Du côté de la Comédie de Grenoble

SCENES | « Nous sommes heureux, juste heureux », écrivait début juin sur sa page Facebook l’équipe de la Comédie de Grenoble, petite salle grenobloise de la rue Pierre-Dupont ouverte en 2014 et axée humour.

Aurélien Martinez | Mardi 7 juillet 2020

Photo : (c) Comédie de Grenoble


La cause de cette joie ? La réouverture des portes le 1er juillet, avec comme chaque année une programmation tout l'été faite de spectacles aux doux titres – Faites l'amour, pas des gosses !, Un couple (presque) parfait, Un ado peut en cacher un autre

Si la ligne artistique reste donc la même qu'habituellement, l'accueil, lui, sera forcément différent, comme nous l'a expliqué le directeur artistique Julien Sigalas. « On a une jauge de 80 places, mais là on a suivi les mesures de la phase 3 du déconfinement en s'autolimitant à 50 places avec un siège de libre entre chaque groupe, le public qui doit arriver avec un masque et du gel hydroalcoolique à l'entrée. Et à ce qu'on a compris, ça va être comme ça tout l'été. » Un été qui sera décisif pour ce lieu qui, comme beaucoup d'autres, a souffert du confinement. « Ça n'a pas été évident financièrement comme on est un théâtre privé. On a été aidés grâce au chômage partiel pour nos employés et on a eu des aides de la Région et de l'État – même si elles sont arrivées en juin – donc on a réussi à s'en sortir. Mais c'est malheureusement maintenant que ça va être difficile, et les seules personnes qui peuvent nous aider, ce sont les spectateurs. » Voilà qui est clair.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter