Blur sur la ville

C’est LE concert événement de l’année : la reformation de Blur en exclusivité française aux Nuits de Fourvière. Récit du parcours passionnant d’un groupe anglais majeur… Christophe Chabert

Les concerts estivaux qui marquent la reformation de Blur, qui paraissait improbable il y a quelques mois encore, seront-ils un baroud d’honneur ou l’acte 1 d’une nouvelle page de son histoire ? Difficile à dire… Dans le même temps, Graham Coxon sort un nouvel album solo, Damon Albarn annonce des projets à la pelle et la seule actualité discographique en vue est un nouveau best of, malicieusement intitulé Midlife : A beginner’s guide to Blur. Le groupe serait-il donc à mi-vie, après vingt ans d’existence ? Ou ce titre à tiroir fait-il référence à une probable midlife crisis de ses membres, aujourd’hui quadragénaires, entraînant brouilles en série puis désir de s’acheter une Porsche avec les royalties de cette reformation ?

La vraie vie des Anglais

Après tout, Blur a déjà connu plusieurs vies. Avant de s’appeler Blur, le quatuor s’était baptisé Seymour et c’est, selon la légende, leur manager qui les poussa à adopter un patronyme plus vendeur. De même, l’Angleterre pop attendait avec impatience en 1991 la sortie de leur premier album Leisure, annoncée par des tubes fulgurants ; déception générale cependant face à ce disque brouillon, brassant sans originalité les tendances musicales du moment (le son de Manchester et le shoegazing) dans des murs de guitares plongeant mélodies et textes dans le brouillard. Reprenant les choses à zéro, Coxon, Albarn, James et Rowntree ont réinventé deux ans plus tard le style du groupe : Modern life is rubbish peut être considéré comme le vrai acte fondateur de Blur, puisqu’il redonne un coup de fouet à la brit-pop. Les guitares sont plus légères et bondissantes, les mélodies ne se cachent plus mais exposent au grand jour leur capacité de séduction… Un an plus tard, avec la sortie de Parklife, Blur fait son entrée dans la cour des grands : dès l’introduction de Girls and boys, le groupe n’y va pas par quatre chemins et cherche à faire danser la terre entière. Parklife, London Loves ou Magic America participent de cette veine outrageusement accrocheuse qui a fait la réputation de l’album ; mais le réduire à ces tubes évidents n’est pas en offrir un résumé fidèle. Car Parklife se propose de retracer la vie ordinaire des Anglais, leurs désirs un peu cheap et leurs fantasmes parfois ridicules. Musicalement, le disque va piocher du côté du music-hall, des fêtes foraines, des chansons de pubs ou des hymnes de stades. Cynique et volontiers provocateur, le groupe sait aussi jouer la corde sensible : celle des matins blafards après une soirée de biture mais aussi des déclarations d’amour romantiques. Ce coup de maître sera suivi par un autre album important, The Great Escape, qui reprend les bases conceptuelles de Parklife mais les applique à la upper-class qui n’aime rien tant qu’aller se faire chier à la campagne le week-end et exprime, dans un lamento désespéré, son besoin d’être diverti. Sorte de Chatiliez de la pop anglaise, Albarn orchestre un cruel jeu de massacre contre ses congénères, mais Blur garde cependant sa fraîcheur musicale et s’autorise même de discrets apartés hors de son pré carré.

Spleen et idéal

De fait, après quatre albums, beaucoup de médiatisation, une querelle au long cours avec les frères Gallagher d’Oasis pour régner au sommet des charts, Blur semble être condamné à se renouveler sous peine de redites fatales — Oasis, choisissant cette voie, mettra du temps à s’en remettre. Le cinquième album, sans titre, s’aventure vers des territoires que le groupe n’avait qu’effleurer jusqu’ici. Grand disque, trop souvent éclipsé par le rutilant Song 2, il est comme traversé par un spleen glaçant que le morceau Death of a party résume jusque dans son titre. Deux ans plus tard, en 1999, 13 poursuit cette mue sans convaincre réellement. Le groupe semble en fait être à bout de souffle, chacun de ses membres ayant des fourmis dans les jambes et des envies difficilement conciliables. Graham Coxon commence une carrière de songwriter folk peu probante, tandis que Damon Albarn, sans jamais céder à la tentation du disque solo, empile les projets : hip-hop avec Deltron 3030, world avec Mali Music, ou plus inclassable encore avec Gorillaz, sa grande œuvre. En deux albums géniaux, il invente un son à la croisée de la pop, de l’électro, du hip-hop et du dub, et une esthétique animée par Jamie Hewlett. Le dernier album en date de Blur, le sublime Think Tank sorti en 2003, est comme l’aboutissement de ce long voyage à travers les genres : les guitares y ont des intonations maliennes, la batterie cherche du côté de l’afro-beat, les morceaux rock multiplient les artifices de production venues de l’électro (Fatboy slim y tient les manettes). Coxon n’aurait que peu participé à la composition et à l’enregistrement de ce disque essentiel, un des meilleurs des années 2000. On a du coup longtemps pensé qu’il était un point final à la carrière de Blur. Mais le concert des Nuits de Fourvière cette semaine laisse augurer que, la crise passée, l’histoire continue. Sous le signe de la sagesse ?

Blur
Aux Nuits de Fourvière, dimanche 5 juillet.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 11 juin 2021 Les Nuits de Fourvière s’apprêtent à faire souffler un vent de Flandres revigorant sur le théâtre lyonnais. Guy Cassiers, les comp. Marius et les tg STAN débarquent du Thalys avec leur art de l’immédiateté, que ce soit dans des décors minimalistes...
Mardi 25 mai 2021 Pour leur grand retour, les Nuits de Fourvière ont fait avec les contraintes – et sans doute un peu les moyens du bord – pour concocter un programme 2021 digne de ce nom. Avec beaucoup de têtes d'affiches françaises et plus d'internationaux qu'on ne...
Lundi 3 mai 2021 Oui – trois fois youpi ! – les Nuits de Fourvière auront bien lieu cette année en juin et juillet. Avec au menu, une édition quelque peu adaptée – horaires, jauges, mesures barrières – mais surtout une édition en vrai, avec des gens. On vous...
Samedi 24 avril 2021 Après une semi-éclipse et une version numérique l’an passé, Quais du Polar confirme la tenue de sa 17e édition du 2 au 4 juillet prochains. En décalage par rapport à ses dates habituelles ; avec aussi une translation dans l’espace…
Mercredi 21 octobre 2020 Pour peu, l’information serait passée inaperçue si le principal intéressé ne l’avait révélée sur Twitter : l’élu métropolitain EELV Jérôme Bub a été désigné mardi 20 octobre nouveau président des Nuits de Fourvière.  
Mardi 10 mars 2020 Hormis un spectacle d’ouverture sans grand suspens ("Message in a Bottle"), la programmation arts vivants de cette édition des Nuits de Fourvière s’annonce de très haut vol avec notamment la crème de l’émergence en théâtre et deux pépites absolues...
Mardi 5 novembre 2019 Nouveau nom dévoilé par Nuits de Fourvière : Thom Yorke, leader de Radiohead, sera présent le mercredi 8 juillet 2020 avec son projet Tomorrow's Modern (...)
Vendredi 21 juin 2019 Né sur les cendres d'un groupe à l'esthétique post-punk radicale et singulière, Joy Division, et dans le sillage du suicide de son fascinant chanteur, Ian Curtis, New Order est sans doute, comme aucun groupe avant ou après lui, un exemple de...
Mardi 11 juin 2019 Une soirée avec Bon Iver, voilà ce que nous promettent les Nuits de Fourvière en ce jour. Or, il faut bien reconnaître qu'il est peu de manière de passer une (...)
Mardi 11 juin 2019 Ceux qui ont découvert Patrick Watson un peu par hasard l'an dernier, à Fourvière même, ont sans doute eu la curiosité et le temps de se familiariser avec la (...)
Mardi 11 juin 2019 Avec l'été des festivals revient en général l'heure de la nostalgie musicale et la programmation en cascade d'anciennes gloires de la pop, venues la plupart du temps rejouer leurs plus belles années (et les nôtres). Une tendance particulièrement...
Mardi 8 janvier 2019 Pour les festivals comme pour la météo, il n'y a plus de saison : zoom sur les noms d'ores et déjà dévoilés de Nuits sonores et Nuits de Fourvière, et sur la programmation de Transfer et des Chants de Mars.
Mardi 29 mai 2018 Spectacle idéal pour ouvrir les Nuits de Fourvière sur le grand plateau, Folia combine le savoir-faire de Mourad Merzouki à la musique baroque des Concerts de l'Hostel-Dieu. Visite en coulisses.
Mardi 23 janvier 2018 À l'instar d'une pièce moliérisée, Le Porteur d'histoire, qu'il présente bientôt dans le Théâtre Comédie Odéon qu'il dirige depuis un an, Julien Poncet, encarté nulle part, milite pourtant continuellement. Son credo ? N'exclure personne du champ de...
Mardi 27 juin 2017 Pas moins de sept spectacles sont dédiés au cirque cette année aux Nuits de Fourvière, qui accueillent cette discipline depuis 2011. Artisanaux ou grosses machines, en solo ou en meute, littéraires ou très axés sur le corps : que disent ces...
Mardi 27 juin 2017 Programmé à Fourvière, Benjamin Clementine, figure spectrale du piano-voix venu d'ailleurs, est enfin de retour sur scène et avec un single Phantom of Aleppoville qui lui va comme un linceul et annonce la suite, magnifique et toujours aussi...
Mardi 20 juin 2017 Déjà présents sur la scène du théâtre antique en 2012, c'est avec davantage de bouteille et de notoriété que revient Frànçois & the Atlas Mountains. (...)
Mardi 20 juin 2017 Événement aux Nuits de Fourvière : Brian Wilson, grand maître d'œuvre des Beach Boys, vient célébrer son chef d'oeuvre Pet Sounds, album mythique et concurrent sérieux au titre de meilleur album d'une pop music qu'il contribua à révolutionner,...
Mardi 20 juin 2017 Heureux hasard, chaque année, dans le somptueux cadre gallo-romain d'Alba-la-Romaine, il est possible de voir un des spectacles appréciés aux Nuits de (...)
Mardi 20 juin 2017 33 ans après sa naissance, le Cirque Plume vit son ultime spectacle, une bien nommée Dernière saison avant que cette troupe avant-gardiste du nouveau cirque plie définitivement son chapiteau. A quelques mois de s'installer aux Nuits de Fourvière,...
Mardi 30 mai 2017 Réputé pour ses prestations live flamboyantes, Arcade Fire revient à Fourvière retrouver le public qui l'avait tant aimé il y a dix ans, alors qu'il entamait leur ascension fulgurante. Communion collective en vue.
Jeudi 2 février 2017 Les Nuits de Fourvière réinvestissent en 2017 le parc de Parilly et présentent, avec la Maison de la Danse, la der des der création du Cirque Plume, la (...)
Mardi 24 janvier 2017 Gratuite, indéfinie dans le temps, Andromaque est au Point du Jour sans fard et renverse les codes ; à commencer par la façon d'effectuer une sortie théâtrale.
Mardi 21 juin 2016 Le CMTRA (Centre des Musiques Traditionnelles en Rhône-Alpes) est impliqué dans trois festivals cet été : le tout nouveau Charivari, la clôture des Nuits de Fourvière et bien entendu les Jeudis des Musiques du Monde. Tour d'horizon avec sa...
Mardi 7 juin 2016 À la suite des grands hommages fourvièrien consacrés à des figures mythiques de la musique contemporaine (Beatles, Waits, Wyatt...), les Nuits se penchent cette année sur l'un des musiciens les plus énigmatiques et influents du XXe siècle : Moondog,...
Lundi 14 mars 2016 C'est la nouvelle qui rend heureux en ce début de semaine : Radiohead ouvrira les Nuits de Fourvière, le 1er juin. Le groupe fête, (...)
Mercredi 3 février 2016 On en sait un poil plus sur les prochaines Nuits de Fourvière. Le visuel de cette édition est confié au photographe américain Tod Seelie, dont deux images (...)
Mardi 8 décembre 2015 Après avoir provoqué une invasion de sosies à Montluçon, c'est aux Nuits de Fourvière que Michel Polnareff ressucitera l'époque où il enlevait le bas. Il se (...)
Mercredi 1 juillet 2015 Florence Welch a toujours lorgné vers les grandes voix féminines des années 60 (Candi Staton) à 80 (Kate Bush). Chose étrange sur Ship to Wreck – notons au (...)
Mercredi 24 juin 2015 Après une édition 2014 riche en prises de risques, le festival phare de l'été lyonnais est revenu à ses fondamentaux bankable. On peut le déplorer. On peut, plus prosaïquement, se satisfaire de l'aubaine que constitue la venue d'artistes de haute...
Lundi 29 juin 2015 Avec "Psy", "Traces" et "Séquence 8", le collectif canadien des 7 Doigts de la Main nous avait habitué au meilleur. Avec "Cuisine et confessions", présenté à la Maison de la Danse pour les Nuits de Fourvière, il signe un spectacle tout en...
Mardi 23 juin 2015 You're Never Alone with a Schizo. Le titre du cinquième morceau du vingt-huitième album (selon la police) de Pascal Comelade (une embardée garage avec les (...)
Mardi 23 juin 2015 A 50ans, la danseuse étoile Sylvie Guillem fait ses adieux et débute son ultime tournée au Théâtre antique de Fourvière. Une scène qu'elle a beaucoup fréquentée mais qui n'est malheureusement pas toujours propice à la danse intimiste. Jean-Emmanuel...
Lundi 15 juin 2015 Surprise : la chanteuse franco-israelienne donnera ce soir un concert des plus intimistes au Lavoir Public, ainsi qu'elle l'a annoncé hier soir à (...)
Mardi 2 juin 2015 À 51 ans, María Pagès ose enfin se confronter au mythe de Carmen. Mieux : avec "Yo, Carmen", présenté cette semaine aux Nuits de Fourvière, la Sévillane, au fait de son art du flamenco, parvient à insuffler une profondeur inédite à l’héroïne de...
Mercredi 25 mars 2015 Des adieux, des retrouvailles, des rencontres : bien que moins surprenante que sa prédécesseur, la 22e édition des Nuits de Fourvière promet son lot d'émotions fortes. Benjamin Mialot
Lundi 16 mars 2015 Tout est dans le titre : la diva islandaise fera son grand retour au Grand théâtre le 20 juillet prochain. Le festival en profite pour (...)
Mercredi 17 décembre 2014 Après la famille Chedid (dont une deuxième date est annoncée pour le 23 juin suite au succès foudroyant de la première), c'est au tour de Selah Sue de rejoindre (...)
Jeudi 11 décembre 2014 Dans la famille Chedid, on connaissait Mathieu, le fils aux mauvaises fréquentations capillaires et Louis, le père aux bonnes relations pileuses – et feu (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !