Freakshow must go on

Le 15 octobre 2006 le CBGB, fermait définitivement ses portes, non sans que son propriétaire fasse part de son intention de rouvrir ce haut lieu de la contreculture new-yorkaise – en sa qualité de berceau du punk made in USA – à Las Vegas. Une idée en l'air qu'il ne s'attendait sans doute pas à voir récupérée au vol par des Drômois. C'est pourtant ce qui s'est produit en 2009, quand l'association Gigors Electric Sound System a inauguré, dans la commune qui lui donne son nom, le CBGC (Concert Bar Gigors Cobonne), salle qui a depuis vu défiler quantité de groupes parmi les plus indisciplinés et assourdissants de la planète, notamment dans le cadre du bien nommé Freakshow Festival. Sa prochaine édition, qui se tiendra les 29 et 30 août, est à ce titre un modèle du genre : du one-man-band encapuchonné Jessica93, dont la noise à pédales épouse les contours ternes et saillants des banlieues anonymes, à T.I.T.S., véritable all-star-band de ce garage-rock frondeur et malpropre dont la France est de plus en plus féconde, en passant par les stakhanovistes du psychédélisme feel good de Thee Oh Sees ou Future of the Left, sommité galloise du hardcore biscornu et déchaîné à la At the Drive-in, vous ne trouverez pas plus en dehors des clous cet été.

 

 

Benjamin Mialot


Freakshow Festival
A Gigors (26), les 29 et 30 août

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Lundi 10 septembre 2018 En solo ou avec ses Sunsets, qui l'accompagnent ici au Périscope, le fantaisiste Sonny Smith n'a de cesse de se réinventer, bâtissant de disques en disques une discographie solaire aux reflets changeants.
Mardi 13 mars 2018 Il y a ceux qui trouvent que le pur Jessica93 a perdu un peu de sel avec son Guilty Species, que ce disque tourne en rond et s'est peut-être au fond un (...)
Mardi 9 janvier 2018 La trêve des confiseurs à peine achevée, la dinde à peine digérée, voilà que redémarre déjà la saison des concerts. Pour vous éviter une autre indigestion, nous avons sélectionné pour vous, d'une main innocente, incontournables et découvertes de...
Mardi 9 mai 2017 Songwriter généreux, John Dwyer, homme-lige de Thee Oh Sees, voit sa discographie grossir de manière spectaculaire au fil des ans, sans jamais rien perdre d'une verve créatrice qui doit autant à un art consommé du recyclage qu'à une inspiration...
Mercredi 11 février 2015 Ouvert sur le monde et recentré sur la musique électronique. Tel s'annonçait Nuits Sonores 2015 à la découverte de sa programmation de jour. Tel s'affirme le festival à l'heure de dévoiler son pendant nocturne. Benjamin Mialot
Jeudi 16 mai 2013 Hyperactif, sous la férule du grand timonier John Dwyer, Thee Oh Sees revient en concert avec un nouvel album, le quatrième en deux ans, qui surprend positivement sans dérouter. On pourrait fatiguer mais on en redemande. Stéphane Duchêne
Vendredi 29 avril 2011 Quand il s'agit de repasser au garage pour une révision des classiques, Thee Oh Sees reste l'un des rares groupes à véritablement perpétuer l'esprit des (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !