Résistance artistique avec le festival Textes en l'air

Aurélien Martinez | Lundi 19 juillet 2021

Photo : J. Cerri


« Textes en l'air est une association, un collectif donc, qui a résisté à une année de réunion à distance pour vous préparer ces cinq jours de festival », écrit la directrice artistique Valérie Charpinet dans l'édito du programme de la dix-septième édition titré « Résister, collectivement ». À sa lecture, on devine l'équipe motivée à l'idée de revenir face au public, avec dans ses cartons certains des spectacles initialement prévus l'été dernier. Et d'autres nouveaux.

Comme chaque été, Textes en l'air sera ainsi humblement du côté de la scène contemporaine, de l'art qui se crée aujourd'hui. On en aura une nouvelle fois la preuve avec du théâtre (le programme grenoblois dédié à l'émergence Les Envolées ; pas mal d'autres propositions du coin comme de plus loin qui, sur le papier, donnent très envie), de la musique (Arash Sarkechik ; l'album culte L'Incendie de Brigitte Fontaine revu par les géniaux Xavier Machault et Martin Debisschop...) ou encore de formes plus hybrides (dont un voyage musical dans la littérature africaine pensé par le metteur en scène Moïse Touré). Tout ça dans le cadre du magnifique village médiéval de Saint-Antoine-l'Abbaye, à l'ouest de Grenoble, histoire de faire se confronter présent et passé le temps de quelques journées et soirées d'été.

Textes en l'air
À Saint-Antoine-l'Abbaye du mercredi 21 au dimanche 25 juillet.

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter