Séances tenantes

Événements / Le festival du film court de Villeurbanne a choisi comme parrain de son trentième anniversaire une personnalité exceptionnelle du cinéma français : Jean-François Stévenin, à qui a été confiée la traditionnelle carte blanche qui inaugure la manifestation (le vendredi 13 novembre). Celle-ci fera figure de rétrospective de sa carrière dans le court métrage. Car si Stévenin a traversé le cinéma, de Truffaut à Godard, de Richet à Salvadori, et s’il en a écrit une des pages les plus libres (les trois films qu’il a réalisés, tous trois magnifiques), il a aussi régulièrement fait des incartades dans le format court. Et comme Stévenin a l’esprit de famille, il a voulu que le dernier film de cette soirée soit celui réalisé par sa fille Salomé. Le festival poursuit par ailleurs son ancrage local avec un nouveau programme du Court en Rhône-Alpes, qui se met au diapason de cette édition anniversaire : il proposera donc un survol de trente années de création régionale. Cette sélection n’a pas à rougir face à la Longue nuit du film court, puisqu’on y verra les premiers pas de Jacques-Rémy Girerd (réalisateur de La Prophétie des grenouilles et Mia et le Migou), Christian Carion (Joyeux noël, L’Affaire Farewell) ou l’incontournable Éric Guirado (avec son beau premier court Lonelytude… ou une légère éclaircie). La séance se terminera par l’hilarant Principe du canapé de Mike Guermyet et Samuel Hercule, un tube absolu qui est aussi (hé, hé !) un des plus grands oublis de la compétition de Villeurbanne ces dernières années… Quant à Histoire de court, la séance «patrimoniale» du festival, elle risquait fort de faire doublon cette année. D’où l’idée de l’axer non pas sur un genre ou une époque, mais sur la variété et les transformations du court d’animation. De Norman MacLaren et son génial Voisins à L’Homme est le seul oiseau qui porte sa cage, qui avait brillé en compétition l’an dernier, en passant par un des premiers courts de Jean-Pierre Jeunet, Pas de repos pour Billy Brakko (eh oui, le réalisateur d’Amélie Poulain avait d’abord fait ses armes dans l’animation), ce panorama réjouissant complètera à merveille le brillant bilan que représente cette trentième édition. CC

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Dimanche 22 novembre 2009 Festival / Christophe Loizillon et son film 'Corpus / Corpus' sont les grands vainqueurs du 30e festival du film court de Villeurbanne au sein d’une compétition inégale, avec néanmoins quelques très bonnes surprises. Christophe Chabert
Vendredi 6 novembre 2009 Ils ont été primés à Villeurbanne…
Jeudi 5 novembre 2009 Cinéma / Pour ses trente ans, le festival du film court de Villeurbanne se tourne vers son passé et fait le bilan en films de trois décennies de court métrage. Mais par-delà cet anniversaire, les compétitions de 2009 affirment avec force la vitalité...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X