Ratatouille

de Brad Bird (ÉU, 1h50) animation

Sortie le 1er aoûtRémy, jeune rat doté d'un odorat hors du commun, a appris, en regardant les leçons télévisuelles du chef Auguste Gousteau, les secrets de la cuisine raffinée à la Française. Il se retrouve à jouer les doublures d'un cuisinier empoté pour redresser l'enseigne historique de son maître, plombé par un petit chef vociférant et avide de pouvoir. Il faudrait plus que ces quelques lignes pour décrire le ravissement orchestré par cette nouvelle production Pixar : tout ici est d'une richesse visuelle sidérante, constamment drôle et souvent trépidant (les nombreuses courses-poursuites dans les cuisines sont ce qu'on a vu de plus inventif en matière d'action depuis au moins un an). Mais ce qui enthousiasme par-dessus tout, c'est le culot avec lequel Brad Bird et ses compères ont transformé Ratatouille en un véritable plaidoyer pour la France : non content de nous donner raison quant à notre attitude face à la guerre en Irak (on se pincerait pour le croire), le film plaide carrément pour une France accueillante, respectueuse des diversités, avant-gardiste et bienveillante envers les artistes audacieux et créatifs. On y oppose une vieille de la campagne avec masque à gaz et fusil à pompe (vision stupéfiante, loin de Jean-Pierre Pernaud) à la dolce vita parisienne, où le talent vaut mieux que le travail, l'amour plus que la productivité. Quant au méchant du film, c'est un nain hargneux qui n'a qu'une envie : brader les traditions culinaires françaises au profit de la malbouffe à l'Américaine et du marketing mensonger. Ça ne vous inspire vraiment rien ? Vous croyez que tout cela n'est qu'un hasard ? Regardez bien la fin du film, et ce critique jusqu'ici détestable qui d'un coup libère ses émotions et choisit de retomber en enfance pour s'émerveiller devant l'impensable. Ratatouille réussit sous nos yeux ce prodige : faire souffler l'âme d'un gamin turbulent et libertaire sur le divertissement le plus sophistiqué qui soit.Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 17 octobre 2023 Nicolas Piccato a quitté à la rentrée ses fonctions de directeur de Lyon BD, à sa demande. Arrivé en 2021 en remplacement du fondateur Mathieu Diez, parti au (...)
Mercredi 13 septembre 2023 Pour sa 5e édition, le festival de street-art Peinture fraîche quitte la halle Debourg pour investir sa voisine aux anciennes usines Fagor-Brandt. Du 11 octobre au 5 novembre, 75 artistes s'exposent sur 15 000m2.
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Jeudi 17 août 2023 [mise à jour mercredi 23 août 2023] Déjà interdit à Paris, Montpellier et Toulouse ces derniers jours, le spectacle de Dieudonné a été interdit à Lyon, amis s'est tenu dans un champs privé à Décines, et est interdit à Grenoble une semaine plus tard....
Lundi 12 juin 2023 Le musée à l’architecture déconstructiviste accueille, jusqu’au 18 février, "Afrique, mille vies d’objets". Ces 230 objets africains, principalement datés du XXe siècle, collectés par le couple d’amateurs et marchands d’arts Ewa et Yves Develon,...
Mardi 28 mars 2023 Un nom douillet, une verve grivoise, crue, parfois joliment obscène : Doully — celle qui surnomme son public « ses p’tits culs » — passe deux fois en région ce mois-ci, nous voici ravis.
Lundi 10 octobre 2022 Le spectacle vivant est un des rares moment où l’on ne fait qu’une chose à la fois. Pour le public, du moins... Car Les Rois Vagabonds, eux, jonglent entre les disciplines durant plus d'une heure. Leur "Concerto pour deux clowns" est joué au Grand...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X