L'Europe artistique

Aurélien Martinez | Jeudi 28 juin 2012

« Religions et sociétés », tel est le thème de cette vingt-quatrième édition des traditionnelles Rencontres du jeune théâtre européen, organisées comme d'habitude par le Créarc (le Centre de création de recherche et des cultures, installé dans le Petit Théâtre, près de la place Notre-Dame). Voilà qui donne d'emblée une certaine couleur à la manifestation, pensée notamment à travers l'exemple de la « Réforme protestante en Europe au XVIe siècle, et plus précisément sa dernière phase, la Guerre de Trente Ans ». Comme ça, ça sonne un peu prise de tête, mais cet aspect purement historique sera traité par le biais de la pièce Mère Courage et ses enfants, œuvre incontournable de Bertolt Brecht qui se déroule justement pendant cette guerre, et qui servira ici de matière première à la grande parade de clôture des Rencontres réunissant les nombreux artistes invités. Soit, cette année, dix-sept compagnies venant de treize pays différents (de l'Allemagne à la Croatie, en passant par la Russie ou encore le Canada !), pour une quinzaine de spectacles principalement en salle, mais aussi en extérieur. À noter, nichée dans ce programme pléthorique, la soirée du 6 juillet au Théâtre 145, où sera donné Le Cadavre encerclé (photo), de Kateb Yacine : un spectacle en français et en arabe, fruit de la collaboration entre le Créarc de Grenoble et le Théâtre de la Colline de Tizi Ouzou, en Algérie.

AM

Rencontres du jeune théâtre européen, du 5 au 14 juillet, dans divers lieux grenoblois.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

L'Europe à feu doux

SCENES | Comme beaucoup de festivals, les Rencontres du jeune théâtre européen, organisées chaque été à Grenoble par le Créarc (l'association qui occupe le Petit Théâtre à (...)

Aurélien Martinez | Mardi 29 juin 2021

L'Europe à feu doux

Comme beaucoup de festivals, les Rencontres du jeune théâtre européen, organisées chaque été à Grenoble par le Créarc (l'association qui occupe le Petit Théâtre à Grenoble, rue Pierre-Duclot), ont dû, l'an passé, faire avec la pandémie et baisser le rideau. Du moins en présentiel, les organisateurs étant tout de même arrivés à bricoler dans l'urgence une 32e édition numérique. Nous voilà un an plus tard et l'équipe de Fernand Garnier débarque avec une nouvelle édition pensée bien en amont pour qu'elle puisse avoir lieu le plus normalement possible avec, pour coller à l'ADN du festival, des artistes de toute l'Europe – Allemagne, Bulgarie, Grèce, Royaume-Uni, Finlande... Pour « répondre aux contraintes et aux exigences d’une manière que nous avons voulue la plus efficace et la plus heureuse possible », elle mixera alors numérique (avec un festival de courts-métrages convoquant une quinzaine de compagnie d'Europe) et présentiel. Mais présentiel uniquement en plein air, avec neuf spectacles de troupes de la région (la cie Tout en vrac, la cie Colette Priou, la fanfare Les 38 Tonnes...) répartis

Continuer à lire

30 ans d’Europe avec les Rencontres du jeune théâtre européen

Festival | Zoom sur la 31e édition du festival grenoblois prévue du vendredi 28 juin au dimanche 7 juillet.

Aurélien Martinez | Mardi 18 juin 2019

30 ans d’Europe avec les Rencontres du jeune théâtre européen

31e édition pour les Rencontres du jeune théâtre européen qui, on peut l’écrire sans trop se mouiller, sont devenues avec le temps une institution grenobloise. Une institution vieille de 30 ans (sa naissance remonte à 1989, année de la chute d’un fameux mur) qui n’a pourtant rien d'un mastodonte malgré l’ambition clairement affichée dans le titre. Il s’agit plutôt, pour l’association le Créarc qui la pilote (et qui a aussi mis en place un réseau du jeune théâtre européen), de « faire vivre l’idée d’une Europe riche de ses différences et de ses ressemblances dans les domaines de la culture, du théâtre et de la citoyenneté » (extrait de l’édio rédigé par le directeur Fernand Garnier). Pendant une grosse semaine, on pourra donc croiser pas mal d’artistes étrangers à Grenoble : beaucoup d’Européens, forcément, mais aussi des Burkinabés et des Vietnamiens afin d’élargir la focale de ces Rencontres. Tout ce beau monde (19 compagnies de 12 pays différents en tout) présentant dans plusieurs lieux de la ville (dans des salles ou à l’air libre) des spectacles aux formes variées mais toujours dans la langue d’origine des artis

Continuer à lire

L'Europe sous toutes les coutures avec les Rencontres du jeune théâtre européen

Festival | Et c'est parti pour la 30e édition des bien nommées Rencontres du jeune théâtre européen organisées chaque année début juillet à Grenoble par le Créarc (Centre de création de recherche et des cultures). Mais encore ?

Alice Colmart | Mardi 19 juin 2018

L'Europe sous toutes les coutures avec les Rencontres du jeune théâtre européen

Pas de changements pour la 30e édition des Rencontres du jeune théâtre européen, mais toujours une même ambition : « faire en sorte d’ouvrir le théâtre à tous et pas qu’à une certaine élite » selon Jordan Nicoletti, chargé de communication du Créarc (l’association qui porte l’événement). Ainsi, pendant une semaine, 15 compagnies de 12 pays différents (Italie, Royaume-Uni, France, Roumanie, Portugal, Grèce, Pologne, Lituanie...) fouleront le sol grenoblois afin de se produire en plein air ou dans une des quatre salles de l’agglo qui accueillent le festival (l'Espace 600, le Théâtre 145, la salle Olivier Messiaen et le Musée archéologique). Et ainsi rencontrer le public. Théâtre en VO Proposés en langues maternelles, les spectacles toucheront à plusieurs genres, du théâtre de répertoire, classique et contemporain, à la création collective en passant par le théâtre-action, « un mouvement initié à Grenoble par Fernand Garnier [le fondateur du Créarc – NDLR] et dont les textes partent de sujets de société ». Autre forme abordée, le théâtre de l’opprimé, forme militante élaboréee par le drama

Continuer à lire

Rencontres du jeune théâtre européen : jeunes de tous pays, unissez-vous !

Festival | Ces Rencontres, organisées à Grenoble, ont au moins une qualité : elles ne mentent pas sur la marchandise, annonçant clairement la couleur dans leur nom. Zoom sur la nouvelle édition prévue du vendredi 30 juin au dimanche 9 juillet.

Aurélien Martinez | Mercredi 21 juin 2017

Rencontres du jeune théâtre européen : jeunes de tous pays, unissez-vous !

C'est parti pour une nouvelle édition des Rencontres du jeune théâtre européen. « 9 jours de spectacles, de cafés-débats, d’ateliers, d’échanges artistiques entre théâtre, danse, musique, écriture ; 9 jours de dialogue international entre jeunes comédiens appartenant à 14 compagnies de 12 pays différents. » Niveau pays invités, en plus de la France, on retrouvera l’Allemagne, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, le Royaume-Uni, la Pologne, la Roumanie, la Hongrie et la Lituanie ; ainsi que deux autres pas forcément européens géographiquement parlant mais dont la présence fait évidemment sens : le Burkina Faso et le Canada. Sinon, concrètement, pendant le festival, on découvrira des spectacles dans plusieurs salles de l’agglo ou en plein air (avec notamment une parade-spectacle en clôture avec tous les participants des Rencontres – cette année sur Œdipe Roi de Sophocle), en VO pour la plupart et, fait non négligeable, présentés gratuitement. Voilà pour l’explication du principe. Mais, au-delà de ce seul aspect, les Rencontres ont, bien sûr, d’autres qualités. Dont celle, primordiale, d’am

Continuer à lire

La « petite utopie » européenne du Créarc

SCENES | Théâtre et politique, une association vieille comme… l’invention du théâtre ! La preuve une nouvelle fois en ce début juillet avec la vingt-huitième édition des fameuses Rencontres du jeune théâtre européen, organisée comme toujours par les Grenoblois du Créarc, Centre de création de recherche et des cultures. C’est-à-dire ?

Jean-Baptiste Auduc | Mardi 21 juin 2016

La « petite utopie » européenne du Créarc

Seize compagnies de onze pays différents pour une semaine de programmation théâtrale : voilà en quelques chiffres le festival organisé par le Créarc et qui se déroulera dans divers salles grenobloises. Mais les Rencontres du jeune théâtre européen, c’est avant tout un rassemblement sans égal de jeunes qui aiment et pratiquent le théâtre. Comme chaque année, les compagnies débarquent à Grenoble avec leurs créations, toutes visibles gratuitement. La plupart du temps, elles sont jouées en langue maternelle. L’occasion d’entendre des monologues en anglais, des diatribes en espagnol ou des échanges en hongrois (pour les plus polyglottes). « On peut parler de petite utopie. Parce que faire travailler ensemble 200 jeunes avec des langues différentes n’est pas facile » assure Romano Garnier, qui chapeaute le Créarc. Cette utopie, on la retrouve notamment dans la déambulation de fin de festival. Tous les acteurs répètent une partie de la pièce durant la semaine du festival. Le rendu a lieu le vendredi 8 juillet, en mouvement dans toute la ville. « Artistiquement, comme on n'a pas beaucoup de temps, ce n’est pas forcément très abouti. Mais il y a une vraie

Continuer à lire

Des Rencontres tout feu tout flamme

SCENES | Zoom sur les vingt-septième Rencontres du jeune théâtre européen, qui auront lieu pendant dix jours dans plusieurs lieux de Grenoble. Et toujours en VO.

Aurélien Martinez | Mardi 30 juin 2015

Des Rencontres tout feu tout flamme

Les Rencontres du jeune théâtre européen, et plus globalement le Créarc (l’asso qui les organise), c’est une histoire de famille dans laquelle le fils, Romano Garnier, a succédé au père Fernand comme directeur, ce dernier étant devenu un simple « chargé de missions » bénévole. Un changement qui ne modifie pourtant en rien le principe d’un festival qui en est à sa vingt-septième édition : « être un carrefour de la jeune création théâtrale en Europe, ouvert sur le Sud, l’Est, l’Afrique et le Nouveau monde », en invitant des jeunes troupes semi-pros, pros ou issues de structures comme des conservatoires ou des ateliers théâtre. Sachant que la spécificité de l’événement est que tout le monde joue dans la langue de son pays, sans aucun surtitrage pour le public – à qui il est tout de même remis un petit synopsis en début de représentation histoire de comprendre un minimum les enjeux développés sur scène. Cette année, seront présentes à Grenoble dix-sept compagnies venues de treize pays d’Europe et d’ailleurs (le Canada, l’Algérie et, grande première, le Viêt Nam) pour seize spectacles en salle, trois dans la rue (dont une grande parade de clôture avec tous

Continuer à lire

Créarc un jour, Créarc toujours

SCENES | Les Rencontres annuelles du jeune théâtre européen reviennent pour une vingt-sixième édition. Présentation de l'événement et discussion avec le boss Fernand Garnier autour de l'avenir incertain du Créarc, l'asso qui les porte. Propos recueillis par Guillaume Renouard

Guillaume Renouard | Mardi 1 juillet 2014

Créarc un jour, Créarc toujours

En janvier dernier, un doute planait quant à l’avenir du Centre de création de recherche et des cultures (Créarc), lové dans le Petit théâtre (quartier Notre-Dame) depuis 1976. L’ancienne municipalité, soucieuse de rebattre les cartes, souhaitait en effet le faire travailler avec l’association Théâtre ensemble autour du théâtre amateur, dans les locaux du Petit théâtre (qui appartiennent à la Ville), sans qu’on en sache beaucoup plus. Depuis, si les choses ont un peu bougé, le mystère demeure entier, comme l’explique Fernand Garnier, son directeur : « Nous avons mis en place un groupe de travail avec l’association Théâtre ensemble, et conclu à l’impossibilité de faire coexister les deux associations dans le même lieu, tout en affirmant qu’elles étaient prêtes à travailler ensemble sur le théâtre amateur dans d’autres conditions matérielles. En parallèle, la nouvelle mairie nous a annoncé que le projet était abandonné. Nous avons été reçus par Corinne Bernard, nouvelle a

Continuer à lire

L’Europe pour tous

SCENES | C’est parti pour les Rencontres du jeune théâtre européen, manifestation grenobloise phare menée par le Créarc. Un Créarc qui aborde pourtant cette vingt-cinquième édition avec inquiétude, au vu de l’avenir incertain de l’association. On fait le point. Aurélien Martinez

Aurélien Martinez | Vendredi 28 juin 2013

L’Europe pour tous

Jeudi 27 juin, 18h30. Une réunion d’information ouverte à tous se déroule au Petit Théâtre, en plein centre-ville. Un lieu que le Créarc (pour Centre de création de recherche et des cultures) occupe depuis 1976 – même si, comme le rappelle en préambule le taulier historique Fernand Garnier, l’histoire est moins linéaire que ça, à coups de divorce, changement de nom, partage de locaux... Reste que pour tout le monde dans la salle, et dans le milieu culturel local, le Petit Théâtre c’est le Créarc, et vice versa. Mais l’an passé, la mairie de Grenoble en a décidé autrement, ouvrant un appel à projet pour le lieu, ainsi que pour son voisin le Théâtre Saint-Marie-d’en-Bas, géré par Diden Berramdane. Avec, sans nul doute, l’envie de donner un vent d’air frais à ces structures pour un partage plus grand des outils municipaux (les deux lieux appartiennent à la ville), ce qui peut se comprendre – même si, comme le dit très justement Fernand Garnier, « le patrimoine humain compte aussi ». Le Créarc a donc été informé que sa convention triennale pour l’occupation des lieux prendrait fin, après prorogation, en août 2014. Sans assurance quant à son avenir au cas où

Continuer à lire

Ici et là-bas

SCENES | ÉVÈNEMENT/ Cette semaine débute la vingt-troisième édition des Rencontres du jeune théâtre européen. « Une manière citoyenne de vivre l’Europe pendant dix jours, en découvrant comment est fait le théâtre ailleurs, dans d’autres pays » dixit son directeur Fernand Garnier. Propos recueillis par AM

François Cau | Vendredi 24 juin 2011

Ici et là-bas

Quel sera l’axe de ces nouvelles Rencontres ?Fernand Garnier : Cette année, le thème est "À la découverte d’un nouveau monde". Avec, d’une part, une direction historique : 1492, la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb. On va travailler à partir d’Isabelle, trois caravelles et un charlatan, une pièce de Dario Fo qui va nous servir de base pour la parade de clôture. Et d’autre part, une réflexion contemporaine sur quel nouveau monde pour demain. L’actualité récente illustre parfaitement le thème retenu...Il se passe plein de choses autour de nous. À la fois dans le monde arabe, et aussi sur le plan européen. En ce qui concerne le monde arabe, évidemment, il y a une actualité qui est particulièrement en synergie avec les Rencontres, puisque l’on accueille le Freedom Theatre de Jénine en Palestine. Un théâtre dont le directeur – Juliano Mer Khamis, un homme qui tentait de construire un dialogue entre les Palestiniens et les Israéliens – a été assassiné en avril dernier par, vraisemblablement, un intégriste. C’est un évènement qui nous a énormément bouleversés, et en même temps nous a confortés dans cette volonté d’avoir des Rencontres ouvertes su

Continuer à lire