Macbeth au pays des horreurs

Théâtre / Attention, c’est du lourd. Le metteur en scène grenoblois Pascal Mengelle, à la tête de sa compagnie La Saillie, s’attaque au monumental Macbeth de Shakespeare avec un talent indéniable. Ici, le mythe est réinterprété sans jamais être dénaturé. Mengelle va farfouiller au fond du fond de cette œuvre monstre pour appréhender au mieux la nature de Macbeth, victorieux chef de l’armée écossaise qui se rêve en roi suite à la prophétie de sorcières, mais qui finira en tyran sanguinaire. En faisant preuve d’une économie de moyens pour un rendu saisissant, Mengelle ne tombe pas dans le piège de l’habillage moderniste flamboyant censé justifier une énième mise en scène du texte, ce qui fait plaisir ! Sur scène, un simple drap blanc comme seul décor, malmené tel l’esprit de Macbeth. Sur le côté, un percussionniste rythme la pièce avec des sons inquiétants. Et puis les acteurs. Cinq au total qui alternent les différents personnages. Au centre, Bertrand Barré campe un Macbeth impassible, mais qui va finir par s’ébranler. À ses côtés, Isabel Oed, toute en force, est Lady Macbeth, celle qui finira folle et se suicidera. Enfin, parti pris on ne peut plus intéressant, Mengelle a rassemblé les sorcières en une seule entité nommée la Créature et représentée en ombres chinoises. Un tour de force qui permet de s’intéresser véritablement au texte, en évacuant le côté folklorique que peut avoir la magie. Une réussite, donc, que l’on nuancera par deux bémols : d’abord l’absence d’entracte pendant les 2h30 que dure la pièce, qui nous font un peu vaciller vers la fin. Ensuite, la tournure commedia dell’arte assez saugrenue que prend la pièce dans la dernière demi-heure, qui nous laisse pantois. Mais peut-être les deux choses sont-elles liées ? Aurélien MartinezMacbeth
Au Théâtre de la Croix-Rousse, du 3 au 6 février.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 30 janvier 2019 Alors qu'il crée Après la fin de Dennis Kelly au TNP cette semaine, le metteur en scène Baptiste Guiton s’attelle depuis dix ans à ne monter que des auteurs vivants pour raconter au mieux son époque. Rencontre au soir d'une journée où le théâtre du...
Mardi 9 janvier 2018 Avec des monstres de la scène internationale fidèles à la France (Van Hove, Ostermeier, Simon Stone), l'immense succès - mérité - d'Avignon (Saïgon) et un chef d’œuvre (Festen), la deuxième moitié de la saison théâtrale se fera à un pas cadencé.
Mercredi 20 septembre 2017 De l’exigence, des chemins de traverse, des voix royales, tonitruantes aussi. Du léger, des œuvres rares, des interprètes au talent fou et surtout beaucoup d’audace. Sur le papier, la saison classique lyonnaise fait plaisir à voir… de l’émotion au...
Mardi 26 janvier 2016 Parfois controversé, le metteur en scène Dmitri Tcherniakov présente à l'opéra sa relecture de Lady Macbeth de Mzensk, de Chostakovitch. Réussie.
Mardi 15 décembre 2015 Depuis plus de trente ans, Laurent Pelly invente des spectacles d’une parfaite maîtrise formelle et visuelle en racontant Hugo, Levin, Copi ou Ionesco. A l’opéra, il retrouve, en ce moment, Offenbach pour la onzième fois et livre, avec Le Roi...
Mardi 22 avril 2014 Par trois fois, Orson Welles s’est attaqué à l’œuvre shakespearienne : une adaptation rugueuse de Macbeth tournée dans des terrains vagues écossais et (...)
Jeudi 22 ao?t 2013 Alors que la rentrée cinéma est majoritairement dominée par des cinéastes entre 40 et 60 ans, deux octogénaires vont surprendre par la vigueur de leurs derniers opus, aussi inattendus que flamboyants de maîtrise : Woody Allen avec "Blue Jasmine" et...
Jeudi 6 juin 2013 Au commencement âpre et foutraque, l'"Antigone" de Gwenaël Morin se révèle au fil du jeu captivante et juste, dans un décor naturel à couper le souffle : les ruines romaines surplombant l’amphithéâtre de Fourvière. Nadja Pobel
Dimanche 14 octobre 2012 L’opéra ouvre sa saison sur l’un des titres verdiens les plus difficiles à mettre en scène, à chanter et à diriger. Le pari était osé mais tout était réuni pour que spectacle soit total. La Première a cependant laissé un goût amer. Pascale Clavel
Vendredi 2 décembre 2011 Polanski et le théâtre, c’est une longue histoire faite d’adaptations à l’écran, de créations pour la scène, mais surtout d’influence créative et de réminiscences autobiographiques. CC
Lundi 13 septembre 2010 Théâtre / Ça cherche, ça vit, ça propose, ça joue et ça joue bien. La toute jeune Compagnie Xi, programmée au Théâtre de l’Élysée, ne manque pas d’audace. Le collectif (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !