«Je les enferme dans ma caméra»

Entretien / Gilles Pastor présente sa Conversation avec la Léa pendant le week-end Ça Tchatche ! Propos recueillis par Dorotée Aznar

Petit Bulletin : Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste cette création, s’agit-il uniquement d’une projection vidéo ? Gilles Pastor : Il s’agit d’une vidéo mise en scène. C’est entre l’installation et le spectacle ; on pourrait parler d’un spectacle qui mêle vidéo, acteur-technicien et machine à fumée. Concrètement, la Conversation avec la Léa est un plan-séquence de 25 minutes, les images n’ont pas été montées du tout. Qui est la Léa ?
La Léa est une fermière qui vend des tomes. Depuis quinze ans, elle est sourde, son langage s’est altéré et cela rend son commerce compliqué. En fait, ce plan raconte la difficulté de s’exprimer, pour elle et pour moi, c’est une sorte d’autoportrait sur la difficulté de s’exprimer. Comment avez-vous rencontré cette femme ?
La Léa vit dans le village de mon enfance. Mes tantes vont acheter des fromages chez elle, je les ai accompagnées. Puis j’y suis retourné, seul. Au départ, il ne s’agissait pas d’un projet artistique, je voulais capturer un moment. Plutôt que d’enfermer les moments dans ma mémoire, je les enferme dans ma caméra, c’est un peu névrotique. Il y a des moments de ma vie où il faut qu’il y ait une caméra, ce ne sont d’ailleurs pas forcément des moments intimes. Ce qui m’intéresse dans l’autofiction, ce n’est pas de parler de moi mais de partir d’une chose minuscule afin de l’ouvrir à l’universel. Vous travaillez sur le temps qui «ne sert à rien»…
On ne s’accorde jamais de temps vide, des arrêts pendant lesquels rien ne se passe. Ici, j’essaie de montrer comment en vingt minutes, rien ne se dit. L’empathie se noue hors des mots. Je travaille avec du matériel de vidéaste du dimanche pour garder les imperfections de l’image et du son. J’ai voulu voir ce que la caméra numérique peut produire comme sons et les informations que ces sons nous donnent sur l’espace, le bruit des insectes, les cloches des vaches, la violence du vent dans le micro pour un entendant… Mais ce n’est pas le handicap qui m’intéresse. Ce qui est vraiment étrange dans cette séquence ce n’est pas la Léa. Elle est à sa place. L’étrangeté, c’est la caméra, c’est ma présence. La Léa sait-elle que vous la filmez ?
Quand elle me demande si je filme… Je lui réponds non…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 27 octobre 2015 Ce sont de petits bijoux que Christiane Ghanassia a traduits et adaptés : de courts récits autobiographiques de Thomas Bernhard publiés entre 1975 et 1982. (...)
Dimanche 31 mai 2015 Ludique et politique est le visuel de la nouvelle plaquette (une croix faite de craies fragilisées) du Théâtre de la Croix-Rousse. Ludique et politique (et du coup franchement excitante) sera sa saison 2015/2016. Benjamin Mialot
Mardi 11 novembre 2014 Sur un plateau de jeu impeccable, le metteur en scène Gilles Pastor transforme ses acteurs (et ses footballeurs !) en figurines animées au service d'un texte complexe et passionnant de Pasolini : "Affabulazione". Nadja Pobel
Vendredi 6 janvier 2012 «Vous souvenez-vous du temps qu’il faisait [quand vous l’avez rencontrez] ? - Il faisait beau». Tout ne serait donc question que de météo dans les (...)
Jeudi 27 octobre 2011 Que font un écrivain français (Duras) et un Président de la République française (Mitterrand) quand ils se rencontrent ? Ils parlent de leur pays, de ses reliefs, de son histoire. Ils nous parlent de nous. Nadja Pobel
Samedi 22 mai 2010 Théâtre / Quand Gilles Pastor veut parler de politique, il invite Marguerite Duras et François Mitterrand à l’Élysée. Un dialogue inattendu à découvrir du 31 mai au 8 juin. Dorotée Aznar

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X