imaginer ce que bon leur semblent. Des spectateurs lovés autour de la scène donc, à quelques centimètres de la danseuse. Avec ce projet, Bonomo souhaite ainsi mettre en avant une certaine culture underground, en la confrontant à l'esthétique butô. Si, au vu des longs extraits que l'on a pu découvrir vendredi dernier, il nous fut difficile de nous faire un avis (malgré le discours très intéressant et référencé de l'artiste), certaines images nous ont néanmoins paru percutantes, comme cette scène où le corps de Vanessa Tadjine (la danseuse) est utilisé comme écran de projection pour des images évoquant l'art du tatouage.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter