"Les Forains" : quand ils arrivent en ville…

Danse | Mardi 30 avril, la Rampe d'Échirolles sera en mode grand spectacle grâce au chorégraphe Anthony Égéa.

Aurélien Martinez | Mardi 23 avril 2019

Photo : Pierre Planchenault


On ne l'a vu qu'en captation vidéo, certes, mais Les Forains a tout du spectacle solidement construit capable de ratisser bien au-delà du simple cercle des amateurs de danse contemporaine. Car le chorégraphe Antony Égéa a remis au goût du jour l'un des premiers ballets de Roland Petit (pas son plus connu, loin de là) datant de 1945, en modernisant la partition d'Henri Sauguet. Comprendre que sur scène, la musique classique s'entrechoque avec des sonorités plus électro (mais pas que) signées Franck II Louise, quand la danse prend elle des accents hip-hop.

Le résultat est bondissant, drôle par moments, grandiose souvent, notamment grâce au soin tout particulier apporté aux décors et costumes baroques à souhait. « Les marins sont bien plus marrants que tous les forains réunis » faisaient chanter Jacques Demy et Michel Legrand à leurs personnages dans le cultissime Les Demoiselles de Rochefort. Ce n'est plus tout à fait vrai maintenant !

Les Forains, ballet urbain
À la Rampe (Échirolles) mardi 30 avril à 20h


Les Forains, Ballet Urbain

Par Anthony Egéa, cie Rêvolution
La Rampe 15 avenue du 8 mai 1945 Échirolles
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter