Le corps dans tous ses états

Jacques Damez

Galerie Le Réverbère

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Des images du corps au corps des images, les expositions de la rentrée font vaciller, danser, se métamorphoser la figure humaine. Et certains artistes, comme Céline Duval ou Erro, vont jusqu'à insuffler une seconde vie aux images elles-mêmes... Jean-Emmanuel Denave

En Avignon, dans une prison désaffectée, des œuvres d'art contemporain ont remplacé les corps dans les cellules et les couloirs (dans le cadre de l'exposition La Disparition des lucioles, jusqu'au 25 novembre). En 2010, au Musée d'art moderne de New York, Marina Abramovic est restée trois mois assise, silencieuse, face au public (le film sur Abramovic The Artist Is Present est projeté au Comoedia, ce dimanche 21 septembre à 11h15). Le corps d'Abramovic remplace cette fois-ci l’œuvre d'art. Comme si, dans ces deux exemples, l’œuvre et le corps étaient interchangeables, la première ne représentant pas seulement l'autre, mais l'un valant l'autre, l'un allant, à la limite, jusqu'à se confondre avec l'autre. On ne vous apprendra certainement pas grand chose en soulignant ici les liens serrés et essentiels entre le corps humain et l'œuvre d'art, mais cette proximité connue vaut la peine d'être rappelée à l'heure lyonnaise où la Biennale de la danse suit le fil de la performance, et où nombre d'expositions de la rentrée auront pour enjeu, d'une manière ou d'une autre, le corps.

Le jeune artiste Tom Castinel par exemple (au CAP de Saint-Fons jusqu'au 31 octobre) ira même jusqu'à se frotter à la danse et à ses antécédents rituels (danse tribale, transe) à travers des œuvres aux matériaux pauvres et réalisées sur les principes du remix, du collage, du sampling. La danse est d'ailleurs aussi à l'honneur du dernier numéro de la belle revue de l'Ecole des Beaux-Arts, Initiales, consacrée à la communauté utopique la Monte Verita au début du XXe siècle. Et c'est tout un vocabulaire corporel fait de gestes, de rituels et de réflexes qu'explore à la BF15 (jusqu'au 8 novembre) l'artiste espagnole Mireia C. Saladrigues.

Images du corps

«Pour moi la photographie est une ressemblance sans modèle, elle ne reproduit pas, elle produit. Son seul sujet est l’état d’âme du photographe. Les états d’âme ne sont ni des notions, ni des concepts, ce sont des formes visibles qui trouvent sur la surface des papiers le support de leur présence : une montée depuis le fond, le paraître des images en attente qui me hantent» écrit le photographe lyonnais Jacques Damez. Dépôt de temps et de sensations, l'image prend corps pour Jacques Damez dans un espace autre, celui de l’œuvre. Elle prends corps tout particulièrement dans sa série de nus (au Réverbère jusqu'au 27 décembre) qu'il poursuit depuis plusieurs décennies : «le nu, sans relâche, se met à nu et lutte avec sa fragilité, avec la peau de son secret. Cette surface exposée est posée hors d’elle, à fleur de peau, là où le corps se fait image, où il sort de lui, où il s’excède. Le nu est un lieu sans confin, ni positif, ni négatif, c’est l’espace du doute et du silence, du secret et du caché, il ne se regarde pas, il opère sur nous une prise de vue»...

A la galerie Domi Nostrae, nombre d'artistes travaillent aussi ce lieu du corps et de la figure humaine pour en imaginer d'autres configurations, métamorphoses, perceptions. Depuis 1993, la photographe Laurence Demaison triture ainsi sa propre image à travers d'étranges autoportraits, entre beauté et frayeur, exubérance et disparition. Elle présentera une trentaine d'images du 12 novembre au 17 janvier.

Corps des images

«Cela commence par le découpage. Je découpe très bien, très net. J'utilise des ciseaux de Thiers très précis pour couper les cheveux les meilleurs» déclare Erro, décrivant sa manière de traiter des images existantes pour réaliser ensuite des collages et, éventuellement, de grandes peintures. Avec lui, il ne s'agit plus du corps comme motif, mais d'une chirurgie et d'une plongée artistique dans le corps même des images contemporaines, dans leur anatomie et leur physiologie, leurs vitesses et leurs textures. «Anticipant, écrit de lui Thierry Raspail, le directeur du MAC, qui consacre à Erro une vaste rétrospective du 3 octobre au 22 février,  quelque trente ans avant notre monde de réseau, de mails, de chats et de tweets, il crée le collage-blog avant l'heure».

Si les images avec Erro acquièrent leur propre "corporéité", alors on peut aussi leur accorder un devenir, un "vieillissement". C'est sur cette idée de "deuxième vie de l'image" que la galerie Le Réverbère organisera une exposition collective en janvier 2015. A l'Espace Arts Plastiques de Vénissieux, Céline Duval exposera quant à elle La Stratigraphie des images, du 20 septembre au 15 novembre, un travail consistant dans l'écriture-montage d'images amateurs existantes. Elle y présentera aussi un livre d'artiste faisant explicitement référence au film Une femme mariée de Jean-Luc Godard, qui explore... le rapport entre le corps et l’image du corps.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 15 mars 2022 Enfant terrible du monde de la photographie, William Klein n’a eu de cesse d’en bousculer les codes et les pudeurs. Jetant son corps dans la bataille du réel, ses images en conservent l’énergie, la violence, la vie. Retour sur les apports et le...
Jeudi 18 novembre 2021 Depuis 40 ans, à Lyon, Le Réverbère défend la photographie en général et certains photographes en particulier. Pour fêter cela, la galerie a proposé à plusieurs de (...)
Mercredi 15 juillet 2020 Picasso en tête, les musées et les galeries proposent cet été nombre de belles expositions. Nous en avons sélectionné cinq, mais la liste est loin d'être exhaustive !
Mardi 3 mars 2020 Utopies, expériences sonores, souffles peints, voyages photographiques : sous le signe de la diversité des sens, voici cinq bonnes expos à découvrir ce mois-ci.
Mardi 18 février 2020 Le Réverbère réunit quatre photographes qui ont le voyage dans le sang de leur création : Thomas Chable, Serge Clément, Jacques Damez et Bernard Plossu.
Mardi 27 novembre 2018 La revue Initiales retrace les aventures de Semiotext(e) et de l’éditeur-passeur Sylvère Lotringer. Où la french theory croise la scène punk new-yorkaise à grands coups d'écrits, de riffs de guitares et de rats décapités.
Mardi 2 mai 2017 Après Marguerite Duras, John Baldessari ou Pier Paolo Pasolini, la revue Initiales explore (en images, textes et archives) la figure de Pierre Klossowski. Un neuvième numéro passionnant.
Mardi 17 mai 2016 Deux événements complémentaires pour (re)découvrir l’œuvre de Pasolini : une exposition qui retrace, en images et en archives, sa biographie et les grandes étapes de sa carrière artistique ; un numéro passionnant de la revue Initiales qui...
Mardi 2 juin 2015 Livraisons , premier festival de la revue à Lyon, se veut ouvert aux anciens comme aux modernes et promet deux belles journées de rencontres et de débats autour de cet "objet" en papier inoxydable. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 27 janvier 2015 Paul Raguenes a réuni au sein de sa galerie trois artistes féminines, héritières peu ou prou du minimalisme au sens large. Et autant d'univers éthérés à découvrir... Jean-Emmanuel Denave
Mardi 13 janvier 2015 Laurence Demaison expose plusieurs séries photographiques à la galerie Domi Nostrae. Un travail passionnant et sans concession sur la (dé)construction de l'identité. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 4 novembre 2014 Le Musée d'art contemporain consacre une grande rétrospective au peintre d'origine islandaise Erró. Un glouton d'images, un génie du montage et un témoin kaléidoscopique de son temps. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 4 novembre 2014 En amont de la rétrospective que lui consacre le MAC, Erró nous a reçu dans son atelier. L'occasion d'évoquer avec lui ses influences et sa méthode. Propos recueillis par Jean-Emmanuel Denave
Mardi 28 octobre 2014 Le photographe lyonnais Jacques Damez présente au Réverbère la suite récente de son travail sur le nu féminin, ainsi que d'autres séries d'images. Une œuvre qui fait de la photographie tout à la fois un acte de réflexion, un acte d'émotion et un...
Mardi 14 octobre 2014 L'installation faite de bric et de broc (d'objets récupérés surtout) est devenue un langage à part entière dans le domaine de l'art contemporain. Comme Sarah (...)
Mardi 14 octobre 2014 Céline Duval présente à Vénissieux une mise en espace de fonds retravaillés de l'amateur d'art Jules Maciet. Une invitation à redécouvrir ce que les images sont, physiquement et significativement. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 30 septembre 2014 «Vous pouvez, si vous le désirez, regarder, écouter, prendre conscience de vos sensations et de ce que ces œuvres évoquent pour vous» lit-on à l'entrée de la (...)
Dimanche 19 janvier 2014 Pour son 3e opus, la revue "Initiales" replonge dans l'univers cinématographique et littéraire de Marguerite Duras. Et invite dans ses pages nombre d'artistes et d'écrivains qui s'en inspirent. Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 18 septembre 2013 Il ose tout, et c’est hilarant car très mal-pensant. Avec une ironie mordante, Florent Peyre ne fait pas dans la demi-mesure et sera l’artiste à ne pas (...)
Dimanche 8 septembre 2013 Une nouvelle salle l'an passé, un nouveau festival cette saison : bien que tous ses acteurs ne s'y retrouvent pas, le secteur du rire confirme sa vitalité. Benjamin Mialot
Mercredi 10 juillet 2013 Avec ce portrait d’une adolescente qui découvre le désir et brave les interdits, François Ozon prouve sa maîtrise actuelle de la mise en scène, mais ne parvient jamais à dépasser le regard moralisateur qu’il porte sur son héroïne. Christophe Chabert
Dimanche 17 mars 2013 On connaissait la vraie-fausse nunuche façon Anne Roumanoff. On connaissait aussi la garçonne forte en gueule type Florence Foresti. Christine Berrou invente une troisième voie pour l'humour au féminin. Benjamin Mialot
Jeudi 7 février 2013 Malgré leur mort clinique annoncée, les revues d’art bougent encore. Mieux, à Lyon, "Initiales" vient de naître à l’Ecole des Beaux-Arts. Et d’autres, guère plus anciennes (Hippocampe, Specimen, Rodéo), nous donnent rendez-vous pour une rencontre...
Vendredi 4 janvier 2013 Les demi-saisons café-théâtrales se suivent et ne se ressemblent pas : là où le premier semestre de l'année 2012 se résumait à des prolongations et des big names, (...)
Vendredi 24 février 2012 Entre cirque, danse, théâtre et musique, le nouveau spectacle de Zimmermann & De Perrot fait chavirer les identités et tourner les têtes avec humour, poésie et virtuosité Jean-Emmanuel Denave
Jeudi 26 janvier 2012 La galerie photo Le Réverbère réunit six de ses artistes pour une exposition consacrée à des œuvres récentes, décalées ou rarement montrées. Simple et efficace. Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 4 janvier 2012 Le projet urbain Lyon Confluence est l'un des plus importants depuis belle lurette à Lyon et ne pouvait au départ qu'être excitant... Concrètement, un grand (...)
Vendredi 9 décembre 2011 Toutes les paillettes se sont évaporées dans les feux d’artifices (somptueux) du 8 décembre. Les théâtres doivent donc trouver d’autres moyens pour vous séduire. Et à l’Iris comme aux Célestins, on ne lésine pas sur un travail appliqué. Nadja Pobel
Mercredi 31 ao?t 2011 Actualité intense pour le duo suisse surdoué Martin Zimmermann (circassien) et Dimitri De Perrot (musicien et DJ) qui, en plus de Chouf Ouchouf aux (...)
Mercredi 24 ao?t 2011 De et avec Valérie Donzelli (Fr, 1h40) avec Jérémie Elkaïm, Frédéric Pierrot…
Vendredi 5 février 2010 Fantasme de geek devenu réalité, le premier film de Yannick Dahan et Benjamin Rocher n’est pas la profession de foi attendue du cinéma de genre à la française, mais une série B (et parfois Z) hargneuse, suintant à grosses gouttes l’envie d’un cinéma...
Mercredi 11 avril 2007 Expo / Les galeristes Jacques Damez et Catherine Dérioz exposent leur collection personnelle au Réverbère. Un régal pour les amateurs de photographie. Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 13 juin 2007 Expo / Le photographe Jacques Damez plonge son objectif dans le corps nu et mystérieux des femmes. Une traversée à la fois charnelle et métaphysique. Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 12 septembre 2007 Performances & cirque / Y'a pas de sot métier : c'est ce que doit se dire Steven Cohen lorsqu'il exécute certaines de ses performances un godemiché fiché dans (...)
Mercredi 31 octobre 2007 Benjamin Biolay, chanteur et musicien, brouille les pistes et brise son image, tout en livrant le meilleur de sa musique avec un album fulgurant, Trash Yéyé. Christophe Chabert
Mercredi 28 novembre 2007 Expos / Belle exposition à la Bibliothèque de la Part-Dieu où quatre photographes du Réverbère présentent des travaux récents. Parmi eux : Julien Guinand ou le temps suspendu, et Arielle Bonzon ou le temps accéléré, urgent. Jean-Emmanuel Denave

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !