Mammuth

De Gustave Kervern et Benoît Delépine (Fr, 1h33) avec Gérard Depardieu, Yolande Moreau, Isabelle Adjani, Miss Ming…

Quelles traces laisse un homme dans un monde où le travail est devenu la vraie mesure de la vie ? Des bulletins de salaire, des attestations de cotisation retraite… Mais ces traces, la société libérale n’est-elle pas en train de les effacer à coups de concentrations industrielles, de délocalisations et de faillites ? C’est l’expérience que va vivre Serge Pilardosse ; à l’orée de ses soixante ans, il doit faire le tour de ses anciens employeurs pour espérer toucher une pension à taux plein. Il enfourche donc sa vieille moto allemande (une Munchen Mammut) et part sur les routes à la recherche des précieux documents. Sauf que… Entre patrons grabataires, entreprises envolées, rencontres malheureuses ou au contraire libératrices, Serge va perdre de vue sa quête et découvrir autre chose… Parti comme une suite logique de leur précédent Louise-Michel (une charge vacharde contre l’absurdité capitaliste), Mammuth, comme son personnage, bifurque en cours de route. Kervern et Delépine aussi : leur film est sans doute le plus libre, le plus grisant et le plus touchant qu’ils aient réalisés. Loin des plans millimétrés d’Aaltra et d’Avida, la chair filmique de Mammuth se présente comme une matière instable et malléable, au diapason de l’élan vital fougueux et bordélique qui emporte Serge, incarné par un Depardieu osant avec génie le grand écart entre son impressionnante corpulence physique et une fragilité intérieure bouleversante. Depardieu confère au film l’indispensable présence qui lie ensemble tous ces éclats d’existence — Kervern et Delépine multiplient les caméos, peuplant Mammuth d’une galerie de personnages dont certains n’ont tout bonnement aucune fonction narrative, comme Poelvoorde sur la plage ou Annegarn au cimetière ! La dernière partie, étonnante, se focalise sur les rapports entre Serge et sa nièce adepte de l’art brut. Le film n’est plus alors qu’une suite d’instants suspendus, un superbe poème cinématographique qui se conclue par une vraie poésie, naïve et émouvante. Dans Mammuth, c’est bien la légèreté qui triomphe !

CC

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 2 septembre 2020 Un futur inquiétant, où il ne reste qu’une seule baleine. Scientifique dans un institut de recherches maritimes, Daniel s’échine à essayer de faire s’accoupler des poissons et échoue à trouver l’âme sœur. Son existence change lorsqu’il ramasse sur...
Vendredi 26 juin 2020 En galère de boulot, Guillaume devient le chauffeur d’Anna Walberg, “nez“ indépendante dans l’univers de la parfumerie et femme si exigeante qu’elle a épuisé tous ses prédécesseurs. Mais Guillaume va s’accrocher en lui tenant tête. Une manière de...
Mardi 23 mai 2017 Apparaissant de façon intermittente dans "Rodin", Camille Claudel (ici incarnée par Izïa Higelin) est désormais sortie de l’obscurité où ses contemporains voulaient la reléguer, en partie grâce au 7e art.
Mardi 22 novembre 2016 Une ingénue sort du couvent pour se marier et mener une existence emplie de trahisons et de désenchantements. Maupassant inspire Stéphane Brizé pour un récit ascétique situé dans un XIXe siècle étrangement réaliste, et habité jusqu’à la moelle par...
Mardi 5 avril 2016 Magnétique, la comédienne Anna Mouglalis, habituée des plateaux de cinéma pour des films plus (Mammuth, Gainsbourg (vie héroïque)) ou moins réussis (J’ai toujours (...)
Mercredi 2 mars 2016 Le millésime 2016 des plus illustres cinéastes grolandais est arrivé, et il n’a rien d’une pochade : derrière son nez rouge de clown, Saint Amour dissimule une histoire d’amour(s) tout en sobriété.
Mardi 1 septembre 2015 La vérité fait parfois mal à entendre : Dieu est misanthrope, sadique et résident bruxellois. S’épanouissant dans la création de catastrophes, ce pervers se (...)
Mardi 16 juin 2015 De Guillaume Nicloux (Fr, 1h32) avec Gérard Depardieu, Isabelle Huppert…
Mardi 24 mars 2015 De Zoltán Mayer (Fr, 1h36) avec Yolande Moreau, Qu Jing Jing…
Mardi 9 septembre 2014 L’errance suicidaire d’un téléopérateur dépressif en maillot de cycliste, où la rencontre entre Houellebecq et le tandem Kervern / Delépine débouche sur un film radical, peu aimable, qui déterre l’os commun de leurs œuvres respectives : le désespoir...
Mardi 22 avril 2014 Rencontre dans une cour d’immeuble entre un gardien dépressif et une retraitée persuadée que le bâtiment va s’effondrer : entre comédie de l’anxiété contemporaine et drame de la vie domestique, Pierre Salvadori parvient à un équilibre miraculeux et...
Vendredi 29 novembre 2013 De Yolande Moreau (Fr-Belg, 1h47) avec Pippo Delbono, Miss Ming…
Jeudi 20 décembre 2012 De Jean-Pierre Améris (Fr, 1h33) avec Gérard Depardieu, Marc-André Grondin, Christa Theret…
Jeudi 11 octobre 2012 Passant après le calamiteux épisode Langmann, Laurent Tirard redonne un peu de lustre à une franchise inégale en misant sur un scénario solide et un casting soigné. Mais la direction artistique (affreuse) et la mise en scène (bancale) prouvent que...
Lundi 27 ao?t 2012 De la part du créateur de Kaamelott, rien ne pouvait laisser présager une entrée au cinéma aussi singulière que ce David et Madame Hansen. Loin d’exploiter un (...)
Vendredi 1 juin 2012 Comme s’ils étaient arrivés au bout de leur logique cinématographique, Gustave Kervern et Benoît Delépine font du surplace dans cette comédie punk qui imagine la révolution menée par deux frères dans un centre commercial. Christophe Chabert
Vendredi 30 septembre 2011 Entretien / Jean-Paul Rappeneau, cinéaste rare, précieux et exigeant, présentera au troisième festival Lumière la copie restaurée du Sauvage et, pour la séance de clôture, celle de Cyrano de Bergerac, en hommage à Gérard Depardieu, Prix Lumière...
Vendredi 30 septembre 2011 Événement / À partir de vendredi, il n’y en aura plus que pour lui. Les trois derniers jours du festival Lumière vont voir Gérard Depardieu écraser de sa (...)
Jeudi 23 juin 2011 Cinéma / Prix Lumière à Gérard Depardieu, rétrospective Jacques Becker, montée en puissance de la section «Déjà classiques !» : le prochain festival Lumière sera français ou ne sera pas. Christophe Chabert
Vendredi 29 avril 2011 De Martin Provost (Fr-Belg, 1h45) avec Yolande Moreau, Pierre Moure…
Jeudi 24 mars 2011 De Bruno Chiche (Fr, 1h33) avec Gérard Depardieu, Alexandra Maria Lara, Niels Arestrup…
Vendredi 18 mars 2011 Roman Polanski Paramount home video
Mardi 21 septembre 2010 De Franck Richard (Fr-Belg, 1h25) avec Émilie Dequenne, Benjamin Biolay, Yolande Moreau…
Vendredi 18 juin 2010 C’est bien connu, pour La Fête du cinéma, faut pas se prendre la tête avec des films intellos. OK, mais il y a des limites… CC
Mercredi 26 mai 2010 Après "Deux jours à tuer", Jean Becker revient en province avec un joli film à l’humanisme sincère, porté par un très grand Gérard Depardieu. CC
Mercredi 14 avril 2010 Portrait / L’année 2010 permet à Gérard Depardieu de retrouver de grands rôles dans de bons films. CC
Mercredi 14 avril 2010 Cinéma / Pour "Mammuth", leur quatrième film en tant que réalisateurs, les Grolandais Benoît Delépine et Gustave Kervern ont embarqué un monstre désacralisé, Gérard Depardieu, dans un road movie drôle et mélancolique. Rencontre avec Gustave Kervern,...
Mercredi 24 mars 2010 Cinéma / Pour sa troisième édition, L’Étrange festival frappe très fort et s’impose comme un rendez-vous incontournable pour tous les cinéphiles, et pas seulement les amateurs de curiosités bis. Christophe Chabert
Mardi 2 février 2010 De Safy Nebou (Fr, 1h45) avec Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Dominique Blanc…
Mercredi 4 novembre 2009 Remonté et raccourci après sa présentation cannoise, le quatrième film de Xavier Gianolli y a gagné en force, cohérence et mystère, donnant à l’odyssée d’un petit escroc construisant un tronçon d’autoroute un caractère épique et...
Vendredi 20 février 2009 De Claude Chabrol (Fr, 1h50) avec Gérard Depardieu, Clovis Cornillac, Jacques Gamblin…
Jeudi 18 décembre 2008 Gustave Kervern, co-réalisateur avec son complice Benoît Delépine de Louise-Michel, et agitateur à particule au sein de Groland Magzine. Propos recueillis par Christophe Chabert
Mercredi 17 décembre 2008 Après Aaltra et Avida, Gustave Kervern et Benoît Delépine reviennent avec un film furieux, hirsute, mal élevé, enragé et joyeusement anar. Salutaire, donc. Christophe Chabert
Mercredi 15 octobre 2008 de Jean-François Richet (Fr-Canada, 1h53) avec Vincent Cassel, Cécile de France, Gérard Depardieu…
Mercredi 24 septembre 2008 de Martin Provost (Fr, 2h05) avec Yolande Moreau, Ulrich Tukur…
Mardi 25 mars 2008 de Fabien Onteniente (Fr, 1h43) avec Franck Dubosc, Emmanuelle Béart, Gérard Depardieu...
Mercredi 6 février 2008 De Thomas Langmann et Frédéric Forestier (Fr-All-Esp-It, 1h55) avec Gérard Depardieu, Clovis Cornillac, Alain Delon, Benoît Poelvoorde...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !