Du bon usage de Fau

Aurélien Martinez | Mardi 24 février 2015

Photo : Marcel Hartmann


En 2011, lors de la cérémonie des Molières, débarqua sur le plateau le comédien Michel Fau habillé en cantatrice d'opéra. Il était venu pour interpréter un grand air du répertoire qui commence comme ceci : « On nous dit que le temps qui glisse est un salaud / Que de nos chagrins il s'en fait des manteaux… » Du Bizet ? Du Lully ? Du Rameau ? Pas du tout : du Carla Bruni. Un décalage entre la posture et la chanson qui déclencha l'hilarité de la salle, et que Michel Fau a aussi testé avec d'autres – sa version du Je veux de Zaz est savoureuse.

L'homme de cinquante ans est ainsi un curieux personnage qui navigue depuis vingt-cinq ans dans le milieu du théâtre français, toujours avec son originalité et son talent qui sautent aux yeux, notamment dans les nombreux spectacles d'Olivier Py auxquels il a participé – lui qui adore se travestir était une magnifique tante Geneviève dans Les Illusions comiques. La synthèse entre ses différentes facettes s'étant faite dans son Récital emphatique, seul-en-scène de 2011 (inédit à Grenoble) conçu comme un hommage hilarant et plein d'ironie au monde du théâtre.

Au Petit Bulletin, on adore donc Michel Fau, et on est ravis de le retrouver cette semaine au Théâtre municipal comme comédien et surtout metteur en scène, rôle qu'il tient de plus en plus depuis sept ans. Si l'on n'a pas vu voir son Molière avant sa venue à Grenoble, on en espère beaucoup, d'autant plus qu'il a une nouvelle fois eu l'idée de convoquer l'excellente Julie Depardieu sur scène, ces deux-là s'entendant artistiquement à merveille.

Aurélien Martinez

Le Misanthrope ou l'atrabilaire amoureux, jeudi 26 et vendredi 27 février à 20h30, au Théâtre municipal de Grenoble


Le misanthrope, ou l'atrabilaire amoureux

De Molière, avec Julie Depardieu, Michel Fau, Edith Scob, ms Michel Fau. Alceste hait l’humanité tout entière. Pourtant, il a la faiblesse d’être épris d’une femme, Célimène, qui, bien loin de partager ses goûts et ses idées sur le monde, est une coquette mondaine.
Théâtre municipal de Grenoble 4 rue Hector Berlioz Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

Double casquette

SCENES | Au printemps dernier, le comédien Michel Fau avait illuminé la très planplan cérémonie des Molières, avec sa réinterprétation baroque et appuyée du Quelqu’un m’a dit (...)

Aurélien Martinez | Mercredi 7 décembre 2011

Double casquette

Au printemps dernier, le comédien Michel Fau avait illuminé la très planplan cérémonie des Molières, avec sa réinterprétation baroque et appuyée du Quelqu’un m’a dit de Carla Bruni, provoquant rires dans la salle et gêne chez la mère de l’intéressée. Un exemple parmi d’autres qui résume toute la fantaisie et le sens aigu de la conception de personnages chez l’un des plus grands acteurs français, souvent vu dans les spectacles d’Olivier Py (ah, la tante Geneviève des Illusions comiques !). Bonne nouvelle : on le croisera jeudi 15 et vendredi 16 décembre au Théâtre municipal de Grenoble, aux côtés de Julie Depardieu, pour la pièce Nono de Sacha Guitry : une comédie comme l’auteur savait en faire, avec triangle amoureux et autres complications vaudevillesques – Nono est la maîtresse d’un jeune riche dont le meilleur ami (Michel Fau) tombe amoureux. Aux commandes de cette mise en scène que nous n’avons pas vue mais qui a déjà reçu de nombreux éloges (dont une nomination aux derniers Molières pour Julie Depardieu), on retrouve encore Michel Fau, qui joue donc sur deux tableaux. AM

Continuer à lire

Casting haut de gamme

SCENES | Michel Fau, comédien au talent resplendissant (on l’a souvent vu chez Olivier Py), se fait aussi metteur en scène de temps à autres. Avec Julie Depardieu (...)

François Cau | Lundi 12 septembre 2011

Casting haut de gamme

Michel Fau, comédien au talent resplendissant (on l’a souvent vu chez Olivier Py), se fait aussi metteur en scène de temps à autres. Avec Julie Depardieu dans le rôle titre, il a ainsi monté Nono, l’une des toutes premières pièces de Sacha Guitry qui installa la verve de l’auteur à succès. Nous n’avons pas vu ce spectacle évoquant une jeune femme entretenue qui vogue d’homme à homme, mais le duo aux manettes intrigue. À découvrir mi-décembre au Théâtre municipal de Grenoble.

Continuer à lire