La Vie en Jazz

Classique et toujours aussi éclectique, bien calé sur ses valeurs sûres et placé cette année sous la protection d'Hugh Laurie, alias Dr House, Jazz à Vienne continue d'afficher une santé solide, sans forcer. À la coule, comme en témoigne sa programmation tout juste révélée. Stéphane Duchêne

Ne nous en cachons pas, c'est une édition rien que de très classique que nous offre cette année Jazz à Vienne. Toujours aussi bien campé sur les pattes de ce taureau-guitare qui est cette année son emblème. La preuve avec un début en fanfare et tous azimuts le 28 juin en présence de la Cie Transe Express et son impressionnant mobile – baptisé Mobile Homme – de percussionnistes suspendus, de Blitz the Ambassador et du bal Africain de Merlin Nyakam.

P-Funk

Ensuite en effet, place aux « habitués », aux amis, aux incontournables du festival, appelons-les comme on voudra, avec la rencontre au sommet entre Bobby Mc Ferrin et Chick Corea (29 juin), Joshua Redman en (featuring pour The Bad Plus le 10 juillet) ou Pat Metheny (4 juillet). C'est également un morceau d'histoire du jazz qui revivra lors de la soirée piano du 2 juillet puisque McCoy Tyner, pianiste historique du grand John Coltrane, officiera avec son habituel trio mais surtout avec comme invité spécial Ravi Coltrane, le fils de son père, saxophoniste par atavisme et prénommé ainsi en hommage à Ravi Shankar, dont Coltrane fut un grand admirateur. En ce 2 juillet, il y aura donc de la légende au mètre carré – en chair et en esprit.

On l'aura remarqué depuis le temps : comme tous les festivals de jazz, l'événement viennois dépasse de loin cette notion et, tout en en transcendant les frontières, s'organise autour des genres musicaux et de soirées thématiques, manière de se repérer facilement tout en ménageant des surprises. A commencer, le 1er juillet par le gospel, représenté par le sextet a capella de l'Alabama, Take 6,   et le London Community Gospel Choir, connu notamment pour ses nombreuses collaborations avec des artistes pop (Blur, Gorillaz, Razorlight, Paul Mc Cartney, Madonna...)

Et puisqu'on parlait de grands noms, la soirée funk en sera farcie. Après la prestation co(s)mique (guitare et galure en forme d'étoiles, costume pailleté de rouge, de blanc ou d'argent) de Bootsy Collins l'an dernier, c'est cette fois son ancien complice George Clinton, l'inventeur, aujourd'hui légèrement cramé, du P-Funk, qui se (re)présente. Lequel présidera une scène sur laquelle on ne verra rien moins qu'Earth Wind & Fire, grands consommateurs en leurs temps de moules burnes et autres capes en « papier d'hallu », et l’immarcescible Fred Wesley, ancien de chez James Brown et Clinton lui-même, en général dans tous les bons coups des festivals (3 juillet).

Divines divas

Riches également les soirées Guitares et Afrique : la première, le 6 juillet, verra le guitariste de jazz fusion Al Di Meola croiser le fer avec le pianiste cubain Gonzalo Rubalcaba et Orlando Valle aka Maraca (inutile de préciser son instrument de prédilection), ainsi que les quartets de Biréli Lagrène, prince du jazz manouche, et du californien Larry Carlton (jazz fusion, smooth jazz).  La seconde, le lendemain, mettra à l'honneur l'ancêtre Manu Dibango pour un voyage dans le temps (et l'espace) en compagnie de Passi, Cheick Tidiane Seck, Oum et Wayne Courtney Beckford. Le même soir Bela Fleck (à ne pas confondre avec Ben Affleck) et Oumou Sangare (avec le renfort de Fatoumata Diawara) matérialiseront la rencontre du banjo américain et de la musique malienne.

Ces deux dernières confirment d'ailleurs une règle non écrite qui dit qu'il n'est point d'événement jazz sans son lot de divas : qu'il s'agisse de la surprenante comédienne et chanteuse franco-camerounaise et musicalement transgenre Sandra Nkaké (en ouverture le 28 juin et en clôture le 13 juillet), de la suave Melody Gardot (11 juillet), de la sublime Erikah Badu (30 juin) ou de la grande Diane Reeves qui accompagnera une autre diva (de la batterie cette fois !) Terri Lynne Carrington, pour une prestation qui, le 10 juillet, devrait littéralement « envoyer le bois », comme dit Nikos. Attention, pour toutes ces dames à la concurrence de la bombe de Portland Esperanza Spalding, chanteuse et contrebassiste à se damner. Tout comme, parité oblige, sa version masculine, Avishaï Cohen et partagera la même scène le 8 juillet. Bien entendu, même s'il s'agit de jazz et nom d'électro branchée, on ne dérogera pas à la soirée French Touch, un joyeux fourre-tout de production française qui ira du Richard Galliano quartet (accompagné d'Eddy Louiss) à l'épatante troupe lyonnaise de Bigre ! (5 juillet)

Au rayon blues, la présence de Magic Slim & The Teardrops, Keb' Mo' et Awek (le 9 juillet), sera sans doute éclipsée comme, d'une certaine manière, tout le reste de la programmation par celle de Dr House himself. Non pas le titre ô combien inénarrable – et son clip tourné sous morphine, de l'avis même de l'intéressé –  commis par Christophe Hondelatte. Mais Hugh Laurie himself, qui en plus d'incarner le célèbre médecin cyclothymique, est un fameux bluesman, à ce qu'on dit. Qui des amateurs de blues New Orleans, le thème de son dernier album, ou des fans du champion du monde de divination médicale apprécieront le plus sa venue, on ne le saura peut-être jamais. Mais on parie que le 12 juillet, l'événement fera recette. Tout comme un festival qui n'a plus depuis longtemps à faire ses preuves pour obtenir un diagnostic positif. Diagnostic, c'est d'ailleurs le titre de l'album que viendra présenter Ibrahim Maalouf en clôture du festival, le 13 juillet. Comme quoi la vie en jazz est bien faite.

Jazz à Vienne
Au Théâtre Antique de Vienne
Du 28 juin au 13 juillet

 

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 23 novembre 2021 C'est un mélange d'habitués et d'artistes reportés des précédentes éditions que propose Jazz à Vienne avec les premiers noms de son édition 2022, déjà alléchante, qui dévoile également sa nouvelle identité visuelle.  
Mercredi 16 juin 2021 De Maceo Parker à Jamie Cullum, nombreux sont les artistes internationaux à annuler leurs tournées d'été, comme on pouvait s'y attendre. Ce qui impacte lourdement la programmation de Jazz à Vienne.
Mardi 8 décembre 2020 Armés de notre plus solide perche d'espoir (et bientôt peut-être d'un vaccin) sautons par dessus la crise sanitaire comme Armand Duplantis efface 6m à (...)
Dimanche 21 juin 2020 Faute de pouvoir accueillir du public, Jazz à Vienne fait un peu comme tout le monde et s'adapte en proposant "Jazz à Vienne – édition limitée", dont on vous détaille les subtilités ici.
Mercredi 4 décembre 2019 Comme chaque année, les festivités estivales de Jazz à Vienne commencent à être dévoilées à l'approche de l'hiver. En plus des premiers noms, le festival innove cette fois un drôle de projet anniversaire : un album Panini.
Mardi 18 juin 2019 Après Brüno en 2018, c’est lui qui donne des visages et des images au Festival Jazz à Vienne. Rencontre avec un illustrateur prolifique associant depuis plus de trente ans musiques et couleurs : Jacques de Loustal.
Mardi 11 juin 2019 Pour sa venue à Jazz à Vienne, le protée musical John Zorn ne fait pas les choses à moitié : cinquante œuvres tirées de ses Bagatelles, quatorze groupes sur scène et quatre heures de concert. Un marathon immobile à courir absolument.
Mardi 19 juin 2018 Avec Magma, Christian Vander a opéré dès la fin des années 60 une petite révolution musicale dont beaucoup ne se sont jamais remis et dont lui-même n'est jamais sorti. Toujours au front, le légendaire batteur aux étranges glossolalies sera à Vienne...
Mardi 13 février 2018 En attendant l'été, et pour la première fois, Jazz à Vienne a décidé de prendre du 10 au 12 avril ses quartiers de printemps là où l'hiver dure un peu plus (...)
Vendredi 9 juin 2017 La Nuit avec Nicolas Jaar prévue mercredi 14 juin au théâtre antique de Vienne est annulée pour des raisons logisitiques. L'évènement organisé par (...)
Lundi 27 mars 2017 Jazz à Vienne qui regarde souvent et encore vers l'avenir, en faisant mûrir en son sein les jeunes talents, jette un joli coup d'œil cette année au passé et à ses disparus sous la forme d'une demie-douzaine d'hommages, parmi lesquels Fela, Prince ou...
Vendredi 25 novembre 2016 Le nouveau visuel pour l’édition 2017 du festival Jazz à Vienne est dévoilé : pour la trentième année consécutive, elle est signée Bruno Théry. Cette fois elle (...)
Mardi 21 juin 2016 Quel est le comble pour un festival de jazz ? De faire du classique. Ce pourrait être une blague récurrente du côté du Théâtre antique de la cité allobroge, mais c'est aussi la formule qui fait de Jazz à Vienne un incontournable de l'été. Où,...
Mardi 29 mars 2016 Les festivals s'effeuillent en cette fin d'hiver : au tour de Jazz à Vienne de présenter son programme, relevé et concentré sur les valeurs sûres. Voici notre top 5 (et la programmation complète en bas d'article).
Mercredi 1 juillet 2015 «Deux amis, un siècle de musique», c'est ainsi qu'est baptisée la tournée qui réunit Caetano Veloso et Gilberto Gil. Et qui les verra monter sur scène avec (...)
Mercredi 24 juin 2015 Entre éternels retours et renouvellement forcenés des talents, Jazz à Vienne continue pour sa 35e édition de puiser aux sources du jazz tout en se posant en laboratoire de la musique de demain. Stéphane Duchêne
Mardi 23 juin 2015 En 2005, le terrible ouragan Katrina, outre les dégâts humains et catastrophiques qu'il a infligés à la Nouvelle Orléans, a commis un crime de lèse-majesté. (...)
Mardi 24 mars 2015 La programmation de Jazz à Vienne ? Du classique jamais trop classique, des habitués qui prennent le temps de se changer, des têtes d'affiches de tous ordres. Bref, Vienne tel qu'en lui même : ni tout à fait le même, ni tout à fait un autre....
Mardi 23 décembre 2014 Après Stevie Wonder l'an passé, Jazz à Vienne reconduira en 2015 sa doublement bien nommée Extra Night en accueillant dans le Théâtre antique l'auteur du tube (...)
Jeudi 27 novembre 2014 A chacun sa tradition en ce quatrième jeudi du mois de novembre : Thanksgiving pour les Américains, le dévoilement de l'affiche de Jazz à Vienne pour (...)
Mardi 8 juillet 2014 Grand archéologue des racines musicales américaines, étonnant voyageur des musiques du monde, le grand maître du blues traditionnel Taj Mahal s'est régulièrement acoquiné avec la crème des musiciens africains et plus particulièrement maliens. A...
Mardi 8 juillet 2014 Sur l’échelle des compositeurs pop à l'influence primordiale et éternelle, Stevie Wonder figure en bonne place aux côtés des Beatles et Bob Dylan. Non content d'avoir révolutionné la musique soul dans les années 70, ce génie précoce a toujours su...
Jeudi 26 juin 2014 Rares sont les hommes de l'ombre de l'industrie musicale dont le nom est aussi évocateur que celui de Quincy Jones. A part Phil Spector et George Martin, et peut-être Berry Gordy de la Motown et Sam Philips de Sun Records. Aucun d'entre eux n'aura...
Lundi 17 mars 2014 Entre stars du rock, chouchous assignés à résidence et métamorphes musicaux, Vienne parvient chaque année à faire du neuf avec une formule qui n'en finit plus de faire ses preuves. A l'image d'une édition 2014 de haute volée qui s'achèvera en...
Mercredi 10 juillet 2013 Croisement rêvé entre Melody Gardot et Björk, la Coréenne francophile Youn Sun Nah signe un nouvel album (d)étonnant, tout entier à la gloire de son énergie vocale, de son raffinement et d'un jazz libéré de toute contrainte, quoique habité et nourri...
Vendredi 28 juin 2013 Quasiment sanctifié par le conte-documentaire "Searching for Sugar Man", Rodriguez, attendu comme le Messie, a déçu lors de ses récentes prestations parisiennes. Et si, à la veille de son concert en première partie de Ben Harper (dans le cadre du...
Jeudi 20 juin 2013 D'après une blague qui faisait le tour des cours de récréation auvergnates au début des années 90, les habitants de Cuba ne seraient pas les Cubains, mais les (...)
Vendredi 19 avril 2013 Pour ceux qui l'ignoraient, il y a une vie après la journée de la femme et celle du dépistage du cancer des roustons, elle peut même être musicale, cette vie. (...)
Jeudi 21 mars 2013 Pas facile de se distinguer quand on porte le nom de la capitale d'un autre pays, celui d'un département situé à l'autre bout de la France et même d'une route qui, depuis Lyon, ne mène plus vraiment... à Vienne. N'est pas Rome qui veut. Encore que....
Jeudi 21 juin 2012 Qui dit été dit festivals, qui dit festivals dit jazz, qui dit jazz dit Jazz à Vienne, point de rencontre annuel de la grande migration des jazzeux du monde entier. Stéphane Duchêne
Vendredi 6 mai 2011 Festival / Comme chaque année, Vienne a mis les petits plats dans les grands pour se transformer en panthéon vivant du jazz. Alors, entre ici, Jazz à Vienne avec ton terrible cortège de jazzmen cacochymes, de colosses à saxos et de monstres sacrés...
Vendredi 2 juillet 2010 Entretien / Reza Ackbaraly, programmateur du JazzMix au festival Jazz à Vienne. Propos recueillis par DA
Mardi 18 mai 2010 Jazz à Vienne, pour ses trente ans, s'offre une programmation qui mêle audaces et incontournables. Quentin Pourbaix
Vendredi 19 juin 2009 Difficile de célébrer chaque année le jazz et ses différentes filiations, sans invoquer régulièrement l’esprit, et la lettre, de grands anciens comme Nina Simone, Sun Ra ou Joni Mitchell. Des soirées qui sont souvent l’occasion d’explorer non...
Vendredi 19 juin 2009 La soirée de clôture de Jazz à Vienne (le vendredi 10 juillet à partir de 20h) est un véritable festival à l’intérieur du festival : une douzaine d’artistes (...)
Jeudi 26 juin 2008 Leonard Cohen à Fourvière, Patti Smith à Musilac, Herbie Hancock à Jazz à Vienne : 2008 confirme que les festivals d'été sont une bonne occasion pour vérifier la santé des vétérans du rock ! CC
Mercredi 5 juillet 2006 Si les gradins et la scène du Théâtre Antique de Vienne pouvaient parler, ils exploseraient de nouveau de bonheur cet été. La sélection 2006 se distingue par (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !