Le Sucre, notre ami d'en haut

Experiment techno

Le Sucre

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Son premier anniversaire tout juste révolu, le Sucre passe à l'heure d'été avec un programme à trois entrées qui va vous faire voir (ou plutôt entendre) du pays. Embarquement immédiat. Benjamin Mialot

Rarement rédacteurs du Petit Bulletin furent autant humiliés que lors du tournoi de ping-pong qui rythma l'été inaugural du Sucre. Inutile, donc, d'espérer profiter de sa deuxième édition pour nous la mettre façon Jean-Philippe Gatien : cette année, ce sera sans nous. Ce ne sont heureusement pas les meilleures raisons qui manqueront d'escalader le rooftop dans les semaines qui viennent. Elles sont même au nombre d'un multiple de trois, son programme estival se découpant en une triplette de cycles thématiques.

 

Le premier, élaboré avec Rinse FM – radio londonienne naguère pirate qui fut aux premières loges de l'avènement de la bass music – se présente comme un recensement des individus qui, demain, sans doute, constitueront les points cardinaux de la scène électronique lyonnaise. Parmi eux, des disquaires (Sofa Records le 24 juillet, Groovedge le 7 août, Chez Émile le 14), des collectifs qui n'ont déjà plus grand chose à prouver (à l'instar du Palma Sound System, le 31 juillet, ou du crew Macadam Mambo, le 28 août), des hot prospects de la techno (tel le puriste de l'éthényle Multi, le 17 juillet) et de la house (comme Perrine, le 21 août), bref pas mal de futur beau monde. Mais aussi quelques curieux oublis.

 

Rendez-vous en terre inconnue

Le deuxième rendez-vous, consacré aux labels qui réinventent l'idée d'une french touch, en corrigera un le 15 août en mettant à l'honneur la milice techno CLFT via, notamment, leBritannique Ben Gibson, producteur-penseur dans la lignée de Jeff Mills. Pour le reste, sortis de focus sur de tout aussi probes structures nantaise (Fragil Musique, le 22 août, avec le fracassant Crackboy) et parisienne (Construct Re-form, le 29, avec le planant Antigone), et d'une nuit Infiné en compagnie des frères Spitzer (le 25 juillet), on sera rarement en terrain connu. Plutôt en terrain miné même, comme dans l'expression "se mettre une mine", dans le cas du duo Zombies in Miami, équivalent mexicain des psychédéliques Pachanga Boysqui représentera le label-restaurant-bar-club-hôtel-blog (!) La Dame Noir le 1er août.

 

Et qui dit Pachanga Boys dit Rebolledo, ditCómeme (du nom du label fondé par Matias Aguayo) et dit Chili, l'une des lointaines destinations que mettra à l'honneur le troisième volet, conçu comme un tour du monde. Il recevra pour l'occasion Alejandro Paz(le 30 août), éminent ambassadeur de cette house cosmico-débile qui a fait la réputation de... Cómeme – «oulala l’enchaînement !», comme dirait Bob Sinclar. Également au programme : l'Italie, avec le disco cheesy à souhait (il est signé sur Mozzarella Recordings, ça ne trompe pas) d'Italo Brutalo (le 17 juillet) ; le Brésil, avec celui, torride (dans tous les sens du terme), de Selvagem(le 26 août) ; ou encore la Jamaïque, avec l'excellent sound-system bristolien Livity Sound (le 9 août), dépositaire d'une dub techno spartiate et exploratoire à nulle autre pareille. Et l'Allemagne alors ? Elle viendra fêter, en la personne de Marcel Fengler et pour la dernière soirée "Reality" de la saison, sa probable victoire en Coupe du monde dimanche 27 juillet au son, aussi impitoyable que son jeu, de la techno à la mode Ostgut Ton.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 15 février 2022 Dans la droite ligne des réflexions engagées durant la crise sanitaire,  Le Sucre a annoncé une légère inflexion de son concept. Surtout, la club de Confluence veut accroître son travail d’accompagnement auprès de la...
Vendredi 11 septembre 2020 On a compris : nous n'irons plus danser avant de longs mois dans ces clubs où nous adorions nous abandonner la nuit venue. L'hédonisme n'est (...)
Mercredi 2 septembre 2020 Pour sauver son frère et sa famille, une jeune fille endosse son identité. Son sacrifice émeut les foules et la transforme en icône. Une relecture impeccable de Sophocle par Sophie Deraspe, couronné de nombreux prix au Québec et qui représenta le...
Mardi 16 mai 2017 Deuxième volet d'un triptyque traitant de la mythologie grecque, "Chair Antigone" de François Veyrunes parle de la prise de position par le mouvement et la chair sublimée de corps féminins en tension, guerriers et graciles à la fois. Une pièce pour...
Mardi 19 janvier 2016 Fers de lance de la seconde vague cumbia électronique, Dengue Dengue Dengue fixe ses machines au Sucre : ça va onduler sévère du bodjo sur un tempo ralenti (...)
Mardi 8 décembre 2015 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : la résidence CLFT au Transbordeur, Blawan au Kao et Selvagem au Sucre.
Mercredi 30 septembre 2015 03.10 Encore Tel Van Pelt, le chasseur qui voulait faire de Robin Williams une descente de lit dans Jumanji (chacun ses classiques), le collectif (...)
Mardi 22 septembre 2015 Pour faire un point complet sur l'actu des dancefloors, il nous aurait fallu bloquer un bon tiers de ce dossier de rentrée. À vous, donc, de le compléter via vos canaux habituels. De toute façon, c'est bien simple : il y aura cette saison encore...
Mardi 22 septembre 2015 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : le bal pop du Sucre, Shed au Transbordeur et Jonas Kopp à la Plateforme.
Mardi 15 septembre 2015 Mi-août, Ostgut Ton fêtait ses dix ans à domicile. Cette semaine, c'est au Transbordeur et au Sucre que la (panzer) division discographique du célèbre Berghain poursuit les hostilités. Petites natures s'abstenir.
Mardi 26 mai 2015 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Unforeseen Alliance au Sucre, Roman Lindau au Logo et Mike Huckaby au DV1. Benjamin Mialot
Mercredi 14 janvier 2015 La première moitié du programme de Nuits Sonores 2015 est tombée, entraînant dans sa chute son lot d'impatiences et de surprises. Brace yourselves, habitants de la Confluence, spring is coming. Benjamin Mialot
Mardi 27 mai 2014 Sa pré-ouverture fut le fil rouge de l'été 2013, sa programmation pour celui de 2014 aura plutôt l'épaisseur d'un câble sous-marin. On parle bien sûr du Sucre, dont la programmation pour les beaux jours vient d'être dévoilée. Et le moins que l'on...
Lundi 23 septembre 2013 Au terme d'une pré-ouverture estivale entièrement sold out, Le Sucre a officiellement ouvert ses portes début septembre. Présentation de ce club multi-facettes sis à la Confluence avec Cedric Dujardin, son directeur d'exploitation. Propos...
Vendredi 12 juillet 2013 Avec ses installations audio dernier cri, sa terrasse panoramique et ses ambitions next-gen, le Sucre s'est imposé en l'espace d'un demi-mois comme un incontournable de la vie nocturne lyonnaise. Une tendance que le reste de sa programmation...
Mercredi 10 juillet 2013 Cet été, comme on vous l'explique ailleurs, Le Sucre sera the place to be. Mais il ne sera pas le seul. Du Club Transbo au parc de la Cerisaie, passage en revue des soirées électroniques accessibles aux intolérants au glucose et aux défenseurs du...
Jeudi 6 juin 2013 Au commencement âpre et foutraque, l'"Antigone" de Gwenaël Morin se révèle au fil du jeu captivante et juste, dans un décor naturel à couper le souffle : les ruines romaines surplombant l’amphithéâtre de Fourvière. Nadja Pobel
Dimanche 12 mai 2013 Nuits Sonores, c'est terminé. Déjà ? Déjà. A se demander si un an d'attente pour quatre jours de réjouissances, ce n'est pas un peu cher payé. Au vue de la somme de glorieux souvenirs que nous avons emmagasinés lors de la dernière journée de cette...
Mercredi 20 février 2013 Au moment de lever le voile sur le volet diurne de Nuits Sonores 2013, les équipes d'Arty Farty étaient si ric-rac que c'est avec des valises oculaires éligibles à une "franchise bagages supplémentaires" qu'elles ont animé la conférence de presse...
Vendredi 31 août 2012 Début des années 2000 : Spitzer commence à s’intéresser au mélange électro-rock grâce à l’album de Radiohead «Kid A». Septembre 2012 : Spitzer sort son premier album, «The Call», qui brille entre autres par la présence de la chanteuse Kid A....
Dimanche 13 novembre 2011 Théâtre / Wajdi Mouawad adapte Sophocle dans sa trilogie "Des terres" sans grands risques artistiques, hormis celui d’avoir confié à Bertrand Cantat la mise en musique rock des chœurs. Une idée discutable. Jean-Emmanuel Denave
Lundi 18 mai 2009 Théâtre / Quand René Loyon propose une version «actualisée» d’Antigone, il ne cherche pas à «faire jeune». Pour montrer la pertinence et la persistance des (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X