Par ici le Paradis

Pour digérer les brillantes prophéties d'Emmanuel Todd, direction cette semaine Les Enfants du Paradis. À mi-chemin entre la Villa Gillet et l'Institution des Chartreux, une adresse qui revisite la bonne vieille cuisine des familles dans un cadre chaleureux. Stéphanie Lopez

On connaissait Les Enfants Gâtés (place Sathonay) pour les glaces, mais la saison n'étant plus trop au sorbet citron vert, montons d'un cran sur la colline pour atteindre le royaume des chérubins de la bonne chair. Sachant que les cuisses de canard confites nous ferons une belle jambe une fois devenus poussière, on est d'accord : autant trouver son paradis sur terre. Alors pourquoi pas ici, entre une tablée design et un décor qui revisite le gibier, en alignant des têtes de cerf au kitsch métallisé. Car à l'instar d'Emmanuel Todd, Les Enfants du Paradis composent eux aussi au regard d'un certain modèle familial, mais côté cuisine. Prenez par exemple un plat rustique comme la gratinée à l'oignon : Hélène la patronne sait lui redonner de l'avenir en remixant la tradition (mini ramequins, maxi mesclun, et une consistance en bouche carrément plus proche du gratin que de la soupe à  la louche).

Lieu du paradis

Alors certes, à  l'origine des systèmes familiaux, il y a parfois aussi un bébé qui pleure dans la salle de restaurant, incommodant tous les clients. Dans ce cas, Hélène n'hésite pas à  gentiment demander à la maman si elle n'irait pas le promener cinq minutes, le temps de calmer ce trésor d'amour et de ramener le plat du jour (un filet de lieu resté ferme malgré le coup de feu du midi, servi dans une onctueuse sauce coco-curry). Il faut dire qu'à l'heure du déjeuner, le service est un peu expéditif ; pas le temps de faire risette aux bébés ni de tailler la bavette entre deux escalopes de poulet fermier. Pour une ambiance plus cosy et des plats plus raffinés (dos de cabillaud au beurre d'orange, confit d'agneau aux raisins épicés...) mieux vaut donc venir pour dîner, pourquoi pas en amoureux en laissant bébé au bercail, puisque le soir, Les Enfants du Paradis proposent une heureuse formule «coup de cœur» (cinquante euros pour deux, tout compris).

Les Enfants du paradis
2 rue Henri Gorjus, Lyon 4e (04 78 29 99 47)
Menu du jour 14, 50€ (midi), autres menus à  partir de 22, 50€
Découvrez ce restaurant sur Les Idées Restos

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 9 avril 2019 Yuko Matsumoto et Pierre Mercier se sont envolés des hauteurs croix-roussiennes pour se poser dans un nid plus grand et moins douillet, au coeur du 6e.
Lundi 3 décembre 2012 Durant tout le mois de décembre à l'Institut Lumière et dans le cadre de la Ciné-collection du GRAC, Les Enfants du Paradis vont refaire l’événement. Une (...)
Jeudi 5 avril 2012 Cette semaine nous serons Lyonnais jusqu’au bout de la fourchette. Car depuis quand, pour être honnêtes, n’avez-vous pas mangé une vraie quenelle ? Pas n’importe quel boudin farineux et industriel, non, mais une authentique merveille comme on en...
Jeudi 8 mars 2012 Inauguré le 6 mars, Les Fils à Maman tiennent autant de la cour de récré que du bon restaurant, autant de la tradition des Mères que de l’enfance de l’art culinaire. Ragoûts et roudoudous, Mont d’Or et Paille d’Or… le concept a tout pour plaire à la...
Jeudi 23 février 2012 Un nouveau resto a ouvert ses portes rue Leynaud. On y vient plus pour goûter l’exotisme du lieu que pour taquiner de jeunes toques dignes du Gault & Millau, mais Le G, repaire de gnomes, a d’autres cibles que celles des purs gastronomes. Stéphanie...
Jeudi 9 février 2012 Les États du Monde (comme les températures) étant au plus bas, il faut cette semaine de la cuisine qui remonte le moral et recouvre les hanches. De la sauce ravigote servie par une Toque Blanche. Chez Daniel et Denise, par chance, la gastronomie...
Jeudi 12 janvier 2012 Fin de "Millenium", il est plus de 23 heures quand vous sortez du ciné, et pour être franc vous mangeriez bien une escouade de sangliers. Or pour vous régaler en ces heures avancées, vous ne voyez qu’un terminus : celui de Perrache et de la...
Vendredi 6 janvier 2012 C’est sûr, pour manger indien en étant au diapason avec la musique de Slow Joe, il faudrait trouver un restau qui serve le bhang lassi assorti d’un nan aux psilos. Faute de quoi on se rabattra sur Le Karachi. Rien d’hallucinogène dans leur khir,...
Lundi 19 décembre 2011 Se mettre à la diète sous prétexte que les fêtes nous ont valu trois kilos en plus et mille euros en moins ? Très peu pour nous. Pas quand on sait que pour le prix d'une algue minceur, L'Ebullition éclaire la rue Lanterne de fines...
Mercredi 14 décembre 2011 Lisez Léon à l'envers : ça fait Noël. L'anagramme en dit long sur cette institution qui, à l'instar de ses plats de fêtes, ne badine pas avec la tradition. Stéphanie Lopez
Jeudi 8 décembre 2011 Pour ceux qui n'en peuvent déjà plus d'entendre parler poulardes, foie gras, truffes, etc, un seul recours en cette mi-décembre : prendre le large. Dans une assiette couleur rougail, sous les Filaos de la place Fernand Rey. Un rayon de soleil, on...
Jeudi 1 décembre 2011 Manger bon, rapide et pas cher le soir des Lumières ? Attablé au coeur du Vieux Lyon ? Le Maide satisfera toutes ces conditions, pour peu que vous soyez disposés à faire l’impasse sur le cochon. Stéphanie Lopez
Jeudi 24 novembre 2011 L’expo Gourmandises ! venant d’ouvrir ses portes au musée Gadagne, ne lui faisons pas injure en vous emmenant dans l’un des insipides bouchons de la rue Saint-Jean. Car à deux pas de la rue pavée, le Bistrot Jul, à Saint-Paul, jette une bien...
Dimanche 13 novembre 2011 Insomniaque / C’est grâce à Arty farty que l’on a découvert Butcher. En effet, c’est là-bas que l’association avait décidé d’annoncer à la presse la fin de ses Échos (...)
Jeudi 10 novembre 2011 Manger / Une enclave portugaise nichée au fin fond du septième. Discrète comme une fadista muette, courue des familles comme une pâtisserie de Belem. On réserve. Stéphanie Lopez

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X