L'Auditorium à la fête

A l'Auditorium cette saison, c’est champagne. Quarante bougies pour le lieu, soixante-dix pour son chef Leonard Slatkin, de nouveaux événements étonnants... De la musique comme s’il en pleuvait, de l’Amérique en découverte, de la danse, et même une intégrale des symphonies de Brahms. Une saison qui risque le trop ? Pascale Clavel

Jean-Marc Bador, directeur de l’Auditorium, a posé son style et la maison doit suivre. Il dépoussière, a envie, pense vite... Trop selon certains. Pourtant, il offre au public un choix inouï, varié, éclectique, sans perdre pour autant de vue l’option symphonique. «Une saison toute en couleurs qui porte au plus haut l’exigence artistique tout en s’aventurant avec délectation hors des sentiers battus». C'est ainsi qu'il nous résume son programme. Le décor étant posé, regardons de plus près ce patchwork musical.

A commencer par les dix jours de fête qui marqueront les quarante années d’existence de l’Auditorium et qui verront, comme un cadeau, Serge Baudo donner le 8 février La Symphonie fantastique, lui qui avait dirigé cette même œuvre le 14 février 1975 à l’ouverture de l’Auditorium. Séquence émotion donc.

Plusieurs fils rouge traversent le reste de la programmation. Les compositeurs américains, chers à Slatkin, vont ainsi côtoyer leurs homologues français, explorant ensemble les univers musicaux particuliers des deux pays. On entendra notamment Porgy and Bess (le 11 décembre) et West Side Story (du 31 décembre au 3 janvier), entre autres œuvres américaines populaires et néanmoins savamment écrites. Autre fil rouge, ou plutôt énorme corde à laquelle il faudra s’accrocher de toutes ses forces : l’intégrale des symphonies de Brahms, que le public pourra entendre le long d'un marathon (les 5, 7, 12 et 14 mars) d’une incroyable densité.

 

Petits plus en surabondance

Au delà de cette programmation symphonique et orchestrale immense, viennent se glisser ça et là des événements très inattendus, tel ce concert cor et orgue (le 30 novembre) aux alliances de timbres improbables, ou encore cette épopée du souffle (le 28 janvier), concert participatif pour enfants où l’harmonica, la basse et la batterie nous propulseront dans le Far West. Et que dire de la venue exceptionnelle le 21 mai du saxophoniste norvégien Jan Garbarek ? Pour un concert unique, il confrontera ses sonorités savoureuses à celles de son désormais complice indien Trilok Gurtu, pour un moment qui risque d’interrompre le temps. Toujours côté interprètes interplanétaires, il faut noter sur son agenda les soirées des 30 et 31 janvier, qui verront l’énigmatique Hélène Grimaud enchanter le concerto pour piano N° 1 de Brahms. Vous aimez les émotions rares ? Cette saison, vous serez servis à l'Auditorium.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 26 ao?t 2021 Être spectateur de cinéma, c’est comme la bicyclette : ça ne s’oublie pas. Et s’il faut un traitement de choc pour se remettre en selle ou en salle, le programme prévisionnel des sorties de cette fin 2021 en a sous la pédale. Reste à espérer que la...
Jeudi 24 septembre 2020 La saison de l'Auditorium, un lieu où l'on peut s'assoir et garder ses distances, vient tout juste de reprendre. Au menu, un nouveau chef, des cheffes, des classiques, une taupe, Tintin, Et de la musique en veux tu, en voilà. Panorama.
Mercredi 20 septembre 2017 De l’exigence, des chemins de traverse, des voix royales, tonitruantes aussi. Du léger, des œuvres rares, des interprètes au talent fou et surtout beaucoup d’audace. Sur le papier, la saison classique lyonnaise fait plaisir à voir… de l’émotion au...
Mardi 6 juin 2017 L'Auditorium rejoint l'initiative menée par la Philharmonie de Paris depuis 2015 visant à encourager la pratique musicale classique auprès d'enfants défavorisés socialement.
Mardi 8 novembre 2016 C'est un duo qu'il ne faudra absolument pas rater à l'Auditorium de Lyon ce dimanche 13 novembre, à 16h. Un couple piano-saxophone est assez rare dans le (...)
Mardi 5 janvier 2016 On vous a offert un agenda tout neuf pour 2016 ? Entre autres bonnes résolutions, vous allez pouvoir noter les rendez-vous classiques immanquables (...)
Mardi 22 septembre 2015 Cette saison, tous les lieux lyonnais consacrés aux musiques dites savantes affichent un programme qui ose, qui revendique, qui dénonce une époque contemporaine en plein repli. De belles expériences en perspective.
Mardi 16 juin 2015 Le cinéma regorge de duos fameux formés par un compositeur et un metteur en scène : Bernard Hermann et Alfred Hitchcock, Philippe Sarde et Claude (...)
Mercredi 29 avril 2015 L’Orchestre National de Lyon et l’Auditorium viennent de dévoiler une saison 2015/2016 monumentale et foisonnante dont les promesses vont ravir les mélomanes avertis comme ceux qui voudraient faire leurs premiers pas dans le répertoire symphonique....
Mardi 3 février 2015 Evénement : Serge Baudo revient à l’Auditorium avec la Symphonie Fantastique de Berlioz sous le bras. Pour qui ne mesure pas l’immensité de la chose, il (...)
Mardi 16 décembre 2014 A l’Opéra de Lyon, entre deux représentations de Rusalka, c'est du pur sucre que nous propose la soprano Felicity Lott pour le passage à la nouvelle année, le (...)
Mardi 14 octobre 2014 De Tony Gatlif (Fr, 1h44) avec Céline Salette, Rachid Yous, David Murgia…
Mardi 16 septembre 2014 Quand il ne mène pas son monde à la baguette, Leonard Slatkin, en bon Yankee, taquine un tout autre type de bout de bois, beaucoup plus robuste celui-ci : (...)
Vendredi 11 octobre 2013 Après quelques mois de travaux et autant de temps d’exil pour ses musiciens, l'Orchestre National de Lyon revient chez lui, à l'Auditorium. Pour fêter (...)
Vendredi 20 septembre 2013 Signe d’une grande et belle vitalité artistique, cette saison encore les plus grands interprètes seront à Lyon. De Grame à l’Auditorium en passant par l’Opéra, Piano à Lyon et tant d’autres, tous s’y mettent pour proposer à public exigeant toujours...
Jeudi 13 juin 2013 Le 21 juin, à moins d'être complètement sourd, on sent bien qu’il se passe quelque chose, que la musique est partout, qu’elle remplit les moindres espaces (...)
Lundi 6 mai 2013 Leonard Slatkin a un rêve : enregistrer toute l’œuvre avec orchestre de Ravel. Ce pari fou est déjà bien avancé, l’intégrale se fabriquant chez Naxos au fil (...)
Jeudi 17 janvier 2013 L’Heure espagnole et L’Enfant et les sortilèges, les deux opéras en un acte de Ravel, ne sont que très rarement donnés et encore plus rarement programmés (...)
Vendredi 24 ao?t 2012 Le nouveau directeur musical de l’Orchestre national de Lyon, Leonard Slatkin, a mijoté une saison qui tranche avec le passé. Pour l’ouverture, il a pris le pari audacieux de faire sonner le Requiem de Berlioz. Œuvre d’une puissance exceptionnelle...
Jeudi 5 avril 2012 Lorsqu’on est petit et que l’on a peur, on y va quand même, on y retourne, on transpire, on claque des dents, mais on en redemande. Le loup, celui qui (...)
Jeudi 8 décembre 2011 Au Théâtre de la Croix-Rousse, le tout frais directeur Jean Lacornerie met en scène West Side Story, LA comédie musicale entre toutes, dans une version concert. Il explique ici son goût pour le genre, et le choix de cette approche. Pascale Clavel
Jeudi 15 septembre 2011 De l’audace dans les deux grandes maisons lyonnaises, du culot et de l’inattendu : l’Opéra et l’Auditorium se transcendent. Il faut le redire, Lyon a su se doter de deux orchestres à rayonnement international ; c’est rare et c'est bon. Pascale...
Mercredi 22 décembre 2010 De l’Opéra à l’Auditorium en passant par Grame, le choix musical à Lyon est immense. Dans chaque lieu, la saison se poursuit avec une envie d’imposer des musiques riches en diversité : Incursion dans le temps, passage du sacré au profane, de...
Vendredi 10 décembre 2010 Un Réveillon américain à l’Auditorium, ça ne se boude pas. Léonard Bernstein et Georges Gershwin sont à l’honneur avec des extraits de West Side Story et d’un Américain à Paris. Pascale Clavel
Vendredi 10 décembre 2010 À y regarder de près, l’histoire d’un orchestre peut être palpitante. Le public ne saisit pas toujours l’importance de la cohésion du groupe, de l’esprit (...)
Vendredi 10 décembre 2010 Entretiens croisés / L’événement est de taille XXL. Serge Baudo dirige l’Enfance du Christ de Berlioz à l’Auditorium et renoue avec l’Orchestre National de Lyon - dont il fut directeur musical de 1972 à 1987. L’occasion de retrouver les Chœurs de...
Jeudi 17 septembre 2009 Orchestre / Pour l’un, Laurent Langlois, nouveau directeur général de l’Auditorium/ONL, c’est une première saison, celle de tous les dangers. Pour (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter