Sugar man

Au terme d'une pré-ouverture estivale entièrement sold out, Le Sucre a officiellement ouvert ses portes début septembre. Présentation de ce club multi-facettes sis à la Confluence avec Cedric Dujardin, son directeur d'exploitation. Propos recueillis par Térence Caron

Vous avez été coordinateur général de La Plateforme pendant sept ans, qu'est-ce qui vous a amené au Sucre ?

Cédric Dujardin : Ce qui m'a amené au Sucre c'est d'abord mon amitié pour Vincent Carry et mon histoire avec Nuits Sonores, qui date de très longtemps. Un projet comme celui du Sucre, ça n'arrive qu'une ou deux fois dans une vie. Un nouveau lieu de cette ampleur qui s'ouvre à Lyon, c'est assez rare pour être intéressant à plein d'égards. C'est très complémentaire de la Plateforme. J'aurais pu rester sur le bateau et bénéficier de mes sept ans de travail, avec deux cents dates par an. J'ai préféré tenter une nouvelle aventure, sur un projet excitant.

 

Comment s'est monté le projet ?

Nuits Sonores cherchait depuis longtemps un lieu pérenne pour accueillir le festival, mais c'est en Novembre 2011 que Vincent Carry est venu me voir en me parlant de ce lieu. On a mis ensuite deux ans pour concevoir le projet. L'idée c'était un endroit bicéphale, avec une partie artistique qui est gérée par Arty Farty, organisateur de Nuits Sonores, et une partie business qui alimente l'aspect culturel et que je gère.

 

Vous accueillez en effet des entreprises pendant la semaine pour des conférences et des cocktails et vous gardez le week-end pour les évènements ouverts au public. Pourquoi avoir choisi ce système ?

On a une vision originale qu'aucune autre salle n'a en ce moment. On refuse de faire appel aux subventions de la région ou de la ville, à la fois dans un souci de rentabilité du lieu et par volonté d'indépendance. Ça nous permet de faire les choix artistiques que l'on veut. Les entreprises comprennent qu'il y a un intérêt à venir ici pour présenter un nouveau produit, fêter un évènement, car le lieu a une image jeune et culturelle. Dans le sens inverse, ils nous permettent de financer et faire connaître le lieu, comme avec l'opération Adidas cet été, qui offrait une place pour une paire de baskets achetée. Mais nous avons pour règle de séparer totalement le business de l'artistique : aucun partenariat n'influera sur la programmation du lieu.

 

Justement, quelle est sa ligne artistique ?
Nous avons des programmateurs qui s'occupent d'électro, d'autres de rock, d'autres de musiques plus downtempo. Mais la salle n'est pas destinée à accueillir uniquement de la musique. On va avoir pas mal de "hors musique", de "social time", de conférences, d'expos. On a fait cet été du ping pong, on va bientôt faire du yoga. On organise toujours sous forme d'évènements, en celaon est très différent d'un club qui ouvre tous les soirs. Selon les envies, on accueillera un concert, une soirée électro, une rencontre, un festival, une résonance de la Biennale avec de la disco new-yorkaise et une roller party… On ouvre si on a une raison d'ouvrir ou de communiquer. C'est ce qui va faire du lieu un endroit unique dans la ville, parce que ce n'est pas une boite qui s'est ouverte, c'est un espace social.

 

Le Sucre est situé à l'écart du centre-ville, dans le quartier de la Confluence, et reste pour l'instant assez mal desservi par les transports publics, . Comment allez-vous convaincre les spectateurs de venir ?

C'est vrai que le quartier est en construction, mais tout va à vitesse grand V. C'est vrai aussi que Gérard Collomb a un peu mis la charrue avant les bœufs en favorisant l'installation de sociétés dans le coin et en délaissant le reste, mais ça va venir. Un exemple que j'ai en tête, c'est l'arrivée du Ninkasi Kao à Gerland. C'était une zone enclavée où on ne trouvait que les locaux et les fans de foot. Il a suffit que le métro B arrive là-bas, et que le lieu "évènementialise" ses soirées pour que ça marche.

 

Il n'y a pas de signe ou d'affichage précis à l'entrée du Sucre contrairement à d'autres salles aux enseignes lumineuses, vous voulez rester un endroit secret ?

Le principe du Sucre, c'est que les gens qui y viennent sont là parce qu'ils se sont renseigné, et qu'ils sont intéressés par le lieu ou la soirée. Ensuite, ils achètent un billet comme dans n'importe quelle salle de concert. La différence, c'est qu'il n'y a aucune billetterie physique, tout se passe sur le Net. Avec ce système de billet, il n'y a pas de ségrégation à l'entrée comme dans les clubs, où on peut se faire refouler si on n'a pas la bonne chemise ou les bonnes baskets, il suffit d'avoir payé sa place.

 

Au final, le lieu est géré en majorité par des membres d'Arty Farty, est-il une extension de Nuits Sonores ?

Il y a un lien, mais il est purement artistique. La gestion est assurée par la société Culture Next, qui a été créée pour l'occasion par Vincent Carry et moi-même. Mais même sur le plan artistique, le lieu doit faire preuve d'ouverture et être une boite à outils pour des organisateurs au-delà d'Arty Farty. On a un son magistral, une acoustique parfaite, un site original qui peut servir à toutes les soirées culturelles possibles. On ne se refuse rien et ça rend le projet passionnant.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 15 février 2022 Dans la droite ligne des réflexions engagées durant la crise sanitaire,  Le Sucre a annoncé une légère inflexion de son concept. Surtout, la club de Confluence veut accroître son travail d’accompagnement auprès de la...
Mardi 30 novembre 2021 Premier opus en solo pour Tushen Raï, habitué du Sucre et co-directeur du label Hard Fist : où l'on croise sonorités ancestrales et globalisées avec l'acid-house de Chicago afin de produire quelques bombes pour dancefloor.
Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Mercredi 25 ao?t 2021 Food Society, l'une des deux nouvelles extensions gastronomico-cool de la Part-Dieu, en envoie plein la vue. Côté goût, ce n'est pas encore ça, par contre.
Jeudi 29 avril 2021 Nuits sonores aura lieu pour la première fois en été, fin juillet, avec un format adapté, assis ou couché — mais bel et bien à Fagor-Brandt. L'European Lab se déroulera en juin uniquement sur Internet.
Mercredi 9 décembre 2020 La nuit, c'est fini, pourrait-on affirmer en paraphrasant la Mano Negra. Clubs et discothèques sont à l'agonie, oubliés des discours et souvent des aides nationales, tenus par la ministre de la Culture à l'écart de son périmètre d'action. Les cris...
Vendredi 11 septembre 2020 On a compris : nous n'irons plus danser avant de longs mois dans ces clubs où nous adorions nous abandonner la nuit venue. L'hédonisme n'est (...)
Vendredi 17 avril 2020 C'était prévisible : pourtant déjà reporté à fin juillet, le festival de musiques électroniques lâche l'affaire une seconde fois. Il n'y aura probablement pas d'édition 2020.
Lundi 23 mars 2020 Cette fois, c'est officiel : Nuits sonores reporte à son tour son édition 2020, qui se déroulera donc du 22 au 26 juillet. Les principaux modules (les (...)
Lundi 9 mars 2020 Le virus Covid-19 qui se répand partout dans le monde a contraint le gouvernement à limiter les rassemblements publics à 1000 personnes jusqu'au 15 avril : tour d'horizon des salles impactées.
Mercredi 29 janvier 2020 Dévoilement intégral ou presque de la programmation de Nuits sonores 2020 : une édition qui regarde beaucoup vers le passé et se recentre comme rarement sur la musique électronique, tout en continuant à dénicher de nouvelles pépites. On...
Mardi 8 octobre 2019 Le président de la Métropole David Kimelfeld a décidé de faire de l'urbanisme transitoire un axe fort de la fin de son mandat comme de sa campagne électorale à venir, lançant des projets visant Fagor-Brandt, la Halle Debourg ou les Halles Sernam à...
Jeudi 23 mai 2019 Avec ses 200m2 situés à quelques pas du Sonic, Baston est le nouveau QG des cultures alternatives, féministes et queer. Un lieu de boom et non de teuf. On vous explique.
Mercredi 6 février 2019 La programmation de Nuits sonores est presque intégralement dévoilée, et l'on note une nouvelle évolution avec l'arrivée de la pop au sein du festival, avec Charlotte Gainsbourg et Flavien Berger. La révélation Nova Materia, le duo Tony Allen &...
Mardi 12 février 2019 Récemment nommée à la tête du Musée d'Art Contemporain et de la Biennale d'Art Contemporain, Isabelle Bertolotti nous fait part de ses projets et de ses grandes lignes directrices. Où l'on apprend que les anciennes usines Fagor-Brandt pourraient...
Mardi 8 janvier 2019 Pour les festivals comme pour la météo, il n'y a plus de saison : zoom sur les noms d'ores et déjà dévoilés de Nuits sonores et Nuits de Fourvière, et sur la programmation de Transfer et des Chants de Mars.
Lundi 30 avril 2018 Considéré comme l'un des grands rénovateurs du jazz, Kamasi Washington, saxophoniste proche du milieu hip-hop et grand transcendeur de styles, est cette année l'invité d'un concert spécial qui ouvre pour la première fois ses portes à cette...
Vendredi 9 juin 2017 La Nuit avec Nicolas Jaar prévue mercredi 14 juin au théâtre antique de Vienne est annulée pour des raisons logisitiques. L'évènement organisé par (...)
Mardi 6 juin 2017 Ce sera incontestablement LE spot de l’été, au bord de l’eau - chlorée. Un café-restaurant au-dessus de la piscine du Rhône ! Où l'on nous promet bonne bouffe et bon son.
Mardi 16 mai 2017 Neuf ans après un passage mémorable, le groupe berlinois Einstürzende Neubauten, phare de la scène expérimentalo-industrielle et créature fracassante de Blixa Bargeld revient à Nuits Sonores avec armes, bagages et peut-être engins de chantiers....
Mardi 16 mai 2017 En marge de Nuits Sonores, se poursuivent au Marché Gare les festivités des 10 ans de Born Bad Records. Au menu, la transposition en live de l'un des disques les plus fous de ces derniers mois, témoignant de la rencontre au sommet (et dans le...
Mardi 16 mai 2017 Air, qui n'est pas venu jouer à Lyon depuis 10 ans, vient fêter ses 20 ans en investissant le vaisseau-mère de la grande musique lyonnaise qu'est l'Auditorium. Juste retour des choses pour un groupe qui nous a fait voyager très haut.
Mardi 16 mai 2017 Les Extra! de Nuit Sonores reviennent, avec 38 projets gravitant autour du festival. Plus qu’un off, Extra! se veut une valeur ajoutée. L’enjeu ? Explorer des programmes hors-musique gratuits, vivre le festival autrement en glissant vers des...
Mardi 14 février 2017 Voici la suite de la programmation de Nuits Sonores : des Chemical Brothers à Pharoah Sanders, en passant par Vitalic et Stormzy, c'est une édition excitante qui s'avance, où l'on relève une réelle connexion avec le monde qui nous entoure, loin des...
Mardi 28 février 2017 Le 6 mars, le préfet de région Michel Delpuech rejoindra Paris, et sera remplacé par Henri-Michel Comet, venu des Pays de la Loire. Chez certains acteurs du petit monde de la nuit lyonnaise, ce changement est un espoir. Le point.
Mardi 7 février 2017 Gérard Collomb s'oppose à l'ouverture du Razzle, qui souhaitait ouvrir une salle de concerts et un restaurant sur un ancien bateau-phare. Si le projet est attirant, tout n'est pas si simple en coulisses.
Mardi 3 janvier 2017 Une nouvelle salle (le Razzle, dont l'ouverture est repoussée) et un nouveau festival (Transfer) marquent cette rentrée des classes côté concerts, l'agglomération étant dotée d'une offre toujours aussi foisonnante. Faites vos choix !
Mardi 22 novembre 2016 C'est le genre de rendez-vous qui met des papillons dans le ventre alors que demain, c'est lundi. Tous les deux mois, Le Sucre accueille l'événement (...)
Mardi 20 septembre 2016 Fer de lance de la jeune scène techno et house, auteur de DJ sets époustouflants qui ont fait le bonheur des aficionados du Sucre où il était résident, Kosme s'est exilé à... Chamonix pour trouver un nouveau souffle. À savourer ce week-end, du côté...
Vendredi 20 mai 2016 Anne Bouillot, notre photographe, a parcouru la Nuit 1 de la dernière édition en date du festival Nuits Sonores jusqu'au petit matin : nous vous (...)
Mercredi 4 mai 2016 Douze ans que Laurent Garnier se pointe à chaque édition de Nuits Sonores, renouvelant sans cesse sa participation, d'un closing d'anthologie à un set pour les enfants, marquant de son empreinte l'histoire du festival. Cette année, le...
Mercredi 4 mai 2016 Parmi les invités d'un European Lab de plus en plus passionnant sur le papier, Simon Reynolds viendra évoquer l'une de ses marottes, celle-là même qu'il a décortiquée dans Retromania, comment la culture pop recycle son passé pour s'inventer un...
Mercredi 4 mai 2016 En guise de concert spécial, après le coup de mou Nan Goldin-ien de l'an dernier, Nuits Sonores dégaine rien moins que l'arme atomique sans se départir de son goût du concept : Mogwai venant y jouer son dernier album, Atomic.
Vendredi 15 janvier 2016 Cette édition 2016 du festival Nuits sonores est telle un strip-tease, se dévoilant lascivement de semaine en semaine : voici que ce matin un autre (...)
Mardi 19 janvier 2016 Fers de lance de la seconde vague cumbia électronique, Dengue Dengue Dengue fixe ses machines au Sucre : ça va onduler sévère du bodjo sur un tempo ralenti (...)
Mardi 12 janvier 2016 Retard à l'allumage ou temporisation stratégique, on ne saurait dire, toujours est-il que la première conférence de presse de Nuits Sonores fut chiche en (...)
Jeudi 26 novembre 2015 Alors que Lyon vient d'être récompensée pour la qualité et le dynamisme de sa vie nocturne, on apprend que l'un des discrets et néanmoins essentiels artisans de cette réussite, le Sonic, est sous la menace d'une fermeture. Pas glop.
Mercredi 30 septembre 2015 03.10 Encore Tel Van Pelt, le chasseur qui voulait faire de Robin Williams une descente de lit dans Jumanji (chacun ses classiques), le collectif (...)
Mardi 15 septembre 2015 Mi-août, Ostgut Ton fêtait ses dix ans à domicile. Cette semaine, c'est au Transbordeur et au Sucre que la (panzer) division discographique du célèbre Berghain poursuit les hostilités. Petites natures s'abstenir.
Mardi 12 mai 2015 Le troisième album de Rone, "Creatures", est exaltant et passionnant en tous points. Production très soignée, collaborations étincelantes, ambiances musicales féériques, il confirme qu'il est le diamant brut de l'électro française du XXIe siècle. On...
Mardi 12 mai 2015 ​Best of de la saison qui s'achève, la programmation de Nuits Sonores 2015 est aussi la plus cosmopolite que le festival ait connue. Mais désormais, à la fin, ce sont nos voisins d'outre-Manche qui gagnent : bouillon de la bass culture à...
Mardi 12 mai 2015 Discret architecte de la sophisti-pop cafardeuse de The XX, le Londonien Jamie Smith publie son premier album solo, malicieusement titré In Colour. Un chef-d’œuvre qui met à jour trente ans de dance music made in England et capture mieux qu'aucun...
Mardi 12 mai 2015 L'autre principal point de chute de Nuits Sonores 2015, c'est la Pologne, dont la capitale Varsovie est à l'honneur de la Carte blanche du festival. (...)
Mardi 12 mai 2015 ​Pas facile de discuter valeurs démocratiques et mutations urbaines entre deux marathons électro. C'est pourtant ce à quoi vous invite cette année encore l'European Lab, qui plus est en très bonne compagnie. Benjamin Mialot

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !