S'en fourrer jusque-là

Concerts / Jacques Offenbach, c’est un très beau cadeau de fin d’année. L’Orchestre National de Lyon va régaler le public avec des œuvres sucrées mais pas trop, des ambiances musicales enivrantes, des phrasés faussement légers et des airs d’un humour fou. De «La Vie Parisienne» à «La Grande Duchesse» de Gerolstein en passant par «La Belle Hélène» et «La Fille du Tambour-Major», c’est une bouffée d’air frais qui nous est proposée. On ne le sait pas assez, la musique de Jacques Offenbach est autant spirituelle que pétillante, aussi drôle que dramatique. Dans toutes ses œuvres, il met à nu, de manière impitoyable et désopilante, une société décadente et bouffie d’orgueil. Sans cesse, il tend un miroir à peine déformé et nous nous y reconnaissons encore. Avec «La Vie Parisienne», il offre une satire radicale de ces petits-bourgeois qu’ils veulent «s’en fourrer jusque-là». Son géni est partout, ses critiques subtiles et sa musique passe sans souci du profond au léger, de l’humour à la plus grande tendresse. Pour ces concerts, l’orchestre sera dirigé par Michel Plasson, chef reconnu dans le monde entier pour sa rigueur, ses interprétations d’une grande justesse et son amour égal pour toutes les musiques. Il s’attaque avec autant de ferveur aux symphonies de Beethoven qu’à n’importe quelle opérette et ce spectre large lui permet d’offrir toujours une musique d’une excellente qualité et d’une grande pertinence. Les quatre solistes ont eux aussi une solide expérience de la scène.Concerts de fin d’année
À l’Auditorium de Lyon, jeudi 31 décembre, vendredi 1er et samedi 2 janvier.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Dimanche 16 décembre 2012 Que faire le 31 décembre au soir à Lyon lorsqu’on aime la musique classique et que l’on ne veut ni du sirupeux, ni du mièvre ? Une seule possibilité cette (...)
Jeudi 3 mai 2012 On le savait, Jean Lacornerie aime le théâtre musical. Pour sa première saison à la tête du Théâtre de la Croix-Rousse, il donne sa vision ébouriffée de "Mesdames de la halle", petit objet musical insolite de Jacques Offenbach. Pascale Clavel

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !