J'♥ les acteurs

People / Cinq spectacles vont mettre à l’honneur quelques-uns des plus grands acteurs français : Bacri, Torreton, Galabru, Gamblin, Morel et Luchini. Christophe Chabert

Si vous voulez voir deux acteurs en état de grâce, il ne faut surtout pas louper cette saison la reprise de Blackbird aux Célestins. Le duo Léa Drucker/Maurice Bénichou y éclabousse littéralement un spectacle formidable, mis en scène avec une intelligente discrétion par Claudia Stavisky. La même Claudia Stavisky tentera de renouveler l’exploit avec sa version d’Oncle Vania, le chef-d’œuvre de Tchekhov, où deux comédiens remarquables se partageront l’affiche : Jean-Pierre Bacri et Philippe Torreton. Si le second a l’habitude des planches (on se souvient de sa prestation en Richard III), Jean-Pierre Bacri n’avait guère eu l’habitude ces dernières années de se produire au théâtre (sinon dans le Schweik de Martinelli en 2005). Créé à Paris en mars, cet Oncle Vania occupera la grande scène des Célestins du 27 mai au 26 juin. Il y a quelques années, Claudia Stavisky (encore !) avait monté un Minetti décevant avec un Michel Bouquet il est vrai impressionnant. Cette saison, c’est André Engel qui relève le challenge d’adapter le texte très cruel de Thomas Bernhard, dans le cadre de la programmation hors les murs du Théâtre National Populaire (au Studio 24 du 18 au 28 mars). Pour incarner le personnage-titre, Engel a fait appel, deux ans après leur Roi Lear commun, à Michel Piccoli, pour un spectacle qui devrait lui aussi faire l’événement en 2009.Deux inclassables et deux monstres sacrés
On n’est pas près d’oublier le discours hilarant de Michel Galabru recevant, (enfin !) un Molière pour son rôle dans Les Chaussettes opus 124 (repris au Radiant les 13 et 14 janvier). Un Galabru évoquant sans détour les «mauvais rôles» et les «navets» acceptés pour «nourrir les enfants»… Trop modeste, l’ami Michel, qui nous avait prouvé, il y a deux ans lors d’une interview mémorable son intelligence de comédien et son incroyable érudition théâtrale… François Morel et Jacques Gamblin face-à-face sur scène ? A priori, la rencontre entre un ex-Deschiens devenu un acteur capable de réconcilier music-hall et réalisme poétique (voir sa prestation dans le futur Faubourg 36) et un comédien aussi à l’aise dans la légèreté mélancolique que dans la gravité torturée (souvenez-vous de sa magnifique performance de flic névrosé dans la série Les Disparues) n’allait pas de soi. Mais Les Diablogues de Roland Dubillard, «dialogue de sourds» à l’absurdité revendiquée, est le projet rêvé pour ces deux attachants inclassables (au Radiant les 23 et 24 mars). Pour finir, on ne peut que saluer le retour, seul en scène, de Fabrice Luchini pour un spectacle intitulé Le Point sur Robert (du 23 au 25 octobre à la Bourse du Travail). Luchini est aujourd’hui le seul acteur capable d’amener à un public populaire des textes de Roland Barthes ou de Chrétien de Troyes (au menu de ce nouveau spectacle), comme il le fit autrefois avec Nietzsche ou Céline. Un exploit que l’on ne manquera pas d’aller saluer…

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Scènes...

Lundi 10 octobre 2022 Le spectacle vivant est un des rares moment où l’on ne fait qu’une chose à la fois. Pour le public, du moins... Car Les Rois Vagabonds, eux, jonglent entre les disciplines durant plus d'une heure. Leur "Concerto pour deux clowns" est joué au Grand...
Lundi 5 septembre 2022 Impossible d’attaquer la saison 2022-23 sans regarder dans le rétroviseur de la saison précédente qui a permis de constater que les spectateurs ne sont pas tous revenus dans les salles et encore moins démultipliés face à l’offre exponentielle. De...
Mardi 26 avril 2022 Sur les planches ou au cinéma (Au poste, Problemos…), Marc Fraize est un artisan. Auteur, acteur, humoriste, clown tendre et jubilatoire, il porte le rire loin des standards et  de l’enchaînement de blagues surfant sur l’actualité. Son...
Mardi 12 avril 2022 Non labellisé Scènes Découvertes, mais enfin aidé par la Ville, le Théâtre de l’Uchronie, au cœur de la Guill’, défend depuis 2014 des récits imaginaires et oniriques. Les pieds beaucoup plus sur terre que satellisés.
Mardi 29 mars 2022 Dans un spectacle dérangeant et éblouissant, Alice Laloy renverse les codes du roman de Pinocchio et s’attache au moment de sa transformation. Un des grands spectacles du dernier Festival d’Avignon ; de surcroît accessible aux enfants.
Mardi 15 mars 2022 Après son premier one-man-show dans lequel le prince des potins, Tristan Lopin, nous comptait ses déboires amoureux, l’humoriste revient avec un seul en scène brut, décapant et authentique, le 1er avril, à la Bourse du Travail.
Mardi 15 mars 2022 Pas simple de restituer Pialat au théâtre tant il a éclaboussé le cinéma de son génie à diriger les acteurs. Dans ce spectacle énamouré adossé à À nos amours, Laurent Ziserman parvient à saisir l’infinie justesse qui émanait des films du...
Mardi 1 mars 2022 Avant de présenter Un Sacre aux Célestins en mai, Lorraine de Sagazan propose au Point du Jour une plus petite forme, La Vie invisible, conçue avec le même auteur Guillaume Poix. Où il est question de la perception d’une pièce par un malvoyant....

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !