¡ E viva Frida !

Il faut accepter de ne pas tout dire et de ne pas tout savoir. En une heure seulement, la compagnie Art Toupan a l’honnêteté d’annoncer qu’avec son spectacle, elle ne trace qu’une esquisse de Frida Kahlo. Mais une esquisse enivrante des parfums de Coyoacan, ce quartier pauvre où la peintre est née et où elle a grandi dans une maison aux murs bleu Klein. Avec son acolyte guitariste et chanteur, Nadia Larbiouene nous promène par sa voix, et avec la constante délicatesse de s’effacer derrière l’artiste blessée qu’elle incarne, dans ce Mexique secoué par la révolution zapatiste à laquelle Kahlo est d’autant plus sensible que son homme, Diego Rivera, est membre du parti communiste.

Car comme toujours, il est impossible de parler d’elle sans lui faire une large place (Le Clézio n’avait pas pu les séparer dans Diego et Frida). Il fait deux fois sa taille, trois fois son poids, il ressemble à un crapaud, dit-elle, mais elle l’aime plus qu’elle-même. En commentant quelques diapos projetées en fond de scène, Nadia Larbiouene se fait parfois professeur es Frida Kahlo mais elle est toujours rattrapée par l’émotion reprenant d’un coup le récit à la première personne, dans la peau de la peintre.

Le didactisme du récit se gomme par cette mise en espace très adroite faite de ruptures de rythmes à l’image de l’existence morcelée et déchirée (l’accident de bus qui laisse sa colonne vertébrale meurtrie à 17 ans, ses amours infidèles, ses enfants perdus avant terme…) de cette immense artiste devenue icône et, in fine, poignant personnage de théâtre.
Nadja Pobel

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 19 décembre 2017 Au début du XXe siècle, de nombreux artistes français et mexicains ont dialogué, au sens propre comme au sens figuré : par le biais de voyages ou par écho des pratiques artistiques. Une fascination mutuelle qui a métissé la production picturale et...
Mardi 5 décembre 2017 ​Le Mexique, la photographie et le design graphique sont au programme ce mois de décembre. Voici notre sélection haute en couleurs et en formes pour vous réchauffer les mirettes.
Mercredi 11 décembre 2013 Neuf spectacles de théâtre l’an dernier, autant cette année, pas de danse, pas de cirque, même nouveau : dans cette agglomération pourtant d’une incroyable (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !