Her

Her
De Spike Jonze (ÉU, 2h06) avec Joaquin Phoenix, Scarlett Johansson...

En racontant l’histoire d’amour entre un homme solitaire et une intelligence artificielle incorporelle, Spike Jonze réussit une fable absolument contemporaine, à la fois bouleversante et effrayante, qui fait le point sur l’humanité d’aujourd’hui du point de vue du surhumain. Christophe Chabert

Imaginez le monolithe de 2001 l’odyssée de l’espace apparaissant de nos jours dans un Apple store et donnant naissance à des milliers d’Hal 9000 domestiques qui essaimeraient dans les processeurs de nos téléphones portables et adopteraient la voix de la femme ou de l’homme de nos rêves… C’est peu ou prou ce qui arrive dans Her, le nouveau film d’un Spike Jonze en pleine maturité créative.

Son héros, Theodore Twombly — un nom sans doute choisi en référence au peintre et photographe Cy Twombly — y traîne une déprime tenace suite à une rupture amoureuse. Il travaille dans un open space dont les murs sont des aplats colorés façon Pantone où il rédige des lettres d’amour pour les autres, avant de rentrer tristement dans son appartement hi-tech jouer à des jeux vidéo et pratiquer le sexe online avec des inconnues. Jonze fait de lui le prototype de l’homme ordinaire du XXIe siècle : celui qui ne converse plus guère qu’avec son oreillette, c’est-à-dire, d’un point de vue extérieur, qui parle seul dans les rues d’une ville anonyme à l’architecture écrasante — en fait, un croisement invisible entre Los Angeles et Shanghaï.

Lorsque sort un nouvel «OS», c’est-à-dire un système d’exploitation dont l’intelligence artificielle possède des facultés cognitives exceptionnelles, il va combler ce vide existentiel dans lequel il s’enfonçait : Samantha, puisque c’est le nom qu’il lui donne, va devenir tour à tour sa secrétaire, son amie, son amante et finalement sa compagne. Mais Samantha n’a pas de corps, juste une voix ; et sa perfection, même modelée par le désir de Theodore dans le double rôle de mentor sentimental et de maître jaloux, ne peut que se heurter à la finitude et aux failles humaines.

Voix sans issue

Her tient donc autant de la comédie romantique que de la fable philosophique et les émotions qu’il charrie sont à l’image de cette fusion-là. On peut à la fois être touché au cœur par l’amour improbable, et pourtant évident à l’écran, qui se noue entre Samantha et Theodore, et saisi d’effroi par cette vision d’un monde où le virtuel ne remplace pas le réel mais en révèle les faiblesses. Le regard de Spike Jonze sur son personnage repose sur un même mélange d’empathie et de distance, épousant ses élans et ses doutes tout en soulignant à intervalles réguliers l’impasse dans laquelle il s’engouffre. À commencer par ce choix payant de doter le beau Joaquin Phoenix d’une moustache tout sauf à la mode et de l’habiller avec des chemises outrageusement colorées et des pantalons à pince en velours taille haute, dans une attitude no style qui en dit long sur son renoncement à être regardé par ses congénères.

Le film tout entier glisse constamment du sentimentalisme — les promenades de Theodore et Samantha dans la ville et à la plage, les flashbacks fragmentés sur son amour perdu — à la lucidité — en un plan glaçant, Jonze remet Theodore à sa place, celui d’un anonyme au milieu d’anonymes qui, comme lui, ont trouvé leur OS-âme sœur — de la poésie filmique à la réflexion métaphysique. Cela tient aussi à son tour de force : Samantha est "doublée" par la voix de Scarlett Johansson, qui réussit le prodige de faire exister ce personnage comme s’il était constitué de chair et de sang. L’illusion dans laquelle le spectateur s’engouffre reflète celle du héros et prolonge celle de Max et les maximonstres, où Jonze filmait les créatures en tentant de faire oublier leur nature d’effet spécial.

2014, odyssée de l’amour

Si le film précédent cherchait à représenter les émotions de l’enfance, la peur de l’abandon et la colère stérile qui en résulte, Her tend cette fois un miroir à notre époque et nous demande de faire le point sur notre idée contemporaine de l’amour. Un miroir brandit par un surhomme numérique qui aurait concrétisé les utopies nées des révolutions sexuelles dans les années 70, tandis que les hommes ont choisi d’y renoncer. Arrivée à un stade de conscience ultime où la créature prend l’ascendant sur son créateur, Samantha donne une leçon cruelle à Théodore en lui lançant : «L’amour, ce n’est pas une boîte que l’on remplit». Autrement dit, loin des visions quantitatives qui conduisent à penser qu’aimer plusieurs personnes, c’est forcément en léser certaines, Samantha parvient à représenter les sentiments comme un réseau — ou un «rhizome» deleuzien — de lignes qui se croisent et se connectent.

En cherchant la perfection dans la technologie, Theodore n’aura donc retrouvé que sa propre imperfection. Contre toute attente, Jonze choisit de donner à cette humanité séduite et abandonnée une petite chance de renouer du lien et de revenir à la matérialité du monde, dans un pudique instant d’émotion suspendue. L’angoisse, toutefois, n’est jamais très loin : dans 2001, l’astronaute débranchait l’ordinateur, mettant fin à ses velléités d’autonomie ; dans Her, l’ordinateur va au bout de son indépendance, et choisit de rester avec ses semblables, nous laissant les bras ballants face à notre solitude.

Her
De Spike Jonze (ÉU, 2h06) avec Joaquin Phoenix, Amy Adams, Scarlett Johansson…

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été, Amanda…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Mardi 1 mars 2022 Elle fut la dernière des manifestations d’envergure à se tenir à Lyon avant l’impromptu du premier confinement. Deux ans plus tard, alors que le spectre covidien semble refermer sa funeste parenthèse, Écrans Mixtes s’apprête à ouvrir une très...
Mardi 1 février 2022 Dans le quartier Saint-Jean à Villeurbanne, on se bouge pour sortir les habitants du chômage de longue durée,  avec un accompagnement sur mesure et une analyse du terrain afin de créer de l’emploi utile à tous. L’association Le Booster de Saint-Jean...
Mardi 18 janvier 2022 C’est un art que le metteur en scène Renaud Rocher maîtrise à merveille. Celui de faire théâtre d’un recueil de témoignages. En 2020, il invitait à suivre les méandres du parcours d’un demandeur d’asile. Voici qu’avec Comme une image, il se...
Vendredi 3 décembre 2021 On connaît son attachement pour Lyon (affectif ou professionnel : revoyez Mise à sac et L’Insoumis), et chacune de ses venues permet de rappeler qu’il (...)
Mardi 23 novembre 2021 C'est un mélange d'habitués et d'artistes reportés des précédentes éditions que propose Jazz à Vienne avec les premiers noms de son édition 2022, déjà alléchante, qui dévoile également sa nouvelle identité visuelle.  
Jeudi 18 novembre 2021 Dans H2G2, la bible de Douglas Adams, 42 était la réponse à la « question ultime sur le sens de la vie ». Peut-on alors parler hasard si le millésime 2021 du Festival du film court correspond à sa 42e édition ? Non point,...
Vendredi 5 novembre 2021 Pour que soit préservé leur métier, les cultivateurs de châtaignes ont initié il y a une trentaine d’années la création du Parc naturel des Monts d’Ardèche sur lequel pousse ce fruit délicieux, AOP, et célébré en cet automne par des fêtes...
Mercredi 16 juin 2021 Exposition d’ampleur, aussi belle qu’anxiogène, La Terre en héritage a le mérite de remettre en perspective nos connaissances et montre comment depuis le néolithique, l'humain a dévoyé les richesses de son air, son sol, ses eaux à son seul...
Mercredi 7 juillet 2021 Avec son deuxième album, Les Gens heureux, disque baroque 60's et mélancolique, la Lyonnaise Kcidy vient de frapper un très grand coup. Et de marquer avec bonheur un changement radical dans son approche de la pop.
Mercredi 19 mai 2021 Florian Zeller s'empare de l’adaptation britannique de sa pièce à succès en embarquant une distribution et une équipe technique expérimentées. Le résultat s’avère conforme aux craintes : un aimant à Oscar lisse et propret ayant plus à voir avec le...
Vendredi 19 février 2021 Après avoir étrenné sa soif d'absolu en groupe et en envolées punk, la Lyonnaise Eliott Jane livre un premier EP solo, "Liberté chérie", entre variété pop et new-wave flashy. Où elle explore les chemins, souvent contrariés, qui mènent à la liberté....
Mercredi 27 janvier 2021 Lors du deuxième confinement, les théâtres ont pu rester ouverts — pour les artistes. Ces derniers ont occupé les plateaux pour répéter ce qui aurait dû se créer ces derniers mois. Comment traverse-t-on cette période qui ne dit pas sa fin ? Réponses...
Mercredi 7 octobre 2020 Trois ans après "Speculatio", Odessey and Oracle, troupe pop baroque lyonnaise aux enluminures rétro-futuristes revient avec "Crocorama". Et soulève une fois de plus son tapis de sucre pour larguer avec grâce son vitriol révolutionnaire sur les...
Mardi 6 octobre 2020 Grégory Doucet et Nathalie Perrin-Gilbert retoquent le projet d'installer des Ateliers de la Danse dans l'ancien musée Guimet — trop coûteux — sans pour autant remettre en question le concept de Dominique Hervieu en lui-même, qui sera installé...
Vendredi 11 septembre 2020 Des grands noms avec Picasso ou Doisneau, des méconnus comme Edi Dubien, de l'Histoire et du vinyle, le graphiste du label 4AD ou encore les nouvelles expos du Musée des Confluences : on vous dévoile tout ce qui va se passer dans les...
Mardi 25 ao?t 2020 Attendu comme le Messie, le nouveau Nolan peut exploser le box-office si les spectateurs consentent à voir plusieurs fois ce "Mission : Impossible" surnaturel pour être sûr de bien le comprendre. Il y aura donc un avant et après "Tenet". Encore...
Lundi 13 juillet 2020 Peut-être est-ce le dernier été pour le visiter ! Le château de Fléchère s'apprête à être vendu. Filez donc le long de la Saône, dans l'Ain, à Fareins, visiter le plus bel édifice XVIIe siècle de la région, quasi intact et aux fresques...
Vendredi 26 juin 2020 Champion de course, Jonas s’entraîne avec une ombre au-dessus de la tête : celle de son frère mort, qui jadis le soutenait. Déséquilibré par son absence, il se met à agresser des femmes nuitamment. Le jour, il donne le change : personne ne réalise...
Mardi 10 mars 2020 Pour sa huitième édition, le Mirage Festival poursuit ses explorations artistiques dans le domaine des nouvelles technologies, et nous transporte même cette année jusqu'aux confins, imaginaires et scientifiques, de l'univers...
Mardi 18 février 2020 Singapour. Ling enseigne le chinois à des élèves de terminale à qui cette matière importe peu et peine à avoir un enfant. Épouse dévouée, elle s’occupe du père paralytique de son mari fuyant. L’un de ses élèves se rapproche alors d’elle, alors...
Mardi 11 février 2020 Arts graphique et chorégraphique ne font qu’un pour Jean-Charles Mbotti Malolo, réalisateur de l’effervescent Make it soul, sublime évocation d’un duel entre James Brown et Solomon Burke. En lice pour le César du Film d’animation ce vendredi 28...
Mardi 11 février 2020 La politique et l'Histoire par le sport, voilà l'idée du dialogue proposé par Sylvain Coher et Judith Perrignon à travers Vaincre à Rome et L'Insoumis et ces deux figures de héros modernes que furent le marathonien Abebe Bikila et Mohamed Ali.
Mardi 4 février 2020 De l’espoir à la désillusion, le parcours d’un jeune militant FN lors de la campagne pour l’élection présidentielle 2017. Un portrait documentaire mâtiné d’auto-analyse reposant sur un dispositif ingénieux signé par les auteurs du remarqué La...
Mardi 28 janvier 2020 Un garçonnet dont le confident imaginaire est Hitler, se retrouve à sauver des nazis une orpheline juive. Taika Waititi s’essaie au burlesque dans une fable maladroite ne sachant jamais quel trait forcer. Une déception à la hauteur du potentiel du...
Mardi 21 janvier 2020 Patron de la très conservatrice chaîne d’infos Fox News, Roger Ailes impose à ses collaboratrices ses exigences et privautés, ainsi qu’une impitoyable loi du silence. Jusqu’à 2016, où la journaliste Gretchen Carlson, mise sur la touche, révèle ses...
Mardi 14 janvier 2020 Ils sont les visages du stand-up lyonnais et à l’ombre de l’institution que représente les cafés-théâtres traditionnels, ils tentent d’imposer leur propre style. Portrait d’une troupe ambitieuse qui émerge dans le sillage de Hermann et Yanisse...
Mardi 7 janvier 2020 La deuxième partie de la saison danse s'annonce tout à la fois sous le signe de la découverte et des reprises. Et aussi du retour à Lyon de grands chorégraphes comme Sidi Larbi Cherkaoui, Akram Kahn, Eun-Me Ahn...
Mardi 17 décembre 2019 Star de cinéma, Fabienne vient de publier ses mémoires titrées La Vérité et va entamer un nouveau tournage. Sa scénariste de fille Lumir, son époux et leur petite Charlotte, débarquent alors de New York. Leur séjour permettra de régler de...
Mardi 17 décembre 2019 Les suiveurs de la scène locale "chanson-rock" — cela dit par commodité — n'en disconviendront pas, Stan Mathis apparaît comme l'un des (...)
Mardi 26 novembre 2019 Attendu depuis sept ans, l'Eicher nouveau est arrivé, collection de chansons trop longtemps restées sans abri, que le Suisse vient présenter sur scène accompagné d'un ensemble à cordes.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !