Gravité sur la rentrée ciné

Après un été en demi-teinte, les quatre prochains mois devraient confirmer le cru exceptionnel de cette année 2013. Avec les locomotives cannoises et une pléiade d’auteurs dont on trépigne de découvrir les nouveaux opus, la rentrée est en effet salement musclée. Christophe Chabert

Après le marteau-piqueur estival qui faisait résonner semaine après semaine le même air connu fait de blockbusters, d’animation pour gamins décérébrés, de films d’auteur qu’on ne savait pas où mettre ailleurs et de comédies françaises dont tout le monde se fout, le cinéma reprend ses droits comme à chaque rentrée, avec des œuvres plus audacieuses et moins routinières.

C’est évidemment le cas des deux gagnants du dernier Cannes, en l’occurrence La Vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche (9 octobre) et Inside Llewin Davis des frères Coen (6 novembre). Rien de commun toutefois entre le roman naturaliste sur les amours adolescentes déployé magistralement, trois heures durant, par Kechiche, et le vagabondage d’un folkeux dépressif et poissard dans l’Amérique des années 60 raconté en mode faussement mineur et vraiment métaphysique par les Coen. Rien, sinon une envie de pousser les murs du cinéma, en faisant imploser les limites de la durée d’un côté, et celles des structures scénaristiques de l’autre. En cela, ce sont les deux grands films insoumis de cette rentrée.

On espère pouvoir y ajouter en cours de route le nouveau Bong Joon-ho, Snowpiercer (30 octobre), adaptation d’une bande dessinée française par le cinéaste de The Host, qui imagine un futur où ce qui reste de l’humanité se retrouve dans un train fonçant à toute vitesse à travers les glaces, les riches en tête de wagons, les pauvres derrière. Dans le même registre de superproduction ambitieuse et, on croise les doigts, intelligente, Gravity (23 octobre) marque le retour d’Alfonso Cuaron derrière une caméra cinq ans après la déflagration des Fils de l’homme. Son distributeur, Warner, a laissé filtré tout l’été de larges extraits de ce survival d’un genre nouveau où Sandra Bullock se retrouve perdue dans l’immensité spatiale ; le moins que l’on puisse dire est qu’ils donnent, au sens strict, le vertige.

Gravity fera écho au très beau deuxième film de J. C. Chandor, All is lost (11 décembre), qui lui aussi crée du spectacle en montrant le combat d’un homme seul face aux éléments, en l’occurrence un océan hostile. Robert Redford tient d’un bout à l’autre ce récit d’aventures qui peut se lire aussi comme une pertinente parabole sur la crise économique contemporaine.

Marathon men

Connaissez-vous David Gordon Green ? Sans doute pas — ou mal, tant ses derniers films, commandes comiques sans envergure, ne reflètent pas le style de ce cinéaste discret, auteur de quelques magnifiques OVNI au début des années 2000. C’est ce Green-là qui est de retour avec Prince of Texas (23 octobre), malheureuse "traduction" française de Prince Avalanche, road movie à pied sur une route en construction entre Emile Hirsch et Paul Rudd. Green a depuis réalisé un autre film, Joe, avec Nicolas Cage, qui sortira sur les écrans au début de l’année prochaine. Une productivité qui n’a d’égale que celle de Steven Soderbergh, même si ce metteur en scène cher à notre cœur a décidé de mettre fin à sa carrière après Ma vie avec Liberace (18 septembre), formidable bio filmée de ce pianiste follement gay — l’occasion pour Michael Douglas de livrer une composition d’anthologie. La santé du film et sa science irrésistible de la narration nous poussent à prier pour qu’il revienne au plus vite sur sa décision.

Plus rapide encore, James Wan vient à peine de triompher avec son terrifiant Conjuring qu’il remet le couvert de son tout aussi effrayant Insidious pour un chapitre 2 (2 octobre) qui devrait le consacrer définitivement maître de l’horreur contemporain. Enfin, Alex De la Iglesia rejoint ses boulimiques de la caméra en optant pour le rythme soutenu d’un film par an : en 2013, ce sera Les Sorcières de Zugarramurdi (30 octobre), retour aux sources du fantastique après le chef-d’œuvre historico-baroque Balada Triste.

Signatures internationales

Quelques belles signatures seront de la partie d’ici Noël, que ce soit Ridley Scott avec son thriller écrit par Cormac MacCarthy, Cartel (13 novembre), ou Martin Scorsese, dont Le Loup de Wall Street (25 décembre) marque sa cinquième collaboration avec Leonardo Di Caprio. En France, les espoirs reposent sur Albert Dupontel et son 9 mois ferme (16 octobre) qu’on annonce dans la lignée grinçante de Bernie ou Enfermés dehors, et, dans une certaine mesure, Jean-Pierre Jeunet, dont le T. S. Spivet (16 octobre aussi) cherchera à retrouver le succès d’Amélie Poulain.

L’année se terminera avec un des meilleurs films vus à Cannes, A touch of sin de Jia Zhang Ke (11 décembre), récit multiple illustrant la violence qui gangrène les relations humaines en Chine, d’une ampleur visuelle impressionnante, mais aussi avec une grosse énigme : celle du dernier Lars Von Trier, Nymphomaniac (25 décembre et 1er janvier). Présenté en deux parties, le film promet du cul non simulé en quantité pour raconter l’histoire d’une nymphomane de son adolescence à son âge adulte. Certes, Guiraudie et Kechiche lui ont un peu grillé la politesse cette année, mais si le rusé cinéaste danois va jusqu’au bout de son défi, cela promet quelques cris d’effroi des puritains de tout poil. Qu’on nous pardonne ce calembour final douteux : à Noël, quoi de meilleur qu’un film de boules ?

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 24 février 2016 Délaissant comme Tarantino les déserts arides au profit des immensités glacées, Alejandro González Iñárritu poursuit sa résurrection cinématographique avec un ample western épique dans la digne lignée d’Arthur Penn et de Sydney Pollack. Un survival...
Mardi 13 octobre 2015 “Dans l’espace, personne ne vous entendra crier“ menaçait l’affiche d’"Alien". Trente-six ans plus tard, Ridley Scott se pique de prouver la véracité du célèbre slogan, en renouant avec l’anticipation spatiale. Et met en orbite son meilleur film...
Mardi 31 mars 2015 Le festival Hallucinations collectives s’impose désormais comme un rendez-vous incontournable pour les cinéphiles lyonnais. Cette année, entre une compétition de films inclassables, des raretés empruntées à l’histoire bis du cinéma et l’invitation...
Mercredi 22 avril 2015 L’équipage d’un chalutier coréen en faillite doit transporter clandestinement des immigrés chinois. Entre le drame et le thriller, un premier film de Shim Sung-bo imparfait mais parfois très fort, où plane l’ombre de son scénariste et producteur...
Mardi 6 janvier 2015 Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas : de janvier à juin, c’est le retour des super auteurs du cinéma américain avec des films qu’on dira, par euphémisme, excitants. À l’ombre de ces mastodontes vrombissants, une poignée de cinéastes...
Mardi 23 décembre 2014 Le Top 10 des lecteurs 1. Gone Girl de David Fincher 2. Mommy de Xavier Dolan 3. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson 4. Her de Spike (...)
Mardi 23 décembre 2014 Le Top 2014 du PB 1. Nymphomaniac de Lars Von Trier 2. Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan 3. The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson 4. Adieu au (...)
Mardi 23 décembre 2014 Ridley Scott réussit là où Darren Aronofsky avait échoué avec "Noé" : livrer un blockbuster biblique où la bondieuserie est remplacée par un regard agnostique et où le spectacle tient avant tout dans une forme de sidération visuelle. Christophe...
Mardi 4 novembre 2014 L’espace, dernière frontière des cinéastes ambitieux ? Pour Christopher Nolan, c’est surtout l’occasion de montrer les limites de son cinéma, en quête de sens et d’émotions par-delà les mathématiques arides de ses scénarios et l’épique de ses...
Lundi 31 mars 2014 Moins foireux que les derniers Iron Man et Thor, ce nouveau Captain America séduirait presque par sa tentative de croiser son héros avec un film d’espionnage sombre et politique. Mais, comme d’hab’, ce sont les effets spéciaux et les incohérences...
Mardi 18 mars 2014 L’air de rien, les Reflets du cinéma ibérique et latino-américain du Zola fêtent cette année leur trentième édition. Une endurance remarquable qui ne s’accompagne (...)
Mercredi 26 février 2014 En dévoilant officiellement sa programmation ce 26 février, Quais du Polar a confirmé la venue en grande pompe de James Ellroy comme tête – et quelle tête ! – de gondole d'une 10e édition assez largement commémorative et aussi dense qu'un bon gros...
Mardi 18 février 2014 Romancier, peintre, critique mais surtout passionné de science-fiction et de fantastique, Jean-Pierre Andrevon sort une intimidante et définitive encyclopédie consacrée à «100 ans et plus de cinéma fantastique et de SF». Une somme qui lui a pris...
Mardi 4 février 2014 Un coffret DVD regroupant l’intégrale de son œuvre, une biographie, la réédition de ses nouvelles inédites et la ressortie en salles d’une partie de ses (...)
Mardi 4 février 2014 Connecté, curieux, autonome et débrouillard, Breton est un groupe bien de son temps. Il est surtout, avec seulement deux albums d'une pop anticonformiste et post-humaine à son actif, le groupe britannique le plus passionnant du moment. Retour sur sa...
Jeudi 23 janvier 2014 Fin du diptyque de Lars von Trier, qui propulse très haut sa logique de feuilleton philosophique en complexifiant dispositif, enjeux, références et discours, avec d’incroyables audaces jusqu’à un ultime et sublime vertige. On ose : chef-d’œuvre...
Mercredi 15 janvier 2014 Pas évident d’organiser en janvier un festival consacré au cinéma français quand celui-ci garde ses meilleurs films pour Cannes… Drôle d’endroit pour des (...)
Lundi 13 janvier 2014 De Calin Peter Netzer (Roumanie, 1h52) avec Luminita Gheorghiu, Bogdan Dumitrache…
Jeudi 2 janvier 2014 Alex de la Iglesia fait de nouveau exploser sa colère dans un film baroque et échevelé, comédie fantastico-horrifique qui règle ses comptes avec la crise espagnole et, mais là le bât blesse, la gente féminine. Christophe Chabert
Jeudi 2 janvier 2014 Après une année 2013 orgiaque, 2014 s’annonce à son tour riche en grands auteurs, du maître Miyazaki à une nouvelle aventure excitante de Wes Anderson en passant par les vampires hipsters croqués par Jarmusch et les flics tarés de Quentin...
Mardi 31 décembre 2013 Et si l’année 2013 était une année historique pour le cinéma ? Par la quantité de grands films vus, la santé de ses auteurs et la richesse des propositions, on a tendance à le croire… Tout en sachant que les meilleurs crus sont aussi souvent des...
Vendredi 20 décembre 2013 Top 10 Gravity d’Alfonso Cuarón Inside Llewyn Davis de Joel & Ethan Coen Mud de Jeff Nichols Spring breakers d’Harmony Korine L’Inconnu du lac (...)
Vendredi 20 décembre 2013 Top 10 Django unchained de Quentin Tarantino Gravity d’Alfonso Cuarón La Vie d’Adèle : chapitres 1 & 2 d’Abdellatif Kechiche Mud de Jeff (...)
Mardi 17 décembre 2013 Censuré ? Remonté ? Qu’importe les nombreuses anecdotes et vicissitudes qui entourent le dernier film de Lars von Trier. Avec cette confession en huit chapitres d’une nymphomane — dont voici les cinq premiers —, le cinéaste est toujours aussi...
Mardi 3 décembre 2013 Le réalisateur de "Margin call" surprend avec cet étonnant huis clos à ciel ouvert où un homme seul, sans nom et sans passé lutte pour sa survie face à un océan hostile. Un film d’aventures minimaliste qui est aussi un documentaire sur son acteur...
Lundi 25 novembre 2013 Grande idée de l’Institut Lumière que de proposer pour cette fin d’année un digest du nouveau cinéma de genre sud-coréen, qui a produit un nombre important de (...)
Mercredi 13 novembre 2013 Avec un ultra-réalisme saisissant et une constante tension dramatique, Paul Greengrass reconstitue à travers une polyphonie de points de vue une prise d’otages au large des côtes somaliennes, où la star Tom Hanks se fond dans le dispositif...
Samedi 2 novembre 2013 Écrit n’importe comment et sans aucune ligne artistique, ce nouveau Thor est sans doute ce que les studios Marvel ont fait de pire. Mais est-ce vraiment du cinéma, ou seulement de la télévision sur grand écran ? Christophe Chabert
Lundi 28 octobre 2013 De David Gordon Green (ÉU, 1h34) avec Paul Rudd, Emile Hirsch…
Jeudi 24 octobre 2013 Après "The Host" et "Mother", Bong Joon-ho frappe à nouveau très fort avec cette adaptation cosmopolite d’une bande dessinée française des années 80, récit d'anticipation se déroulant dans un train tournant sans fin autour d’un monde rendu à l’ère...
Mercredi 16 octobre 2013 Le triomphe de Gravity sonne pour Alfonso Cuarón les cloches d’une renommée tardive, après pas mal de rendez-vous manqués. Christophe Chabert
Mercredi 16 octobre 2013 En propulsant le spectateur en apesanteur aux côtés d’une femme perdue dans l’immensité sidérale, Alfonso Cuarón ne réussit pas seulement une révolution technique, mais donne aussi une définition nouvelle de ce qu’est un film d’auteur. Et marque une...
Mercredi 2 octobre 2013 Après la somme qu’était "Conjuring", James Wan allait-il faire avec ce deuxième "Insidious" le film d’horreur de trop ? Que nenni ! Passée une maladroite introduction, ce chapitre 2 s’avère au contraire son film le plus fou, baroque et expérimental....
Jeudi 12 septembre 2013 Pour ses adieux au cinéma, Steven Soderbergh relate la vie du pianiste excentrique Liberace et de son dernier amant, vampirisé par la star. Magistralement raconté, intelligemment mis en scène et incarné par deux acteurs exceptionnels. Christophe...
Mardi 21 ao?t 2012 De septembre à décembre, le programme de la rentrée cinéma est riche en événements. Grands cinéastes au sommet de leur art, nouveaux noms à suivre, lauréats cannois, blockbusters attendus et peut-être inattendus. Morceaux de choix à...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !