La prophète

Théâtre / Joël Pommerat présente au studio 24 - TNP 'Les Marchands', créé en 2006. Une fable sociale sur la misère humaine et le travail glaçante, radicale mais surtout profondément émouvante. Nadja Pobel

Combien sont-ils les metteurs en scène qui en cinq minutes de spectacle à peine ont déjà marqué de leur «patte» leur travail ? Joël Pommerat est incontestablement de ceux-là. Pour qui a déjà vu ses créations («Le Petit Chaperon rouge» et «Pinocchio» sont passés par Lyon), les souvenirs affluent dès l'amorce de cette pièce, pour les autres, ils viennent de découvrir une manière radicale et enchantée de faire du théâtre. Dans «Les Marchands» et comme souvent, Joël Pommerat use du style indirect. Une voix-off raconte toutes les actions. Elle est l'amie du personnage central, mais pourrait tout aussi bien être chacun d'entre nous. Sa voix résonne deux heures durant dans une cage grise traversée de faisceaux lumineux. Pommerat dessine l'espace à l'aide de son fidèle scénographe Eric Soyer qui est aussi logiquement le responsable lumières. Quelques chaises, une table puis un meuble tentent de trouver une place dans l'appartement d'une femme désœuvrée. Elle n'a plus de travail, s'ennuie chez elle. La télévision est sa seule distraction, son lien au monde. Face au vide, elle trouve que les gens qu’elle côtoie ont des ressemblances avec sa mère décédée, elle fait d'un homme dont on ne sait rien son fils aîné imaginé. La noirceur de la solitude retentit d'autant plus fort dans cette cage théâtrale que Joël Pommerat la met en scène non pas comme un interminable larmoiement mais comme un balbutiement. Cette femme, qui n'a d'ailleurs pas de nom, ne se complait pas dans son malheur. Elle tente d'exister. Et Pommerat créé là des respirations dans ce spectacle parfois suffocant : des phases musicales de variété qui soudain deviennent émouvantes parce qu'elles incarnent la vie, le souffle d'une femme qui court à sa perte en jetant par la fenêtre son enfant, seul moyen de ne plus être transparante.

Fable

Comme toujours, Pommerat se fait aussi magicien et plonge régulièrement la salle dans le noir absolu. Il redonne au théâtre cette force de nous faire croire que ce que l'on voit est vrai : les personnages semblent marcher dans les airs, le décor change en une fraction de seconde sans bruit et sans technicien apparent. Le Roannais travaille depuis près de vingt avec sa troupe dans sa bien nommée compagnie Louis Brouillard. Tous les textes de ses spectacles sont publiés aux éditions Actes Sud – papiers, mais Pommerat n'est pas un auteur de textes de théâtre, il est auteur de spectacles. Il écrit quasiment au plateau avec son équipe car il n'a pas su se contenter d'être comédien («c'est frustrant d'être dépendant du désir des autres», dit-il) et ne peut être simplement auteur de peur qu'un metteur en scène fasse une interprétation qui ne lui conviendrait pas. Pommerat initie donc un réel travail collectif dont le résultat est reconnaissable entre mille. «Les Marchands», récit cruel sur le travail qui dévore la vie de certains et donne une colonne vertébrale à celle des autres, pourrait être une chronique du réel. Mais c'est plus qu'un simple discours politique, c'est une fable, une magnifique et très singulière variation sur le monde qui nous entoure. Une démarche assez similaire à celle du réalisateur Jacques Audiard avec «Le Prophète» : faire sienne à force de fantasmagorie une réalité à la noirceur pourtant abjecte.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 5 septembre 2022 Impossible d’attaquer la saison 2022-23 sans regarder dans le rétroviseur de la saison précédente qui a permis de constater que les spectateurs ne sont pas tous revenus dans les salles et encore moins démultipliés face à l’offre exponentielle. De...
Jeudi 10 janvier 2019 Depuis plus de vingt ans, Joël Pommerat et sa fidèle compagnie Louis Brouillard arpentent les scènes de France et d'Europe. Que ce soit pour sa relecture noire et bouleversante des contes ("Pinocchio", "Cendrillon") ou son travail très rêche et...
Mardi 26 janvier 2016 Cinq mois après la version magistrale de Godot par Jean-Pierre Vincent, Lyon reçoit celle du stéphanois Laurent Fréchuret : si le casting est plus inégal, la vivacité et la férocité de l’époustouflant texte de Beckett sont bien là. Nadja Pobel
Mardi 12 janvier 2016 Quand, en avril 2005, le TNG accueille Le Petit Chaperon rouge de Joël Pommerat, le metteur en scène débarque à Lyon comme la mère de la petite fille : (...)
Mardi 12 janvier 2016 À force d’ausculter le travail, les rapports de hiérarchie et les questions de libre arbitre, il fallait bien qu’un jour Joël Pommerat ose affronter les prémices de la liberté et de l’égalité des droits. En 4h30, il revient aux origines de la...
Mardi 5 janvier 2016 La pièce débute ce vendredi 8 janvier et elle se tiendra jusqu’au 28 au TNP, qui pour assurer une si longue série a uni ses forces à celles des Célestins. (...)
Mardi 5 janvier 2016 Lancée par la venue de Joël Pommerat et Romeo Castellucci, la seconde partie de saison s’annonce dense et exigeante. Tour d’horizon de ce qui vous attend au théâtre sur les six prochains mois.
Mardi 8 septembre 2015 Souvent taxé d’art vieillissant, le théâtre ne cesse pourtant, à l’instar des sociologues ou historiens, d’ausculter le monde contemporain. Cette saison, plusieurs auteurs décryptant la trivialité des rapports sociaux seront portés au plateau. Nadja...
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Mercredi 20 mai 2015 22 spectacles dont 9 émanant de sa direction ou de ses acteurs permanents : la saison prochaine, le Théâtre National Populaire fera la part belle aux talents maison, à commencer par la création très attendue de "Bettencourt Boulevard" par Christian...
Mardi 9 septembre 2014 Outre les spectacles cités dans notre gros plan et les panoramas lisibles par ailleurs, voici une dizaine de spectacles qui attisent notre curiosité ou réveillent de bons souvenirs. Bien plus, en tout cas, que les deux mastodontes avignonnais un peu...
Mardi 11 mars 2014 Plus de deux ans après sa création, "Cendrillon", enfin, passe par la région lyonnaise. Pièce maîtresse de l’œuvre de Joël Pommerat, ce conte, ici plus fantastique que merveilleux, décline ce qui intéresse tant l’incontournable metteur en scène :...
Vendredi 3 janvier 2014 Et si on misait sur la relève en ce début d’année ? Les grands noms du théâtre auront beau être à Lyon tout au long des six mois à venir, c’est en effet du côté des jeunes que nos yeux se tourneront prioritairement. Nadja Pobel
Vendredi 9 novembre 2012 Quoi qu’il fasse, Joël Pommerat le réussit avec une virtuosité inouïe. Dans son spectacle le plus dépouillé et peut-être le moins complexe techniquement, il livre à nouveau une cinglante fable sur le monde moderne. "La Grande et fabuleuse histoire...
Jeudi 22 décembre 2011 Le cadeau d’un patron est-il vraiment un cadeau ? Travailler pour soi est-il vraiment plus épanouissant que travailler pour les autres ? Ces questions (...)
Mercredi 21 décembre 2011 L’homme par qui la magie fait sens : l’indispensable metteur en scène Joël Pommerat ne lésine avec les artifices du théâtre pour passer à la loupe ses contemporains sans oublier de montrer leurs rêves et cauchemars. La preuve par l’exemple avec "Ma...
Vendredi 23 avril 2010 Après "Les Marchands" en novembre, le TNP accueille "Je tremble, 1 et 2", autres pièces immanquables de l'auteur et metteur en scène Joël Pommerat. Nadja Pobel
Mercredi 3 décembre 2008 Joël Pommerat offre une version du Petit Chaperon rouge épurée. Retour aux fondamentaux avec ce metteur en scène au travail limpide. A voir ou à revoir au théâtre de Vénissieux. Nadja Pobel
Mardi 22 avril 2008 Théâtre / "Ils furent heureux et eurent beaucoup d'enfants". À force de n'en entendre que la fin, on oublie que les contes pour enfants sont bien moins (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !