Le Ballet s'empare de Balanchine

En regardant l'impressionnant répertoire du Ballet de l'Opéra de Lyon, on se dit qu'il n'y manque pas beaucoup des grands chorégraphes du XXe Siècle. George Balanchine en fait partie et, pour la première fois, le Ballet interprétera l'une de ses pièces phares, Concerto Barocco, sur le Concerto pour deux violons en ré mineur de Bach (du 17 au 23 décembre à l'Opéra). Né en 1904, Balanchine rejoint les ballets de Diaghilev dans les années 1920, collabore très tôt et à de multiples reprises avec le compositeur Igor Stravinski (ils signeront une trentaine de pièces ensemble) puis émigre aux États-Unis au début des années 1930. Il y fondera le célèbre New York City Ballet. Artistiquement, le chorégraphe a renouvelé la danse classique en la libérant des pesanteurs de la narration et de l'illustration, au profit d'un formalisme épuré voire abstrait, tout en s'appuyant toujours sur une partition musicale au rôle essentiel. C'est ce que l'on pourra vérifier dans Concerto Barocco avec de nombreuses analogies formelles entre la musique de Bach et les mouvements et gestes abstraits des dix danseurs. Ce programme sera complété par deux pièces du jeune chorégraphe Benjamin Millepied.
Jean-Emmanuel Denave

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 15 octobre 2019 En l'espace de quinze jours, le Ballet nous emmène du hip-hop vitaminé des Pockemon Crew à la classe moderniste du grand Merce Cunningham. Vertiges de la danse !
Mardi 4 avril 2017 Des coulisses aux cintres, des tensions sociales aux minutes de silence, des répétitions aux applaudissements, une suite d’instantanés façons puzzle glanés durant une saison de l’Opéra de Paris visant à désacraliser cette institution culturelle...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !