En septembre, c'est arts de rue avec l'excellent festival "Merci, Bonsoir !"

Arts de rue | Annulé l'an dernier du fait de la crise sanitaire, Merci, Bonsoir !, excellent festival dédié aux arts de rue, revient mi-septembre à Grenoble, au Parc Bachelard, pour une sixième édition. Avec notamment un spectacle clownesque complètement barré signé par l'un des cultissimes Chiche Capon.

Aurélien Martinez | Mardi 7 septembre 2021

Photo : Fanchon Bilbille


Au Petit Bulletin, on a quelques marottes. En spectacle vivant, les Chiche Capon, qui se définissent comme des « clowns sous acide imbattables dans la crétinerie flamboyantes », en font partie. Avec eux, sur scène, c'est un déferlement a priori anarchique (ça glousse, ça crie, ça chante, ça tape ses congénères – voire même le public) pourtant savamment construit par le quatuor : on adore !

Ensemble, tout devient possible comme disait un président de droite. Mais un par un également. Car depuis quelques années, les Chiche Capon évoluent parallèlement en solo, en conservant l'âme punk qui les habite collectivement. Quand on a épluché la programmation de la prochaine édition du festival Merci, Bonsoir !, on a donc été ravis de voir le nom de Patrick de Valette et de son fameux spectacle Hobobo (photo).

« Qui sommes-nous, que sommes-nous, d'où venons-nous et où allons-nous ? » Autant de questions auxquelles répond le professeur Hubert O'Taquet. Du moins tente d'y répondre, en donnant de sa personne et forcément, en bon clown, de son corps, lorsqu'il incarne par exemple différents animaux pour évoquer l'évolution. Un humour plus muet que d'autres Chiche Capon (le corps, toujours le corps ; tout maigre ici et curieusement vêtu) qui, si l'on en accepte les codes (dont celui d'être un peu sorti de sa place confortable de public amorphe), est absolument désopilant.

« Se rencontrer à nouveau »

Un spectacle à retrouver ainsi dans la programmation de Merci, Bonsoir !, festival des arts de rue (au sens large, certains spectacles ayant été créés en salle) organisé par l'association Mix'Arts, qui prend de plus en plus d'ampleur au fil des ans, et tant mieux. Installé maintenant au Parc Bachelard (appelé aussi, en lien avec la salle le Prunier sauvage, le Parc des Arts, futur pôle de référence pour les arts de rue dans la région), c'est l'un des temps forts de la rentrée culturelle locale grâce à sa programmation souvent remarquable remplie de formes de spectacles peu vues dans les circuits traditionnels grenoblois.

On est, là aussi, ravis qu'après l'annulation de l'an passé du fait de la crise sanitaire, la sixième édition ait bien lieu. Mais les organisateurs craignent-ils, comme pas mal de professionnels culturels en France, que le public ne soit pas au rendez-vous après des mois de culture en pause ? « Non, on ne s'inquiète pas trop de la fréquentation » nous a répondu, optimiste, le programmateur Fabien Givernaud – surtout qu'il venait d'apprendre que les festivals comme le sien, organisés sur l'espace public, ne sont finalement pas concernés par le pass sanitaire (si ça n'avait pas été le cas, il aurait dû prévoir un site fermé).

« Même si on a commencé la communication beaucoup plus tard que les autres années, et même s'il n'y aura pas la scène concerts qui amène habituellement plein de monde [ils l'ont annulée en amont du fait de potentielles restrictions sanitaires, pour ne pas générer de trop gros attroupements – NDLR], on pense qu'il va vraiment y avoir beaucoup de monde. D'ailleurs, rien qu'en regardant le nombre de bénévoles qui se sont inscrits, on voit bien que les gens ont soif de ce genre d'événements, soif de culture ; qu'ils ont envie de se rencontrer de nouveau. On attend vraiment ça avec impatience ! »

Merci, Bonsoir !
Au Parc Bachelard / Parc des Arts du mardi 14 au samedi 18 septembre

Hobobo
Vendredi 17 septembre à 20h

Programme complet sur mixarts.org


Festival Merci, Bonsoir !

Théâtre de rue, cirque...
Parc Bachelard rue Albert Reynier Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter