D'une vie à l'autre

D'une vie à l'autre
De Georg Maas (All-Nor, 1h37) avec Juliane Köhler, Liv Ullmann...

De Georg Maas (All, 1h37) avec Juliane Köhler, Liv Ullman…

Le sujet (authentique) abordé par Georg Mass dans D’une vie à l’autre est passionnant : comment l’Allemagne de l’Est a formé des espions dès leur plus jeune âge en les faisant passer pour de vrais-faux orphelins enlevés enfants, puis renvoyés adultes dans leur pays — ici, la Norvège — et leur famille d’origine. Il faut toutefois une bonne heure pour comprendre exactement la supercherie, Maas travaillant son récit avec d’inutiles allers-retours dans la chronologie qui complexifient encore des enjeux déjà pas simples à piger pour le spectateur.

Quand les choses sont enfin en place et en ordre, il déploie une efficacité à l’Américaine non exempte d’affèteries visuelles, qui n’arrivent toutefois pas à noyer totalement le vrai centre d’intérêt du film : le personnage de Katrine, écartelée entre la fidélité à une Stasi qui veille dans l’ombre sur sa recrue et les sentiments qu’elle a finis par développer pour ses faux parents, dont une Liv Ullman assez bouleversante en mère doublement dépossédée. Le rôle est très beau, mais l’actrice qui l’incarne — Juliane Köhler — l’est tout autant, avançant en funambule entre sincérité et duplicité, vérité et tromperie.

Christophe Chabert

Sortie le 7 mai

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !