Les allumées suédoises

Concert Coup de Cœur

Ninkasi Kafé

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Cheftaines de file d’une soirée riot grrrls placée sous le signe du roller derby et du punk, les quatre terribles cavalières de Tiger Bell viennent à Lyon envoyer du bois directement importé de Suède. Réchauffement de culottes et d’oreilles en perspective. Stéphane Duchêne.

Elles auraient pu s’appeler les 1, 2, 3, 4’s – mais il y a déjà les 5, 6, 7, 8’s, cette "douce" formation féminine chérie par Tarantino – ou même The Ramonettes, tant ces quatre-là ne s’embarrassent pas de préliminaires, d’intro ou de bavardages quand il s’agit d’attaquer un morceau.

Toujours de front, en formation ramassée, montant à l’assaut comme une seule femme, cultivant l’esthétique cheerleader punk (mini-shorts, chaussettes montantes, baskets, maquillage et guitares à l’arrache), les "bell tigresses" sont devenues les égéries - non pratiquantes - du culte roller derby depuis l'EP Slaughter’s Daughter et la sortie du clip éponyme.

Hors de scène, Lotta, Lisa, Canan (prononcer "Djanan") et Lovisa (ce prénom !) sont de charmantes jeunes femmes, certes un peu tatouées mais tout ce qu’il y a de plus normales. Comme on peut le voir dans le court documentaire suédois Go Get It, qui les suit en tournée – où l’on apprend que leur meilleur souvenir de concert ever reste un passage à Bourg-en-Bresse.

Dans les yeux

Mais dès que les amplis sont mis sur "on", dès que Lotta donne le premier coup de semonce, c’est à quatre fauves en cage que l’on a affaire. Tel le coyote de Joseph Beuys, habituées des scènes minuscules, elles s’y débattent comme des furies avec une énergie à réveiller un dimanche après-midi chez mémé.

Surtout, à la manière de leurs aînées des Runaways ou des Donnas, derrière leur fard punk garage de mauvaises filles, les quatre pétroleuses originaires de Luleå, aux pieds de l'Etoile polaire, ont un don certain pour trousser des quickies bubble-gum – deux minutes douche comprise – chiches en accords mais riches en chœurs, capables de vous laisser le pantalon sur les chevilles, à vous bouffer la cervelle pendant des heures. Ce qu’il faut de féminité pour emballer et ce qu’il faut d’ironie féministe pour vous envoyer ramasser vos dents, voilà la recette rose-bonbon virant rouge-sang de Tiger Bell.

Tu as un groupe de rock (Don’t Wanna Hear About Your Band) ? Tu refuses le plan à trois (Don’t Wanna Be 3) ? Tu as le regard mal placé (Look Into My Eyes) ? Alors mec, va bien te faire désensabler les portugaises. Et le reste. Les Tiger Bell n’ont peut-être pas inventé la poudre rock, mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’elles savent comment fabriquer des bombes artisanales.

Tiger Bell [+ Black Luna + Grriottes Girrls]
Au Ninkasi Kafé, vendredi 25 avril

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 29 mars 2022 Alors qu'il remonte sur scène pour présenter son dernier objet d'artisanat, La Vraie vie de Buck John, Jean-Louis Murat est l'objet d'une belle rétrospective menée par l'agence musicale lyonnaise Stardust et une vingtaine d'artistes aurhalpins.
Mardi 29 mars 2022 Un peu plus de deux ans après la tournée de Reward, la Galloise Cate le Bon est de retour sur une scène lyonnaise. Avec Pompeii, un album tout en minimalisme pop, composé et enregistré durant le grand confinement, et qui plonge dans la torpeur tout...
Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 2021 aura été l'année de l'avènement pour Tedax Max. Douze mois pour sortir trois albums et se hisser au premier plan de la scène rap locale. Avant son passage du côté de Vénissieux à Bizarre!, le vendredi 18 mars, on a échangé...
Mardi 15 février 2022 1913, quelle année ! La modernité artistique y éclate dans toute sa superbe et aussi dans toutes ses surprises qui désarçonnent le public. C’est par exemple : les premiers ready-made de Marcel Duchamp, la publication à compte d’auteur...
Jeudi 17 février 2022 Les Parisiens de Bryan’s Magic Tears ont sorti mi octobre leur troisième album, "Vacuum Sealed". Le groupe signé sur Born Bad sera au Périscope ce jeudi 17 février.
Mardi 15 février 2022 Membre du collectif Under Rave de u.r.trax, Vel incarne la relève de la scène techno française. L’artiste et ingénieure — qui semble dotée d’une jauge d’énergie infinie — nous invite dans ses sets intenses à une transe...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !