«Je ne suis pas un artiste»

Entretien / Gilbert Shelton, 68 ans, né à Dallas (Texas), créateur de la série Fabulous Freak Brothers et expatrié en France depuis 1984. Propos recueillis par Antoine Allegre

Petit Bulletin : Qu'est-ce que ça vous fait de voir vos planches accrochées dans un musée d'art contemporain ?
Gilbert Shelton : Je suis flatté d'être dans un grand musée. Je n'y avais jamais pensé. J'ai dû mal à imaginer que ma bande-dessinée puisse être exposée dans un musée. Pour ce qui est du travail de Blanquet, Ware et Masse, c'est autre chose. Ça a vraiment sa place, ils sont tellement perfectionnistes. La plupart des artistes ont un style. Moi, je n'en ai pas. Je fais un peu n'importe quoi. Mes lignes sont crades, un peu comme celles de Vuillemin mon dessinateur français préféré. Il est très doué.Cela vous a étonné de figurer au casting de Quintet ?
J'avais fait ma toute première exposition à Palma de Majorque en septembre 2008. J'avais mis toutes mes œuvres dans une boîte en carton. Les gens du musée étaient choqués à mon arrivée parce que je n'avais pas plus protégé mes dessins. A l'université du Texas où j'ai étudié l'histoire de l'art à côté de Janis Joplin, j'ai été éditeur et rédacteur pour la revue étudiante The Texas Ranger. Puis j'ai voulu faire de la bande-dessinée pour les journaux hebdomadaires. Il y en avait beaucoup à l'époque. J'étais bien vu par les vieux gauchistes mais je trouvais ces journaux tellement chiants que je me suis décidé à faire des comics.Est-ce que vous pensez que cette exposition est un simple retour des choses vis-à-vis de la BD, art un peu dénigré par le milieu de l'art ?
Je ne cherchais pas le respect. Je voulais simplement qu'on respecte mon travail d'humoriste. Je ne suis pas un artiste. En tout cas pas pour les artistes mais plutôt pour les "common people", les gens intelligents. La BD ce n'est pas fait pour être sur les murs. Dans les musées, il faut des grandes images.

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Expos...

Mercredi 5 octobre 2022 Kashink détonne dans le paysage du street art depuis une quinzaine d’années. Sa pratique engagée se met au service d’un discours sur l’identité. À travers ses peintures de masques, elle nous raconte notre complexité, nous invite à l’embrasser avec...
Mardi 30 août 2022 Cinq belles expositions à découvrir en galeries ce mois-ci, pour s’échauffer le regard avant (ou pendant) le grand événement artistique de la saison, la 16e Biennale d’art contemporain, qui débutera mercredi 14 septembre.
Mercredi 27 avril 2022 Un mois de mai exceptionnel pour les amateurs d’expositions, avec des photographes qui sortent de leur zone de confort, une belle collection particulière d’art contemporain au MAC, un abstrait baroque, et un Jean-Xavier Renaud qui...
Mardi 12 avril 2022 Zoom sur Elie Hammond, tatoueuse nouvelle génération qui a débuté sous l'égide de Dimitri HK avant de se forger son propre style et de devenir l'une des artistes les plus en vue du moment : la globe trotteuse sera présente à la...
Dimanche 3 avril 2022 Voici notre sélection de cinq expos à découvrir ce mois-ci gratuitement en galeries, qui ose le choc des générations et des styles : de l’école lyonnaise de peinture au street-art, en passant par la photographie de William Klein. Un point...
Mardi 15 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Jeudi 3 mars 2022 Mars arrive et la création contemporaine repart dans les musées et les galeries avec quelques belles affiches : William Klein, Christian Lhopital, Tania Mouraud, Thameur Mejri…
Mercredi 23 février 2022 Très loin d’être un musée de cire façon Tussaud, la nouvelle expo de La Sucrière revêt une réelle démarche artistique et permet de naviguer dans le courant de la sculpture hyperréaliste, jamais réellement structuré mais créé par des artistes...
Mardi 15 février 2022 Deux expositions personnelles, une exposition collective… Tania Mouraud connaît une forte actualité à Lyon. L’occasion de revenir sur cette figure importante de l’art contemporain.
Vendredi 4 février 2022 Du street-art australien au travail rigoureux du photographe Philippe Bazin, en passant par les espaces réinventés de Georges Rousse, on mélange tout dans notre shaker, ce mois-ci, pour vous inviter à découvrir plusieurs belles expositions à Lyon.
Mardi 1 février 2022 Pour entamer cette année qui verra la célébration de ses trente ans d’existence, le CHRD tombe le masque et offre les visages enfouis dans ses collections dont le fascinant ensemble de portraits peints au camp du Stalag en Silésie.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !