La fête des cinéastes

Coups de cœur / Pour compléter le beau programme de cette fête du cinéma, il convient de rappeler nos coups de cœur récents et toujours à l’affiche. D’abord, les révélations : l’Australien David Michôd a frappé un grand coup dès son premier film, Animal kingdom, un polar coup de poing sur une famille de gangsters qui officie sur trois générations. Révélation aussi avec Derek Cianfrance, dont le Blue valentine contourne les écueils du mélodrame amoureux par une dose de cruauté et beaucoup d’empathie pour son couple vedette, Ryan Gossling et Michelle Williams. En France aussi, de nouveaux talents sont en train d’éclore. C’est le cas de Céline Sciamma qui passe un cap après Naissance des pieuvres avec Tomboy, beau portrait d’une fille qui voulait être un garçon, raconté comme un thriller d’infiltration avec des gamins d’un naturel renversant. Certes, mais moins que ceux de The Tree of life de Terrence Malick, qui divise au point qu’on peut entendre d’un côté qu’il s’agit du plus beau film du monde et de l’autre le plus chiant. En revanche, tout le monde (ou presque) se retrouve autour des deux autres films cannois, Le Gamin au vélo, fable lumineuse, nerveuse et bouleversante des frères Dardenne, et le dernier opus de Woody Allen, Minuit à Paris, qui marque son grand retour à la fantaisie et au plaisir d’écrire, de filmer et de diriger des acteurs, tous formidables. D’un autre festival (Berlin) a débarqué il y a quinze jours l’uppercut iranien Une séparation d’Asghar Farhadi, qui démarre sur un divorce (avorté) et se poursuit avec un rythme de thriller psychologique sur une guerre verbale et procédurale entre deux couples de classe sociale différente. Grand film, qui rencontre en plus un succès inespéré en salles. Pour les amateurs de fête du cinéma à l’ancienne, on conseillera le très flippant (et très intelligent) Insidious du nouveau maître de l’horreur James Wan : peu de moyens, beaucoup d’idées de mise en scène, c’est un modèle du genre. Niveau blockbuster, peu d’hésitations : même s’il est bourré de défauts (mise en scène timorée, personnages secondaires ineptes, enjeux survolés), X-Men : Le Commencement de Matthew Vaughn a l’immense avantage de ne pas prendre le spectateur pour un crétin, et d’assurer le minimum garanti en matière de spectacle. Ce qui, à l’heure de Pirates des Caraïbes 4 et Fast and furious 5, est déjà un exploit.
Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 18 juillet 2024 Pour la pochette de son nouveau single, Taylor Swift a choisi une photo prise dans la métropole de Lyon (plus précisément à Décines-Charpieu), au Groupama stadium.
Mardi 16 juillet 2024 Du 6 au 9 juin dernier, la Cité Internationale de Lyon a acueilli la prestigieuse cérémonie des Meilleurs apprentis de France 2024  (MAF) et des 100 ans des Meilleurs ouvriers de France (MOF). Une belle mise en lumière de l'excellence des jeunes...
Lundi 15 juillet 2024 Si vous voulez vous rafraîchir cet été tout en profitant de cadres naturels somptueux, les lacs sont une excellente idée. Et ça tombe bien, plusieurs plans d’eau entourent Lyon, et vous pouvez vous y rendre en moins de deux heures pour la plupart....
Mercredi 10 juillet 2024 Patricia Mazuy signe un long-métrage plus convaincant dans le drame que dans le suspense avec "La prisonnière de Bordeaux", avec "Dreaming walls" Amélie Van Elmbt et Maya Duverdier présentent un documentaire énigmatique évoluant dans les lieux...
Mercredi 10 juillet 2024 Avec Emilia Perez - nouveau film de Jacques Audiard mélangeant polar, mélodrame et comédie musicale - l'auteur démontre qu'il est à son summum. Retrouvez aussi Girls will be girls, un récit d'apprentissage sincère ainsi que la foultitude des sorties...
Mercredi 10 juillet 2024 Le Petit Bulletin a rencontré Karim Leklou et l'équipe du film "Le roman de Jim" pour retracer la génèse de ce récit d'une grande tendresse. Dans un tout autre registre, la série Alien présente un nouvel opus : Romulus, particulièrement inspiré du...
Mercredi 10 juillet 2024 Comment François Truffaut abordait-il la féminité ? La réponse en cinq films, en ressortie nationale cette semaine du 7 août. Un article y est consacré en rubrique cinéma du Petit Bulletin. Retrouvez aussi les sorties cinéma à Lyon du 7 août 2024...
Mercredi 10 juillet 2024 Pour célébrer Marcel Pagnol 50 ans après sa mort, Carlotta propose une ressortie de dix de ses films en copies restaurées. Retrouvez notre guide dans la rubrique cinéma du Petit Bulletin. On accueille aussi la sortie de Belle Enfant, une comédie...
Mercredi 10 juillet 2024 Un polar tordu et déconcertant, mais aussi parfois virtuose et sidérant (Mad Fate), un dîner presque parfait qui rate son côté "comédie" avec quelques gags mal rythmés (Dîner à l'anglaise) et un polar indien percutant, politique et féministe...
Vendredi 5 juillet 2024 Un programme "À l’ombre de la forêt", concocté à destination des Lyonnaises et Lyonnais qui ont prévu de passer leur été sur le bitume : du 10 au 27 juillet, le parc de la Tête d’Or vivra au rythme des Estivales Lyon nature.
Vendredi 5 juillet 2024 Escape game, ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage, lecture, jeux de société, dédicaces… Le programme du traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar autour de la littérature jeunesse foisonne de bonnes idées.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X