Michel François, bio express

1956 : Naissance à Saint-Trond en Belgique. Aujourd'hui, Michel François vit et travaille à Bruxelles.
1980 : Première exposition à Bruxelles, «Appartement à louer» : six artistes transforment une galerie en appartement loué par un couple qui reçoit les visiteurs jour et nuit pendant trois semaines.
1992 : Participe à la Documenta de Kassel.
1996-97 : Pendant un an, travaille dans un TBS (centre de détention clinique aux Pays-Bas, soignant des criminels multi-récidivistes) de Rotterdam.
1998-2008 : Projet évolutif du «Bureau augmenté» qui contamine les fonctions administratives des institutions qui l'accueillent et se laisse contaminer par elles.
1999 : Participation à la 48e Biennale de Venise ; partage le pavillon belge avec Ann Veronica Janssens.
2000 : «La Plante en nous» désigne deux expositions (à Munich et à Bern) et un livre, réunissant des éléments liés à l'alcool, les hallucinations, les espaces troués, la vie végétative... L'expression est tirée d'une phrase de Carlos Castaneda : «L'ivresse comme apparition triomphale de la plante en nous».
2009-10 : «Plans d'évasion», exposition présentée successivement au SMAK de Gand, puis à l'IAC de Villeurbanne.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 8 avril 2010 Michel François, artiste belge étrangement méconnu en France, présente sa première grande exposition monographique à l'IAC de Villeurbanne. Et s'empare des espaces du musée avec brio et une très grande liberté. Jean-Emmanuel Denave
Jeudi 8 avril 2010 Entretien / Michel François, artiste belge exposant ses «Plans d'évasion» à l'IAC de Villeurbanne. Propos recueillis par JED

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !