"Zaï zaï zaï zaï" : société de consommation, tu m'auras pas

Théâtre | Quand la bande dessinée à succès "Zaï zaï zaï zaï" de Fabcaro est adaptée sur scène en fiction radiophonique par le Théâtre de l’Argument, ça donne un spectacle aussi drôle qu’inquiétant sur ce qu’il dit en filigrane de notre monde actuel – tout part d’un simple oubli de carte de fidélité pour finir en paranoïa sécuritaire nationale ! On en a parlé avec son metteur en scène Paul Moulin avant le passage de la compagnie par l’Odyssée d’Eybens.

Aurélien Martinez | Mardi 22 septembre 2020

Photo : (c) François Goize


Depuis la sortie en 2015 de la bande dessinée Zaï zaï zaï zaï, tout le monde aime l'auteur français Fabcaro. Les metteurs et metteuses en scène notamment, qui adaptent de plus en plus ses œuvres au plateau – à Grenoble, Grégory Faive jouera bientôt son récent roman Le Discours (et en proposera justement une première lecture à Eybens mardi 29 septembre). En 2017, la compagnie le Théâtre de l'Argument s'est elle aussi confrontée à une production de Fabcaro. Ça aurait dû être pour une unique fois comme nous l'a expliqué le metteur en scène Paul Moulin, sauf que le succès a très vite été au rendez-vous. Les dates de tournée ont alors commencé à s'enchaîner à la vitesse grand V – à Eybens, ils joueront pour la 95e fois (mais sans Blanche Gardin et Adèle Haenel, qui étaient dans la distribution initiale).

« Tout est parti d'une commande du Théâtre de Rungis dans lequel nous avons été en résidence pendant trois ans, qui nous a demandé une petite forme à jouer une fois un midi dans le foyer du théâtre. On s'est alors demandé ce que l'on avait préféré lire dernièrement et certains d'entre nous ont proposé la bande dessinée Zaï zaï zaï zaï de Fabcaro, que l'on a tous adorée. Parallèlement, on était en plein dans la tournée d'un spectacle où l'on avait plusieurs scènes de post-synchronisation : on s'est tout de suite dit qu'il fallait monter la BD de cette façon, avec des bruitages faits sur scène, comme une fiction radio, et non s'amuser à essayer d'imaginer on ne sait combien de décors ou de costumes. »

« On aime donner du travail aux spectateurs »

Le public est donc face à des comédiens et comédiennes qui, derrière des micros et la plupart du temps statiques, campent plusieurs personnages – il y en a en tout une cinquantaine. « C'est une matière à jouer géniale pour les huit interprètes ! » Et une matière parfaite pour éviter l'écueil de l'adaptation platement figurative de la BD, en offrant au public un moyen d'imaginer lui-même l'univers visuel que Fabcaro a conçu dans le style sobre qui lui est propre. « On aime donner du travail aux spectateurs, qu'ils se sentent actifs et même parfois qu'ils participent. »

A priori proche de l'humour absurde (mais tout de même très politique sur ce qu'elle raconte de notre société actuelle – ça taille dans tous les sens, des flics aux médias en passant par finalement chacun d'entre nous empêtré dans ses contradictions), cette histoire délirante d'un mec qui va finir comme l'homme le plus recherché de France pour avoir simplement oublié la carte de fidélité d'un magasin est parfaitement servie par la forme choisie par le Théâtre de l'Argument. Ce road-trip sonore dont le côté satire sociale est parfaitement restitué (« Fabcaro a adoré notre spectacle. Il a même complètement validé tout ce qu'on a rajouté ! ») devient alors un spectacle court (50 minutes) a priori minimaliste dans la forme mais immense dans ce qu'il procure comme adrénaline et rire. On en redemande !

Quant au pourquoi du comment du titre de la bédé (et, donc, du spectacle), on vous laisse le soin de le découvrir tout seul. Mais oui, si ça vous rappelle une vielle chanson souvent diffusée sur Nostalgie, c'est normal !

Zaï zaï zaï zaï
À l'Odyssée d'Eybens samedi 26 septembre à 20h


Zaï Zaï Zaï Zaï

D'après la BD de Fabcaro, adaptation Maïa Sandoz, ms Paul Moulin, par le Théâtre de l'Argument
L'Odyssée 89 avenue Jean Jaurès Eybens
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Le discours

Lecture publique. Texte de FabCaro, par Grégory Faive (Cie Le chat du désert)
Médiathèque Odyssée 89 avenue Jean Jaurès Eybens
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter