Nicolas Devort "Dans la peau de Cyrano" pour une déclaration d'amour au théâtre

Théâtre | Seul en scène pendant un peu plus d'une heure, le comédien interprète différents personnages, et notamment des ados qui montent la fameuse pièce d'Edmond Rostand. En découle un spectacle à succès (quelque 400 représentations) généreux et accessible à tous, présenté à la Basse cour.

Aurélien Martinez | Mardi 13 juin 2017

Photo : Olivier Pascual


Voilà un spectacle qui parle de théâtre de manière généreuse et non intimidante, en prenant cet art pour ce qu'il est : un formidable vecteur d'émotions (et non un truc pour intellos poussiéreux). Soit l'histoire d'un gamin mal dans sa peau qui, fortement incité par sa nouvelle école, se met à suivre le cours de théâtre que dispense l'un de ses profs. Et qui va alors rencontrer une jeune fille d'abord insensible à ses charmes – elle préfère le bellâtre. Sauf que la magie du théâtre va opérer et renverser la donne…

Il y a un petit côté Cyrano de Bergerac dans cette histoire, du nom de ce personnage au nez disgracieux de la pièce d'Edmond Rostand qui tombe amoureux de la jeune Roxane (qui, elle, préfère Christian). Un petit côté plus qu'assumé par le comédien et auteur Nicolas Devort, puisque la référence se retrouve jusque dans le titre – Dans la peau de Cyrano. Nicolas Devort a ainsi imaginé un seul-en-scène drôle et touchant dans lequel il campe tous les rôles avec une aisance remarquable : le héros bègue, ses camarades (garçons comme filles), le prof charismatique qui décide de faire jouer Cyrano de Bergerac à ses élèves… Pendant un peu plus d'une heure, il embarque alors le public dans une aventure très "feel good" qui fait tout simplement du bien. Merci.

Dans la peau de Cyrano
À la Basse cour du jeudi 15 au samedi 17 juin à 21h


Dans la peau de Cyrano

De et avec Nicolas Devort, Cie Qui va piano
Espace Aragon 19 boulevard Jules Ferry Villard-Bonnot
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter