Des paroles et des actes

Les Particules élémentaires

Célestins, théâtre de Lyon

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Ils sont jeunes, misent sur l’acteur et adaptent des textes peu théâtraux. Ils font pourtant bel et bien du théâtre, avec un engagement total, signant des spectacles remuants et intelligents. Balade dans une saison marquée du sceau de cette génération éprise de narration. Nadja Pobel

Raconter. Parfois de manière saccadée ou par le prisme de plusieurs personnages. Mais dire le monde avec force et rage. Voilà l'intention qui semble traverser la saison théâtrale 2014/2015, portée par une génération qui ne tutoie pas encore les quadragénaires, quand elle n'a tout simplement pas encore franchi la barre des trente ans.

Première pièce emblématique de ce constat : Les Particules élémentaires (aux Célestins en février). Houellebecq lui-même n’a pas quarante ans quand il écrit son deuxième roman, hybride à deux têtes où, à travers les vies de deux frères, l'une hippie, l'autre trop calibrée, se dessinent le désenchantement, l’annihilation du bonheur et l’avènement du clonage scientifique. Véritable gifle, sans concession avec son époque mais parcourue par un souffle romanesque évident, ce livre n’avait jamais été porté à la scène en France alors que nos voisins européens (et notamment les Allemands) s’en sont depuis longtemps délectés. Il a fallu attendre que Julien Gosselin sorte de l'école du Théâtre du Nord, à Lille, et que dès sa deuxième mise en scène, il prenne à bras le corps ce bouquin paru alors qu'il n’avait que onze ans. Avec ce spectacle créée l’an dernier dans le plus médiatique des festivals de théâtre, Avignon, en 3h40 et avec dix comédiens, Gosselin n’a pas fait les choses en catimini. Bonne idée. Car si des micros (outil bien partagé par cette génération) et quelques corps dénudés (mais comment peut-il en être autrement avec Houellebecq ?) émaillent la pièce, Gosselin, avec un usage malin de la vidéo, insuffle surtout de l’émotion à son adaptation, jusqu’aux larmes quand il se recentre sur un ou deux personnages. Et fait rejaillir la puissance de cette oeuvre qui contient toutes celles à venir de l’écrivain le plus cinématographique de la rentrée (voir page 14).

S’affranchir de la forme narrative théâtrale classique, voilà qui ne fait pas peur non plus à La Meute. Cette saison, ce collectif issu du Conservatoire de Lyon accède enfin à un grand plateau, là où il a pleinement sa place. Après avoir exploré Dostoïevski, le metteur en scène Thierry Jolivet et sa bande s’emparent du texte d’Angelica Liddell, Belgrade (aux Célestins en juin), auquel ils adjoignent des paroles de Cioran, Musset, Nietzsche, sans que l’on en décèle les coutures. Eux qui sont nés dans une Europe tout juste délestée du rideau de fer, donnent de la voix (via micro-HF) à un croque-mort, une journaliste, un apparatchik en autant de monologues indélébiles – et rythmés en live par Jean-Baptiste Cognet (la musique "in vivo" étant un autre dénominateur commun des artistes présentés ici).

 

Chuchoter

Emmanuel Meirieu, lui, a beau toujours être jeune, il n’est plus un débutant depuis longtemps. Pourtant, il file un théâtre qui, s’il est moins enragé qu’à ses débuts (Les Chimères amères, en 2000, déjà !), va au cœur de l’humanité de ses personnages déchirants. Lui aussi sonorise ses comédiens, les fait chanter, a capella, et continue à monter autre chose que du théâtre. Cette saison, il passera deux fois par Lyon, sa ville. Au théâtre de la Croix-Rousse d'abord, où justement il accéda à la grande scène à seulement vingt-quatre ans, il remonte Mon traître, passé furtivement au Radiant en janvier dernier. À l’issue d’un gros travail d’adaptation des romans jumeaux de Sorj Chalandon (Mon traître et Retour à Killybegs), Meirieu offre, comme La Meute, le point de vue de différents protagonistes sur un même événement politique : ici la guerre religieuse en Irlande, vue par le prisme du parcours tortueux et mensonger du leader charismatique de l’IRA, Denis Donaldson. Derrière un minimalisme apparent (espace de jeu restreint, peu d’action, beaucoup de récit…), se dévoile un travail d'orfèvre, tant sur la lumière et le son que sur la scénographie. Au centre du dispositif : la figure du comédien, pour que l’histoire soit au premier plan. C’est sans doute de cette trempe que sera Birdy (au Radiant le 7 avril), que Meirieu créera à Chateauvallon cet automne. Un spectacle une fois de plus totalement masculin, à la lisière du mélodrame (dans le bon sens du terme), et qui abordera les illusions perdues d’un homme abîmé : de retour de la guerre du Vietnam, Birdy rêve de pouvoir voler.

 

Affirmer

Le théâtre-récit sera aussi au cœur de Discours à la nation (à la Croix-Rousse en avril, et que nous n’avons pas encore pu voir). L’auteur, Ascanio Celestini, appartient même à un courant théâtral italien qui porte précisément ce nom, et s’inscrit dans les pas du prix Nobel Dario Fo. Très engagé politiquement (contre Berlusconi notamment) et fin observateur d'une société toujours plus stratifiée, Celestini a écrit ce texte spécialement pour le comédien belge David Murgia, vu l’an dernier dans Le Signal du promeneur, digression déglinguée mais pertinente sur l’Affaire Romand. Au milieu d’un décor volontairement cheap, fait de cagettes en bois, il sera question de s’adresser aux «camarades», d’évoquer la conscience de classe en constatant salutairement que les termes «dominant/dominé sont beaucoup plus jolis que bourreau/victime».

Moins directement orienté mais tout aussi inscrit dans une veine sociale, La Lune jaune (à la Mouche le 11 décembre) de l’Ecossais David Greig, mis en scène par Baptiste Guiton, assistant de Christian Schiaretti, déploie une forme plus onirique que les spectacles sus-cités, mais toujours très narrative, instaurant même une distance avec le spectateur par le biais d'une écriture à la troisième personne du singulier. Le propos sur ce XXIe siècle œuvrant pour un individualisme forcené n’en est pas moins acide, les personnages de Leila et Lee, deux ados que la vie a laissé sur le bas-côté, tentant de s’inventer un peu de douceur ensemble.

Autre spectacle qui promet de discuter sans tourner en rond : Du pain et des rolls, porté à la scène par la jeune Julie Duclos et qui rend là son titre original au film culte de Jean Eustache, La Maman et la putain, non sans se permettre de ré-écrire le texte avec le scénariste Guy-Patrick Sainderichin (crédité au générique du Père de mes enfants de Mia Hansen-Løve notamment).

 

Réitérer

Citons pour conclure deux jeunes qui pour leur part déboulonnent des écritures théâtrales classiques. C’est le cas du metteur en scène Laurent Brethome (impeccable directeur des jeunes du Conservatoire l’an dernier dans Massacre à Paris), qui s’attaque aux Fourberies de Scapin (à la Croix-Rousse en octobre, à Villefranche et au Toboggan en décembre) avec l’excellent Jérémy Lopez-de-la-Comédie-Française (et ancien du Conservatoire de Lyon et de l’ENSATT).

David Bobée, nonobstant une esthétique overgay et à des comédiens (et acrobates) survitaminés en costumes moulants et mouillés, a lui fait de Béatrice Dalle une Lucrèce Borgia plus vraie que nature cet été à Grignan (à voir à la Croix-Rousse en novembre). Il sera aussi en fin de saison aux Subsistances avec Mélo, une "Livraison d'été" (en juin) qui verra par ailleurs le jeune, talentueux et très bordeline collectif Les Chiens de Navarre faire avec Les Armoires normandes son retour en ce lieu qui l'a accompagné depuis le début de son aventure, bien avant qu'il ne triomphe l'an passé à Paris, au Théâtre du Rond Point.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 Après une première moitié de saison d’une densité inédite, les théâtres attaquent 2022 sans baisser de rythme. Les six mois à venir seront riches comme rarement de découvertes et de grandes figures pour se clore sur la venue d’Ariane Mnouchkine.
Mercredi 9 septembre 2020 Laurent Wauquiez est passé à deux doigts de se remettre l'ensemble du monde culturel à dos. Il est retombé lundi, à peu près, sur ses pattes. Mais comment a-t-il fait pour glisser ainsi sur une peau de banane, après des semaines de mesures...
Mardi 10 décembre 2019 À 32 ans, Thierry Jolivet s'apprête à monter sur scène Vie de Joseph Roulin, ce facteur et ami de Van Gogh dont l'écrivain Pierre Michon a fait œuvre. Autour de lui, des musiciens et des membres de leur Meute avec laquelle il avait éclaboussé le...
Mardi 11 juin 2019 Un festival est affaire de qualité de programmation. C'est essentiel mais cela ne suffit pas à en faire un passage incontournable. À Alba-la-Romaine, s'invente depuis onze ans un lieu délicieux où la qualité de l’accueil est égale à l'exigence des...
Mardi 9 janvier 2018 L’exposition Watching You au Musée d’Art Religieux de Fourvière invite le street art dans une ancienne chapelle du monument religieux le plus important de Lyon. Rencontre au sommet.
Mardi 17 octobre 2017 David Murgia. Il est des comédiens comme celui-ci que l'on suivrait n'importe où. Pour leur talent bien sûr, mais aussi parce qu'ils ont toujours quelque chose à nous dire de ce monde malade. Laïka en est une nouvelle preuve.
Mardi 3 octobre 2017 Le souffle du Printemps arabe n’a pas débarrassé les Tunisiens des oppressions, ni purgé certaines mentalités de ses réflexes archaïques. Réalisatrice du (...)
Mardi 29 ao?t 2017 Vous connaissez tous Pec : c’est le créateur des Birdy Kids. Ces oiseaux ronds et colorés,  vous n’avez pas pu passer à côté. Mais ces gentils volatiles ne sont que la face émergée de l’iceberg.
Mardi 5 septembre 2017 Au vu des programmations hétéroclites (trop) touffues et qui confèrent aux différents théâtres des identités de plus en plus floues, émerge une vague de trentenaires qui, au travers de faits historiques, ou simplement d’histoires d’aujourd’hui,...
Mardi 20 juin 2017 Phoenix, Ibrahim Maalouf, Jamiroquai, Julien Doré, Two Door Cinema Club, Sting, Texas, Justice, Calypso Rose, Archive, Vianney, Juliette Armanet… Comme chaque année, Musilac aligne les grands noms quatre jours durant. Ce qui ne doit pas faire...
Mardi 10 janvier 2017 Il y a parfois des événements qui tiennent leurs promesses. La création de La Famille royale par La Meute est de ceux-ci. Un auteur vivant (!) et américain, les bas-fonds d'une société moisie — la nôtre —, du rock en live... sous les décombres, le...
Mardi 3 janvier 2017 Quelques grands noms du panthéon théâtral et de nombreux trentenaires au talent cru : voilà de quoi remplir la deuxième moitié de saison qui, espérons-le, sera plus nourrissante que la première.
Mercredi 2 mars 2016 Prenez quelques cageots, un acteur exceptionnel et Belge (David Murgia) et un auteur engagé et Italien (Ascanio Celestini) et vous voilà face à un (...)
Mercredi 18 novembre 2015 Dans "Profession du père", Sorj Chalandon donne le premier rôle à son paternel dément et montre à quel point celui-ci a irradié ses six précédents ouvrages. Et, revenant dans la ville de son enfance, Lyon, plonge dans ses racines avec drôlerie et...
Mardi 22 septembre 2015 Au commencement étaient deux bonnes idées : prolonger la présence du théâtre sur le site de Fourvière au-delà des Nuits estivales et donner vie à l'écriture (...)
Mardi 22 septembre 2015 Pour faire un point complet sur l'actu des dancefloors, il nous aurait fallu bloquer un bon tiers de ce dossier de rentrée. À vous, donc, de le compléter via vos canaux habituels. De toute façon, c'est bien simple : il y aura cette saison encore...
Mardi 8 septembre 2015 Si vous les avez raté, un rattrapage s’impose. D'abord Bigre! (Croix-Rousse, 29 septembre au 3 octobre), hilarante comédie sans (...)
Mardi 8 septembre 2015 Souvent taxé d’art vieillissant, le théâtre ne cesse pourtant, à l’instar des sociologues ou historiens, d’ausculter le monde contemporain. Cette saison, plusieurs auteurs décryptant la trivialité des rapports sociaux seront portés au plateau. Nadja...
Mercredi 24 juin 2015 Dans la forêt lointaine, on entend le hibou, d'accord. Mais dans le Forez lointain, qu'entend-on ? Cette année, principalement le Birdy Nam Nam, drôle (...)
Mardi 9 juin 2015 J-5 de la première. David Bobée nous ouvre les portes de sa future création. D'emblée Paris séduit par sa scénographie, qui transforme en un tour de (...)
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Mardi 2 juin 2015 Si La Meute existe, c'est grâce au Conservatoire régional de Lyon, où les membres du collectif se sont trouvés. Le responsable et initiateur de cette formation, Philippe Sire, revient pour nous sur ce projet pédagogique peu commun.
Mardi 2 juin 2015 Avant d'être le metteur en scène de "Belgrade" et quelques autres pièces du collectif de La Meute, Thierry Jolivet, pas acquis au départ à la cause théâtrale, s'est formé à l'acteur. Portrait.
Mardi 2 juin 2015 Depuis la présentation, voilà deux ans, d'une maquette de "Belgrade" d’après Angelica Liddell, nous n’avons plus que le nom de La Meute en bouche. Son théâtre viscéral et férocement contemporain arrive enfin dans une grande salle, celle des...
Mardi 31 mars 2015 Il rêvait de voler. Mais loin de lui donner des ailes, ce désir a mené Birdy dans un hôpital psychiatrique où son ami lui raconte leurs souvenirs d'enfance pour le ramener à lui. A partir du roman de William Wharton, Emmanuel Meirieu produit à...
Mardi 27 janvier 2015 Alors que son dernier livre, en rien le scandale islamophobe annoncé, continue de diviser les médias, Julien Gosselin, 27 ans, donne à voir avec sa version théâtrale des "Particules élémentaires" à quel point Houellebecq creuse depuis vingt ans un...
Mardi 6 janvier 2015 Après un premier tiers de saison assez calme, l’activité théâtrale s’intensifie nettement cette rentrée. Entre stars de la scène locale et internationale, créations maison et découvertes à foison, revue de détails. Nadja Pobel
Mardi 18 novembre 2014 A l'occasion de la tournée anniversaire de son album "So", l'insaisissable Peter Gabriel opère un voyage dans le temps vers les grands moments de sa discographie. Une discographie touffue, pleine de chausse-trappes, de réussites et d'égarements,...
Mardi 11 novembre 2014 Il y a dix ans, Pierre Cartonnet enfreignait les lois du cirque avec Aurélien Bory. En octobre, il mettait dans sa poche le jury pro du festival de L'Espace Gerson. Cette semaine, il donne la réplique à Béatrice Dalle dans l'éclaboussant "Lucrèce...
Mardi 14 octobre 2014 Emmanuel Meirieu revient dans le théâtre de ses débuts, la Croix-Rousse, présenter sa dernière création en date, "Mon traître". Un travail court, ciselé et percutant, adapté de deux livres de Sorj Chalandon. Critique et propos – émerveillés - de...
Mardi 14 octobre 2014 De Tony Gatlif (Fr, 1h44) avec Céline Salette, Rachid Yous, David Murgia…
Mardi 7 octobre 2014 En tête d'affiche ou en première partie de Just Rock?, il fera bon humer le talent de ces quatre frenchies dans le vent. Stéphane Duchêne
Mardi 7 octobre 2014 On l’avait laissé ce printemps avec un épatant travail avec les élèves du Conservatoire de Lyon ("Massacre à Paris"), revoici Laurent Brethome qui rend aux "Fourberies de Scapin" leur noirceur, nous entraînant dans les bas-fonds portuaires armé...
Jeudi 26 juin 2014 Figure historique mythique, Lucrèce Borgia fut immortalisée en 1833 par Victor Hugo dans une pièce éponyme. Un incontournable du répertoire auquel se confronte tout l’été le metteur en scène David Bobée, non sans offrir à Béatrice Dalle son premier...
Mardi 11 mars 2014 Invader a ses envahisseurs pixelisés, héritiers de faïence de ceux que massacra toute une génération d'early gamers au début des années 80. Thomas Vuille a M. (...)
Mardi 18 février 2014 La Meute, à peine quatre ans, produit ce qui se fait de plus remuant, de plus séduisant et de plus pertinent en matière de théâtre sur nos scènes locales. Après avoir malaxé Dostoïevski, voilà que ses membres triturent "Belgrade" d’Angelica Liddell...
Vendredi 3 janvier 2014 Et si on misait sur la relève en ce début d’année ? Les grands noms du théâtre auront beau être à Lyon tout au long des six mois à venir, c’est en effet du côté des jeunes que nos yeux se tourneront prioritairement. Nadja Pobel
Jeudi 2 janvier 2014 Il est des auteurs qui arrivent presque par enchantement dans l’univers d’un metteur en scène. C’est le cas de Sorj Chalandon, qui a croisé la route d’Emmanuel Meirieu avec "Mon traître" et "Retour à Killybegs", deux splendides romans devenus un...
Vendredi 27 septembre 2013 Et si on tenait là le Goncourt 2013 ? Encore faudrait-il pour cela que Sorj Chalandon figure toujours dans la deuxième liste de ce précieux prix, qu’on ne (...)
Mercredi 4 septembre 2013 C'est tel un Monsieur Loyal qui aurait emprunté sa chevelure à Krusty le Clown que le sémillant Victor Bosch a, en juin dernier,  lancé la saison 2013/2014 du (...)
Mardi 3 septembre 2013 Avec Balises, opération visant à rendre plus lisible l'offre théâtrale lyonnaise, une idée simple mais forte va balayer la saison 2013/14 : il y a du spectacle vivant partout. Explication. Nadja Pobel
Mercredi 27 février 2013 08.03 UK sur glace Le clubbing par-ci, le clubbing par là. Il n'y en a que pour le clubbing dans cette rubrique. Ce n'est pourtant pas le seul (...)
Vendredi 23 novembre 2012 Ils sont à peine trentenaires et font du théâtre sans retenue. Certes, Johanny Bert et Thierry Jolivet n’en sont pas à leur coup d’essai. Mais ils livrent avec "Le Goret" et "Les Carnets du sous-sol" des spectacles aussi radicalement différents...
Lundi 10 septembre 2012 En 2010, il avait transposé Hamlet dans une morgue. Cette fois, le metteur en scène David Bobee s’attaque à Roméo & Juliette. Toujours la même volonté chez (...)
Mardi 10 avril 2012 15e Biennale de la danse et première biennale sans Guy Darmet, son fondateur, mais sous la houlette de Dominique Hervieu. Pour son premier opus très attendu, la chorégraphe a mis l'accent sur la création (une vingtaine environ) et poursuit par...
Mardi 21 septembre 2010 De Franck Richard (Fr-Belg, 1h25) avec Émilie Dequenne, Benjamin Biolay, Yolande Moreau…
Lundi 24 ao?t 2009 Cinéma français / On n’avait pas vu ça depuis un bail : le cinéma français propose un programme exceptionnel pour cette rentrée 2009. Un prophète domine les débats — (...)
Lundi 2 février 2009 Après un premier Écho sonore à la {Plateforme} en octobre dernier, {Birdy Nam Nam} a à nouveau droit aux faveurs d’{arty farty}, mais cette fois-ci pour un (...)
Vendredi 10 octobre 2008 Electro / Birdy Nam Nam n'est pas que le groupe qui fait chanter les vinyles. C'est aussi et originellement la réunion de quatre Dj's français qui savent comment sauver une soirée du déluge. Antoine Allegre
Jeudi 12 juin 2008 Cirque / Parallèlement à Cannibales, les complices David Bobée et Renan Chéneau présentent Warm, performance circassienne où deux équilibristes tentent de (...)
Jeudi 12 juin 2008 Cirque et Théâtre / Nouvelles coqueluches du théâtre contemporain, David Bobée et Renan Chéneau présentent aux Subsistances Cannibales, pièce pluridisciplinaire, existentielle et… prometteuse ! Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 17 janvier 2007 Musique / On a déjà eu dans ces mêmes colonnes l'occasion de vanter les mérites de King-Kong Vahiné, et de les inscrire dans la liste des groupes du cru à (...)
Mercredi 26 septembre 2007 Michel Houellebecq, termine le montage du film qu’il a réalisé à partir de son roman La Possibilité d’une île, et participe à la Biennale d’Art Contemporain où il expose les œuvres du «prophète» du film. Propos recueillis par Christophe Chabert et...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !