"Nous savons" : nous devions savoir ; merci Étienne Parc

Théâtre | L'affaire Renault (celle de 2011) est devenue matière à théâtre grâce au metteur en scène Étienne Parc. Le résultat, captivant, est à découvrir mardi 5 et mercredi 6 février à l'Hexagone.

Nadja Pobel | Mardi 29 janvier 2019

Photo : Vincent Arbelet


L'actualité, parfois, offre des ponts inattendus entre fiction et réalité. Entre théâtre et JT. Dans Nous savons, il est question de Carlos Ghosn, PDG de l'entreprise Renault dans laquelle, en 2011, un cadre a été accusé d'espionnage industriel au profit des Chinois. Il n'y aura pas de procès. Tout va se jouer en interne – même si, en 2017, les Prud'hommes se mêleront de cette affaire qui s'est très vite dégonflée. Et, miracle de cynisme, toutes les bandes de l'interrogatoire mené par le directeur juridique de l'entreprise et subi par ce prétendu accusé existent – d'autres responsables suivaient cela en direct !

De cette matière ahurissante qui pointe la paranoïa érigée en système, le metteur en scène Étienne Parc, qui lui-même a suivi des études pour devenir RH (« j'étais très bon en plans sociaux » confiait-il, mi-sérieux mi-amusé, sur France Culture), livre un spectacle froid et glaçant, crée en 2017 au festival Théâtre en Mai à Dijon. Sur le plateau, ses personnages se regardent peu (et même pas du tout au commencement) ; le texte de ce qui se dit s'inscrit sous nos yeux. Tout est aseptisé au maximum et devient presque virtuel.

Ce que montre Étienne Parc, qui a retravaillé l'écriture brute avec Jean-Charles Masserat, est la disparation de l'humain au profit d'une stratégie d'entreprise imaginaire. L'être humain n'est alors plus qu'une variable d'ajustement. Heureusement que le théâtre est là pour lui offrir un peu de répit.

Nous savons
À l'Hexagone de Meylan mardi 5 et mercredi 6 février à 20h


Nous savons

Par Loop Cie. Un thriller politico-économique au cœur de l'entreprise
Hexagone 24 rue des Aiguinards Meylan
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter