Chambon, et même très bon

Théâtre / Il y a une méthode Jacques Chambon, une formule qui a fait ses preuves et qu’on retrouve pièce après pièce : prenez deux personnages qui n’ont rien en commun, enfermez-les dans un lieu unique, agitez longuement et laissez monter la sauce comique. Ça s’appelle la comédie des contraires et Francis Veber, en son temps, l’avait déjà inscrite régulièrement à son menu. Chez Jacques Chambon, les différences se jouent sur le degré de mélancolie qui finit par infuser au milieu de l’humour, sur des notations sociales ou politiques qui s’immiscent dans les creux de l’intrigue… Mais avec Ta gueule !, il ne cherche qu’une seule chose : l’efficacité pure, le burlesque effréné, le gag qui tabasse. Et ça marche : difficile de trouver spectacle plus drôle actuellement à l’affiche. La partition, comme d’habitude, a été écrite sur mesure, et Chambon lui-même s’est emparé du personnage de Jean-Claude, prof dépressif et cocu, avec une manifeste jubilation. Maître de la rupture (guettez le «Bon, j’vais m’laver les dents»), ne reculant jamais face au ridicule des situations (la grandiose scène de l’entraînement téléphonique en est la meilleure illustration), il envoie du lourd sur scène. Si lourd qu’il faut la solidité terre-à-terre de Dominique Palandri, ici en truand italien à l’accent exagérément lyonnais, pour y répondre sans se laisser déborder. L’ensemble avance à un rythme d’enfer, emporté par ce tandem redoutable et une écriture impeccable, entièrement focalisée sur le pur plaisir du jeu. Et, par contagion, sur celui du spectateur. Christophe Chabert

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 14 janvier 2020 Ils sont les visages du stand-up lyonnais et à l’ombre de l’institution que représente les cafés-théâtres traditionnels, ils tentent d’imposer leur propre style. Portrait d’une troupe ambitieuse qui émerge dans le sillage de Hermann et Yanisse...
Mardi 13 décembre 2016 Que vous soyez néophytes ou adeptes, le réveillon est une date idéale pour se ruer dans les café-théâtres. Le 31 décembre, il y en a pour tout le monde, les petits comme les grands, ceux qui ont envie de rire comme ceux qui veulent redécouvrir les...
Mardi 5 janvier 2016 Les cavaliers ont coutume de dire que lorsqu'on tombe de cheval, il faut remonter immédiatement sur sa monture, sans quoi on se laisse attraper par la (...)
Mardi 8 septembre 2015 Deux festivals, de nouvelles pièces d'auteurs chéris, le retour d'un illustre représentant de la trop lointaine école anglo-saxonne... La saison café-théâtre démarre plutôt fort.
Mardi 3 février 2015 De Jacques Chambon, on connaît surtout son talent pour renouveler les figures de l'auguste et du clown blanc dans des comédies de (...)
Mardi 6 janvier 2015 L'année café-théâtre 2014 s'est terminée sur une création hors-normes comiques de Dominic Palandri (New York Paradis). Amusant hasard : 2015 débutera sur une (...)
Mardi 4 novembre 2014 Un professeur d'histoire-géographie au bout du rouleau et un criminel sur les dents se retrouvent par le plus malheureux des hasards dans une même (...)
Mardi 9 septembre 2014 Moins féconde que la précédente, la saison café-théâtre 2014/2015 n'en demeure pas moins réjouissante, entre reprises de spectacles qui gagnent à être connus et défilé de têtes qui le sont déjà. Benjamin Mialot
Jeudi 26 juin 2014 Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. D'accord, mais quid des turpitudes qui jalonnent une vie ? Le prince a-t-il trompé la princesse avec (...)
Mardi 10 décembre 2013 Nul besoin de s'exercer à la photographie en Patagonie ou de s'essayer à l'équitation en Laponie (entre autres "bons plans" formulés par les professionnels du tourisme) pour passer un réveillon insolite. Il suffit de franchir le seuil de l'un des...
Vendredi 29 novembre 2013 «La comédie des contraires, c'est du pur Jacques Chambon, et ça marche à tous les coups». Ainsi débutaient, dans notre agenda, les quelques lignes (...)
Mercredi 13 novembre 2013 Vous souvenez-vous de Monsieur Plus, ce guilleret moustachu qui s'évertuait, à coups de bousculades opportunes, à rendre plus appétissants et plus savoureux (...)
Vendredi 13 septembre 2013 Avec deux reprises et une nouvelle création (Smart Faune, que nous vous recommandons à l'aveuglette) au Complexe du Rire et une résidence au Karavan (pour (...)
Dimanche 8 septembre 2013 Une nouvelle salle l'an passé, un nouveau festival cette saison : bien que tous ses acteurs ne s'y retrouvent pas, le secteur du rire confirme sa vitalité. Benjamin Mialot
Jeudi 14 février 2013 Un critique a (trop) souvent tendance à se comporter comme un explorateur : quand il foule une contrée nouvelle, il veut être le premier à en dessiner les (...)
Samedi 15 décembre 2012 La nouvelle, datée du 29 novembre, est tombée comme un couperet : cette année, France 3 ne diffusera pas son traditionnel bêtisier. Il flotte depuis comme une odeur de fin de règne. Sauf chez ceux qui savent que, pour achever un cycle calendaire sur...
Vendredi 6 janvier 2012 Avec "Un petit coup de blues", Jacques Chambon ressort son petit manuel de la comédie efficace, y ajoutant ce qu’il faut de nouveautés pour éviter la redite, et incorporant dans son univers deux comédiens hors norme : Nicolas Gabion et Damien...
Jeudi 8 décembre 2011 Ce 31 décembre 2011 ne verra pas que péter les bouchons de champagne ; il pètera aussi les records du nombre de spectacles comiques programmés dans les salles. Dans cette orgie, pointons nos coups de cœur, sorte de caviar de l’humour...
Jeudi 10 décembre 2009 Comme chaque année pour le réveillon du 31, la programmation des cafés-théâtres se démultiplie dans de nombreuses salles de la ville en plus de leurs lieux habituels. Tour d'horizon des très nombreux spectacles qui dérident les zygomatiques avant le...
Jeudi 12 février 2009 Théâtre / Loin des mœurs du théâtre institutionnel, deux auteurs-acteurs ont créé Si c’était L., tragi-comédie romantique reprise actuellement à l’Acte 2 théâtre. Christophe Chabert
Mercredi 22 décembre 2004 Télévision / Découvert sur les planches lyonnaises avec Le Jour du Froment, Alexandre Astier donne une suite à son court-métrage Dies Irae en reprenant le créneau de Caméra Café sur M6. Kaamelott : 3 minutes 30 quotidiennes pour découvrir les...
Mercredi 15 novembre 2006 Portrait / C'est lui le Merlin un peu branque de la série Kaamelott. Jacques Chambon fait aussi des apparitions dans des téléfilms et, on le sait moins, (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X