Un coin de paradis perdu

Mondkopf + Somaticae + Hersatz

Terminal

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

«C'est sans doute là le plus grand accomplissement de Perc, bien qu'il se défende de tout volontarisme : d'avoir rendu à un genre devenu un simple palliatif sa puissance contestataire» écrivions-nous l'automne dernier en conclusion d'un article consacré au label Perc Trax. Quand on le questionne sur ses accointances avec cette institution londonienne de la techno – il a publié un maxi chez elle tandis que Perc et les siens jouent comme à domicile dans les soirées In Paradisum – Mondkopf ne dit pas autre chose, vantant les mérites d'un label qui a su lui rendre goût à une musique en mal «de messages, bien que je ne sois pas forcément pour la musique à message, disons d'esthétiques fortes». Si bien qu'avant de céder aux sirènes hurlantes du blast beat, il avait envisagé son disque à manipuler avec une extrême précaution comme un retour aux origines industrielles de la musique qui rythme ses DJ sets.

Cette tendance à forer les tripes à la recherche de troubles à raffiner en histoires sonores, le reste du roster d'In Paradisum la partage : des épopées sur fond de crissements, râles d'outre-tombe et rythmes galériens de Somaticae, qui rivalisent de jusqu'au-boutisme et de puissance mythologique avec celles de Mondkopf lui-même – comme par hasard, son premier album s'intitule Catharsis, il en donnera d'ailleurs un aperçu au Terminal – aux rêves de machines carburant au whisky du jeune surdoué Qoso – les morceaux de son EP Jura portent tous les nom d'une distillerie écossaise – en passant par les collages anxiogènes de Low Jack, aux airs de field recordings du chaos urbain, tout est question d'impulsion et d'évocation dans cette approche de la techno. Et c'est sans doute là le plus grand accomplissement de Mondkopf et Guillaume Heuguet, bien qu'ils se défendent de tout volontarisme : d'avoir rendu à un genre devenu un simple palliatif sa puissance poétique.

Benjamin Mialot

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 janvier 2016 Cinq RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : Ben Sims/James Ruskin/Tommy Four Seven au Double Mixte, Mondkopf au Kao, Drvg Cvltvre au Terminal et les trois ans de Encore au Sucre puis au Transbordeur.
Mardi 9 juin 2015 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : le vernissage de l'expo Mawil au Goethe-Institut, Scratcha DVA à La Marquise et la résidence LYL au Croiseur. Benjamin Mialot
Mardi 20 janvier 2015 Quatrième album de Mondkopf, Hadès est le récit d'une métamorphose : celle d'un rêveur – son (...)
Mardi 20 janvier 2015 Fluokid gobeur de sons de synthèse devenu bête noire mangeuse de drones, Paul Régimbeau s'est définitivement imposé avec "Hadès", son quatrième album sous le nom de Mondkopf, comme l'un des producteurs les plus atypiques et les plus probes du...
Mardi 10 juin 2014 Trois RDV nocturnes à ne pas manquer cette semaine : les 10 ans de "Kiblind" au Sucre, Dense & Pika au DV1 et Todd Edwards au Club Transbo. Benjamin Mialot

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X